Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aya Snowtiger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 45
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Aya Snowtiger   Sam 25 Avr - 21:56

Nom : SnowTiger

Prénom : Aya / Jissia

Age : 85


Présentation physique : Le physique d'Aya est relativement atypique, un savant mélange d'humain et d'elfe. Svelte et parfaitement proportionnée, elle est plus grande que la moitié des femmes humaines et plus potelée que la moitié des elfes.
Son visage, triangulaire, abrite des yeux améthystes en amende qu'une expression de tristesse et de souffrance ne quitte que très rarement, un air constituant son arme la plus redoutable et la plus efficace et auquel il ne faut surtout pas se fier. Un petit nez retroussé surplombé de taches de rousseurs lui donne un air mutin tandis qu'une bouche charnue, couleur framboise des bois, joliment dessinée laisse entrevoir les gourmandises insatiables préférées de sa propriétaire. Un port de tête altier hérité de son ascendance elfe la rendait inaccessible pour beaucoup d'hommes et en faisait par la même l'objet des phantasmes inassouvis de beaucoup. Des pommettes saillantes et des fossettes aux joues, une chevelure soyeuse, noire aux reflets mauves, longue et ondulée arrivant à ses reins, dissimulant ses oreilles légèrement pointus, achèvent de la faire ressembler à un ange.
Son buste à la peau diaphane et laiteuse, laisse apparaitre de petites veines bleutés s'évasant sur une poitrine ronde et
ferme. Sans être opulente, elle était un peu plus ronde que la moyenne et la vallée tracée naturellement entre chacun de ses deux melons semblait être faite pour laisser passer les membres masculins et les mener jusqu'à ses lèvres charnues. Point faible qui faisait d'elle une reine de la torture mentale et qui, dans le monde humain, avait fait d'elle la meilleure dans son domaine. Le tout était divinement enserré dans un soutient gorge qui faisait office du bustier de l'ensemble et au même tons que le reste et qui faisait ressortir ses seins, au lieu de les dissimuler.
Une chute de rein à damner un saint menait à un fessier aux rondeurs provocantes, moulées dans une mini jupe à ses tons favoris, bleus et mauves, et ornée de fils dorés, elles donnaient sur des jambes fuselées, dont le galbe parfait les faisait ressembler à des lianes dont on rêvait se faire enlacer. Des mi bas, des bottes et une longue veste en voilage transparent aux même tons que le reste de sa tenue venaient compléter celle ci.
Depuis qu'elle est au service du le Seigneur des vampires, elle porte un insipide uniforme de soubrette qui dissimule ses
formes généreuses. Ses yeux arborent cet air de soumission qui lui est propre afin de tromper l'ennemi, elle ne redevient réellement elle même que lorsqu'elle est libérée de ses obligations de servante.



Caractère :Une personnalité haute en couleur, marquée par un métissage qui l'a dotée d'une palette de caractères aussi prononcés que son physique. Tour à tour: Jalousie et indifférence, possessivité et froideur, sauvagerie et tendresse, complicité et distance, impulsivité et patience d'ange , se succèdent au gré des jours et des événements et sont des traits hérités autant de ses ancêtres humains qu'elfes. Le jeune femme toute en contradictions devient au fil des années insaisissable et mystérieuse. Ceux qui pensaient la connaitre et la comprendre découvrirent bien plus tard leur erreur. Son contact avec le monde humain lui avait appris les plus beaux sentiments mais également les plus vils, elle se débattit une longue période entre ces différences, sans personne pour la guider ... elle se construisit seule. Elle apprit à jouer de cela et s'en servi si bien qu'on lui prédit une carrière d'actrice hors du commun. Manipulatrice et calculatrice, elle réussi des coups d'arnaques dignes des plus grands maitres de son époque. Repérée par un groupe nommé les paladins, elle fut engagée et formée au combat rapproché. Seulement, de ses ascendances elfes elle avait développé aussi une grande sensibilité aux sentiments des autres, chose qu'elle ne contrôlait pas, et souvent, elle était envahies par des douleurs et des tristesses qui la perturbaient et la rendaient encore plus imprévisible. Son entourage ne comprenant pas ses réactions, elle n'eut droit qu'aux railleries et au rejet, quand à ses missions sur le terrain, elle était incontrôlable, submergée par les sentiments de ses victimes, elle n'éprouvait de soulagement, que baignée dans l'eau. Elle s'était érigé une carapace qui avait empêché quiconque de l'atteindre pendant longtemps.


Dernière édition par Aya Snowtiger le Dim 26 Sep - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 45
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   Sam 25 Avr - 21:58

[HRP] Désolée, maintenant que je suis lancée je n'arrive plus à m'arrêter , la taille du message serait dépassée , donc mon amo ... heu maitre m'a dit en plusieurs postes donc voilà je découpe. Pardon du désagrément.[/HRP]

Histoire :

La porte claqua. La coiffe de servante vola à travers la pièce pour atterrir au pied de la couche sommaire. Elle lui aurait volontiers arracher les yeux à cette maudite comtesse! Si elle continuait à tourner autour du vampire et qu'il cédait à ses avances, elle finirait par ruiner les plans d'Aya et réduire à néant ses chances de s'enfuir! Elle était à deux doigts de réussir et il était hors de question qu'elle échoue si prêt du but ... ou qu'elle reste plus longtemps au service de cet homme qui avait été à l'origine de la mort de son père! Son regard se perdit dans le vague à l'évocation de cet elfe de haut rang, fils de la reine Elwïn, les souvenirs remontèrent à la surface, elle songea au jour ou elle venait de retrouver son père:


- Halte là !! Déclinez votre identité ou retournez d'où vous venez !
Deux gardes venaient de l'interpeler, jeune humaine à l'air hagard ne sachant pas ou elle allait, son regard triste et noyé de larmes semblait receler toute la misère et touts les malheurs du monde, elle tenait sa tête comme si elle était sur le point d'exploser, des sons étranges lui parvenaient depuis qu'elle était entrée dans ces bois, elle entendait des voix et des murmures de créatures qu'elle ne voyait pas :

- Je ... je ... Ni... Nila ... Nilath murmura t elle avant de s'effondrer.
Elle se réveilla plus tard dans une piéce baignée de lumière, elle était allongée sur une sorte de paillasse, la tête prête à exploser, un brouhaha immense lui vrillait les tympans. Essayant de se redresser sur son séant, des pointes de flèches et de lances la stoppèrent net.

- Ne bougez plus ! Qui êtes vous?!
Évaluant la situation d'un coup d'œil circulaire, elle jugea ses chances de réussites en cas d'attaque très minces, non seulement ils étaient armés et prêts à tirer mais en plus sa tête était tellement lourde qu'elle n'aurai pu fournir que des gestes saccadés et désordonnés. Se laissant retomber en arrière mollement, elle murmura :

- Je suis à la recherche de Nilath, on m'a dit que je le trouverai ici.
Puis dans souffle ajouta:
- Donn ... heu ... Est ce que vous auriez un remède contre le mal de crâne? s'il vous plait, une migraine atroce me vrille les tympans ...
Une voix profonde en retrait, dit d'un ton sec et impérieux:

- Que voulez vous à Nilath?
- Ca ne vous regarde pas ! s'il est là dites lui que la fille de Lily SnoWtiger voudrait le voir! Et donnez moi quelque chose, ma tête va exploser!!
Aya en avait marre de ces jeux, elle était rodée à la guerre et savait reconnaitre une détention quand elle en vivait une, or manifestement, ces armes pointés sur elle, n'étaient pas une invitation à boire le thé ! Sans compter toutes ces sensations étranges qui l'envahissaient plus puissamment qu'auparavant ! Certes elle avait toujours été dotée d'une forme d'empathie lui permettant de ressentir les sentiments et certains événements, chose qui lui avait toujours été très utile dans son travail, mais jamais cela n'avait atteint ce degrés.

- CA SUFFIT !! Hurla t elle avant de s'évanouir à nouveau sous la pression de son mal de tête. Elle n'entendit pas la voix qui répétait, abasourdie, " Lily Snowtiger !".

Bien plus tard, elle se retrouva aux mains de guérisseuses qui lui appliquaient des cataplasmes sur ses tempes.
Elle tenta de se relever brusquement mais retomba rapidement en arrière submergée par une nausée et une sensation d'oppression. Une voix masculine, douce et fluide se fit entendre:


- Tu es Aya, n'est ce pas ?C'était plus une affirmation qu'une question ... L'homme semblait troublé, elle ne savait pas comment il connaissait son nom, ni même son existence, mais elle allait très vite le découvrir, foi de LoneWolf !.

- Oui ... Est ce que je vais pouvoir parler à Nilath ?
- Je su ... Heu que lui voulez vous ? Si vos raisons me semblent bonne je le ferait mander.
Aya perçu l'hésitation qui avait précédé la question; intriguée elle fixa l'homme aux yeux améthystes, aux oreilles pointues et à la peau translucide.

- Qui ... Qui êtes vous ? Pourquoi pourquoi devrais je vous dire quoique ce soit alors que vous me retenez prisonnière ? dit elle agressivement en recommençant à s'agiter.

- Calmez vous, jeune fille, Il n'y a personne ici sauf vous, moi et les deux guérisseuses. Vous êtes libre de partir ... une fois que nous nous serons assurés que vous ne révélerez pas notre emplacement à qui que ce soit?

Elle se retourna et constata qu'il disait vrai ... Une sorte de méfiance s'éveilla néanmoins en elle. Cela faisait plusieurs années qu'elle ressentait les choses et les sentiments des autres, mais entendre des voix, sans vraiment les entendre d'ailleurs, cela n'avait commencé que quelques mois auparavant et cela devenait inquiétant. Son travail en pâtissait. Elle avait bien essayé d'en parler à sa mère, mais celle ci prenait peur à chaque fois la traitant comme un monstre, jusqu'au jour ou elle fut submergée, en présence de sa mère, par une drôle de sensation d'amour et de haine qu'elle savait ne pas être ses propres sentiments et qui lui avait fait perdre conscience quelques instants, pour se réveiller avec une angoisse au ventre qui lui était peu coutumière, sous le regard apeuré de sa mére:

- Maman, je ne vais pas te manger, s'il te plait arrête de me regarder comme ça avait elle soupiré.
Elle avait bien entendu nié, mais Aya, assez entrainée et douée pour deviner quand une personne mentait, avait finit par mettre sa génitrice sous pression. Celle ci, fatiguée, harcelée et soulagée en même temps, ne tarda pas à avouer à Aya qu'elle était la fille de Nilath, lui même fils de la reine des elfes . La jeune demi elfe comprit enfin d'où venait la forme particulière de ses oreilles et la couleur de ses yeux ainsi que les reflets de ses cheveux. Quel soulagement, elle n'était pas anormale! C'est à ce moment qu'elle compris qu'elle avait peut -être hérité d'autres traits de son père et qu'elle décida d'aller vérifier par elle même.
Cependant, elle connaissait l'histoire d'Alésia et savait donc que humains et elfes étaient loin d'être les meilleurs amis du monde, ces derniers racistes au possible avaient une très haute opinion d'eux même mais surtout une très mauvaise image des humains qu'ils estiment trop instables, pervers et manipulateurs, de ce fait elle ne comprenait donc pas comment une telle union avait pu se faire, surtout s'agissant d'un haut dignitaire ... Des questions à ce jour, restées sans réponses.


- Depuis ma plus tendre enfance, j'entends des murmures, des bruits, des pensées. C'est suite à un concours de circonstances et à cause de ces sensations, que j'ai appris que Nilath était mon père.
La bombe était lâchée. Les guérisseuses cessèrent toute activité et dévisagèrent l'elfe en face d'elle, tandis qu'il devenait plus transparent qu'il ne l'était déjà, il tomba sur une sorte de chaise avec un air abasourdi. Elle plissa les yeux essayant de se concentrer sur l'homme ... le reste se perdant dans un autre flot et dans sa migraine qui avait pris une autre mesure ... Elle arrêta de respirer un instant, son cerveau fonctionnait à vive allure, mais qui était donc cet elfe, qui semblait atterré par ce qu'elle venait de dire ?

- Est ce que Vous ... Vous êtes Nilath ? demanda t elle. C'était plus une affirmation qu'une interrogation ... mais elle devait savoir ... enfin!
Il la regarda quelques secondes, essayant de la sonder puis lâcha d'un ton monocorde.


- Oui ...
Le choc passé des deux cotés, ils apprirent à faire connaissance, elle découvrit en lui une douceur et un amour inconditionnel au point ou il apprivoisa la sauvage qu'elle était devenue au fil des ans et des combats. Ils parlèrent du passé, de la guerre, de Lily SnowTiger, des elfes et des humains. Elle apprit qu'elle avait une sœur, Moryan, plus jeune qu'elle. Mais surtout, elle apprit qu'elle n'était pas folle, et que les elfes avaient la capacité d'entendre les voix de la nature et qu'elle avait probablement hérité de ce don.
Pendant des mois, son père l'initia à la magie des elfes. Oh bien sur ils étaient très limités car n'étant pas une elfe à part entière, Nilath lui avait dit que ses capacités étaient réduites au minimum. Elle n'en avait cure, elle appréciait d'apprendre et d'avoir une pureté qu'elle n'avait jamais connu dans son monde, et pour elle c'était tout ce qui comptait ... en plus du fait de passer ces moments inoubliable avec une famille retrouvée ... des racines ... un port d'attache.

Plus le temps passait plus elle se sentait bien parmi les elfes, tant et si bien qu'elle décida qu'à la mort de sa mère elle viendrait rejoindre son père, si on le lui permettait car elle savait maintenant que les elfes l'accepteraient encore moins que les humains comme faisant partie des leurs, à leurs yeux c'était une impure, une pervertie.

Revenant au présent et son travail terminé, elle entreprit de déboutonner son habit de soubrette, dégageant ainsi ses épaules laiteuses et fines ainsi que le reste de son corps, pour remettre la tenue dans laquelle elle était plus libre de ses mouvements.
Elle devait s'entrainer ... L'échéance était proche et la délivrance n'allait pas tarder ! Se dirigeant vers un coin plus sombre de la pièce, une sorte de bâton dans les mains elle effectua quelques mouvements, en pensant au passé:

Un jour, lors d'un entrainement au tir à l'arc, une missive apportée par son faucon, informa Aya qu'une étrange épidémie avait envahis le village ou vivait sa mère. Aucun remède n'avait réussi à être trouvé et habitants mourraient les uns après les autres et sa mère, sur son lit de mort avait mandé sa fille.
Aya, bien qu'elle n'avait jamais été très proche de celle qui l'avait mise au monde, répondit à la requête de sa mère et se rendit à son chevet ... Nilath et Moryan l'accompagnèrent, ainsi que quelques guérisseurs, amis proches et parents de Nilath afin de soigner le village de sa petite fille.
Malheureusement à leur arrivée, l'état de Lily avait empiré, elle n'eut que le temps de murmurer des mots de regrets pour n'avoir pas été une bonne mère et à Nilath pour lui avoir caché l'existence de sa fille, avant de rendre l'âme. Les elfes soignèrent les malades et éradiquèrent l'épidémie et ce fut avec un mélange de regret, de joie et de soulagement qu'Aya SnowTiger, alias LoneWolf, devint un agent à la retraite et alla vivre non loin de son père et de sa sœur au cœur de la nature.
Un pacte implicite entre certains elfes et ce village humain existait depuis plus de 270 ans maintenant: Chaque année, par initiative personnelle de Nilath et de quelques proches parents, une délégation de médecin s'y rendait plusieurs fois par an afin de soigner les malades, c'était devenu une tradition et le village devint celui d'où les plus grands guérisseurs et biologistes étaient issus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 45
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   Sam 25 Avr - 22:01

C'est lors d'une de ces visites, deux ans auparavant, que le drame survint.

C'était une nuit d'automne, fraiche et magique à la fois, la lune était pleine et brillante, pas un seul nuage ne la masquait. Les guérisseurs et les médecins parlaient de médecine et les politiques essayaient comme à leur habitude de se faire bien voir. Elle avait su le jour même où son identité de demi-elfe avait été dévoilée dans le monde humain, que cela finirait par arriver, elle avait reconnu le gout amère de la manipulation. Facette de sa personnalité qu'elle avait relégué au second plan depuis plus de deux siècles et demi qu'elle vivait prés de son père et de sa sœur.

Elle était assise à la table du diner savourant la douce nuit de pleine lune, lorsqu'une nuée de chauves souris survola l'assemblée émettant des cris stridents.


- DES VAMPIRES! Cachez les humains !

Un des elfes venait de donner l'alerte. Aussitôt un cordon de sécurité se forma autour des soigneurs, Nilath, Moryan et elle même en première ligne.
Des cris et des hurlements retentirent, le désespoir envahit le cœur d'Aya et son esprit fut submergé par une vague de souffrance et de douleur, comme si elle les avait déjà vécu.
Elle se concentra, comme son père le lui avait apprit, pour bloquer cette avalanche de sentiments mais son apprentissage était récent et les sensations si élevées et puissantes, qu'elle ne parvint pas à en contrôler le flux.

Une nuée de vampires surgit de nulle part, saignant ainsi tout ce qui passait à portée de canines. Les contenir était impossible, personne n'avait été renseigné sur cette attaque or il semblait qu'elle avait été soigneusement préparée. C'est à ce moment qu'elle vit une flèche atteindre Moryan qui flancha, continuant à se concentrer sur les invocations qu'elle faisait avec son père. Une seconde attaque la fit tomber face contre terre, cette fois ci la flèche avait touché la poitrine. Aya hurla, la rage la submergeait. Perdant toute contenance, elle chargea. Saisissant ses armes de coudes qui ne la quittaient guère, aveuglée par la douleur et la peur qu'elle ressentait, elle fonça telle une furie. Chaque coup faisait mouche, mais la rapidité de ses adversaires et leur nombre lui donnaient énormément de mal. Sa force de frappe en était réduite et sa tactique d'attaque devenait obsolète.


" Tuez touts les elfes et rapportez moi l'hybride, cette alliance ne doit pas être ! " elle entendit cet ordre tomber, la mort dans l'âme ... Ainsi son père, sa sœur et leurs amis étaient les proies de ce raid!

- PAPAAAAAAAA SAUVE TOIIII !! hurlait elle quand elle le vit s'effondrer au coté de sa sœur.

Non ! pas ça ! NOOOONNNNNNN !! Elle se mit a courir vers les siens. Un vide l'envahissait petit à petit, d'abord sa sœur, puis son père. La rage montait de plus en plus, un air sombre se dessinait sur son beau visage, une haine farouche guidait ses mains qui tranchaient par ci et par là. Elle allait parvenir à les rejoindre quand elle se sentit soulevée de terre et mise en travers d'un cheval, une main de fer sur son cou, une voie caverneuse murmura:


- Bouge un cil et je te tue !
siffla t il avant de crier: On rentre ! L'alliance est tombée à l'eau et l'hybride nous dira ce qu'on veut savoir !

L'alliance?? mais de quoi parlait il ? Il n'avait jamais été question d'alliance!
Plus tard, bien plus tard, elle se retrouva enfermée dans le cachot sombre et humide d'un sordide château, elle était attachée en croix, à des fers fixés au mur du cachot. D'autres otages jetés à même le sol partageaient sa nouvelle demeure, des humains ... "une provision pour son garde manger sans doute". L'aristocrate qui les avait enlevés pensait sans doute que son coté humain, perverti, manipulateur et calculateur lui assurerait qu'elle dévoilerait l'endroit ou les elfes se cachaient. c'était mal la connaitre, mais il valait mieux le laisser dans ses illusions. Plus tard, il daigna se présenter et lui apprit dans un ricanement qu'elle était dorénavant son otage (comme si elle ne s'en était pas rendue compte toute seule) et qu'il allait la faire parler, grâce à elle il allait exterminer les elfes et ainsi il pourrait détrôner le Seigneur des vampires et prendre sa place.


- Mon père ... et ma sœur ... ? demanda t elle d'une voix sourde

- Morts! Ils sont morts, aucun elfe présent n'est resté en vie ironisa t il, Sauf toi ... Et tu vas me dire tout ce que je veux savoir ajouta t il, soulevant son menton de l'index et plongeant son regard dans le sien, un rictus mauvais sur les lèvres.

Un hurlement déchira ses entrailles et sa gorge, elle se débattit comme une diablesse en hurlant, blessant ainsi ses poignets enchainés :

- Je vous tuerai de mes propres mains ! je le jure par mon sang! Je vous tuerai !

Un éclat de rire lui répondit, puis le vampire s'approcha d'elle tout canines dehors, ne prêtant pas attention au brouhaha qui venait d'emplir le cachot.
Aya se préparait à donner à se débattre à nouveau pour l'empêcher de la mordre quand une main ensanglantée sorti de sa poitrine: Un cœur, dont la vapeur s'échappait encore accompagnant ainsi ses derniers souffles de vie, trônait dans une main fine terminée par de longs ongles s'achevant en pointe blanche acérée, elle était à quelques centimètres à peine du visage de la demi-elfe, elle en sentait la cruauté et en éprouvait presque une jouissance, un rictus se dessina sur son visage et elle ferma les yeux, humant cette odeur de cruauté et savourant cette vengeance prise par un autre, quel qu'il soit elle avait une dette envers lui. Au bout de cette main, un homme à la beauté froide, des yeux d'un jaune vert brillant qui abritaient un regard glacial, une petite bouche aux lèvres fines, pas très grand, mais d'un charisme et d'une aura qui inspirait le respect, son attitude altière dénotait de sa noble origine. Il dévisagea les prisonniers un par un, puis arrivant devant Aya enchainée, il lui souleva le menton. Un air de surprise traversa son regard brillant. Il se pencha sur elle et se mit à la humer.

- Une demi-elfe ...
dit il d'un ton trainant. Comme c'est intéressant. Je garde celle là, relâchez les humains et renvoyez les chez eux avec les têtes des fêlons et de l'aristocrate. Je ne tiens pas à voir une guerre éclater ...

Ses ordres claquaient comme un fouet et étaient suivis à la lettre.

- N'ai pas ce regard triste, je ne te ferai pas de mal, le traitre qui vous à enlevés est mort, il a désobéit à mes ordres et l'a payé de sa vie ainsi que ses suivants. Quelle est ton nom et quel age as tu ? lui demanda t il.

- J'ai 3... heu 14 ans répondit elle d'un ton timide Jissia ...lâcha t elle après quelques secondes je m'appelle Jissia il avait l'air de la prendre pour un être faible et fragile, ses instincts revinrent au galop, accentuant son regard triste et son apparente soumission, elle se laissa délivrer des chaines qui l'entravaient avec un faux air de reconnaissance.

A dater ce jour, elle devint, Jissia la servante demi elfe du Seigneur des vampires. Elle avait apprit son identité le jour où il s'était nourri d'elle et était devenue une des deux seules personnes autorisées à pénétrer dans son antre, ce qui constituait un sacré avantage pour ses plans d'évasion.

Cela faisait maintenant 2 ans qu'elle échafaudait un plan pour s'échapper. Elle s'entrainait dés qu'elle avait un moment de libre, autant aux armes qu'à contrôler ses perceptions. Son faucon qui l'avait suivie lors de son enlèvement, lui avait apprit que son père et sa sœur n'avaient été que blessés, puis plus tard, il était revenu lui apprendre que Moryan était partie à sa recherche. Aya lui avait alors demandé de ne plus revenir et de les prévenir qu'elle allait bien et faisait tout pour s'échapper. Elle était à ce moment déjà servante du seigneur des vampires.
Son père avait il réussi à détourner sa jeune sœur de son projet suicidaire? Elle l'ignorait! ... Ses mouvements se firent plus fluides, ses coups plus précis ... Elle devait faire vite avant que Moryan ne se jette dans la gueule du loup ... Deux longues années ou elle avait poursuivit en secret l'enseignement de son père, où elle avait sentit ses pouvoirs grandir, et où son coté humain avait repris le dessus ... un regard jaune vert traversa ses pensées; Elle les chassa d'un revers de mains.


Information(s) importante(s) : Elle est la seule de son entourage à ressentir les sentiments du seigneur des vampires, s'en sert pour mettre ses plans à exécutions ... mais se fait piéger.
Elle possède un bâton magique offert par son pére.


Rang souhaité : Au vu des dernières informations : Paladine ou chef d'élite me plairait bien EDIT: j'ai vu sur une autre fiche que je pourrai p-e demander d'etre indépendante ou vagabonde ou autre, ce qui est le cas d'Aya vu que depuis qu'elle connait l'existence de son père et de sa soeur, elle s'est retirée quasiment du monde guerrier humain et n'est active qu'en cas de guerre et encore par devoir et souvenir envers sa mère humaine, et un statut comme ça pourrait me permettre un rang de chef d'élite Embarassed

Disponibilités pour poster : Quotidienne

Comment avez-vous connu les Cendres d'Alésia ? Un certain seigneur des vampires

Si vous connaissez le nom de votre avatar et le manga/jeu ou autre dont il est tiré, mentionnez-le ici : Tiré du jeu Rohan Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 45
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   Sam 25 Avr - 22:10

Ymir Danhaka a écrit:
Pour les "voix de la nature" ce serait effectivement ressentir les émotions des plantes et des animaux, avec plus ou moins de précision en fonction de la situation. Parler avec eux, oui, mais par sensations et émotions plus qu'avec des mots ^^.

d'esprit à esprit donc?

Citation :
Par rapport à ta famille, ton père (s'il est fils de la Reine ) t'aurais "eu" en secret et donc personne ne serait au courant. L'idéal serait que seul le père
Citation :
développe pour elle des sentiments affectueux
.
S'il ne l'est pas, les personnes te reconnaissant comme vraiment l'une des leurs pourraient être plus nombreuses..
Aprés réflexion effectivement c plus dur a accepter du fils de la reine, protocole et pureté obligent. Par contre si elle reste petite fille de la reine, est il envisageable qu'il y a une petite poignée quand mm qui connaissent son identité et l'apprécient en dehors du pére comme la sœur par exemple, la reine blanche non , si j'ai bien saisi l'esprit du perso elle aurait tué son fils pour trahison et souillure, mais des oncles ou tantes très proches du père qui auront fini par l'accepter au final et l'aimer ( elle vit quand mm depuis 270 ans parmi eux)? parce que la ça fait très peu, quitte à ce que son identité ne soit connue de personne.

Citation :
Tu peux garder ton baton magique mais si tu veux être guerrière il n'aura pas d'autre pouvoir que celui que tu as déjà mentionné et te servira uniquement d'arme, tu veux être mage tu devra nous expliquer quels sont ses autres pouvoirs ^^.

Lidéal et mon réve serait comme je l'ai expliqué à trauma en mp, qu'il puisse donc changer de forme ( en arc par exemple si je choisi le flèche de chêne, et sinon il n'aura que le pouvoir qu'il a actuellement soit juste la rétractation si je choisi la vitesse, et dasn ce cas là en devenant bâton de combat il deviendrai indestructible) et se rétracter, mais pouvoir aussi générer une orbe, même si elle est de faible intensité, qu'elle ne pourrait obtenir qu'avec le bâton, soit si elle le perd et elle perd ce pouvoir vu qu'il ne lui est pas propre, cela me permettrait de choisir entre les deux autres pouvoirs de base des eldari. Il aurait un niveau magique donc plus élevé que la base, cadeau d'un père haut dignitaire quand même à sa fille, pour compenser le manque de pouvoir magique dont elle disposerait ? En gros c'est l'arme qui est magique ce n'est pas elle qui possède le pouvoir

Dernier Message:

Ymir Danhaka a écrit:
Bien le bonjour tout le monde ! Smile

Et bien je pense que c'est tout bon Aya, tes modifications sont très bien ^^.
Pour le baton c'est bon aussi, j'essaie (encore une fois ) de poster les pouvoirs de guerrier ce week end. Je suis d'accord pour tout ce que tu demandes sauf le rang de chef de l'Elite car il y aurait déséquilibre, si tu n'es plus chez les humains tu ne peux avoir ses pouvoirs. De plus il n'y avait surement pas encore de Chef de l'Elite il y a 270 ans si on regarde bien l'histoire des humains.

En revanche je peux te proposer le rang de Paladine Exilée, et tu connaîtra les pouvoirs des Paladins actuels. Cela te convient-il ?

Oui trauma m'a expliqué effectivement que l'exil et le chef n'allaient pas ensemble, mais qu'on pourrait me faire un rang correspondant, j'aurai aimé pouvoir disposer en fait des pouvoirs/puissances des chefs d'élite en fait (ce n'est pas le statut qui m'intéresse mais leur puissance, paladine ++ ça me va aussi LOL: ils ont toujours un niveau supérieur que les élites LOL) mais franchement vu que tu m'accorde ma famille elfe et ce que je demande pour mon bâton, je ne vais pas chipoter surtout que j'ai quand mm un statut spécial *siflotte* donc si c pas bon pour le rang au dessus je prends pas de soucis.

Pour les pouvoirs, Ils ne sont pas vitaux pour le moment : elle est captive. Donc quand tu le postera ça ira. et encore merci pour vous. Dés que j'ai ma réponse ici je transfert, ma fiche chez les humains ... alors ymir et balthazar .. ne me faite pas languir lol! j'ai hâte de me lancer dans l'écriture XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   Dim 26 Avr - 12:40

Pour le rang, il faudra te contenter de Paladine Exilée, du même niveau que les élites... Rien de plus. (Nous avons délibérer avec Ymir, et c'est plus simple et plus cohérent ainsi ^^)

Je vais te mettre ton rang et ta couleur, tu peux commencer à Rp Wink
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 45
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   Dim 26 Avr - 14:27

ça me vaaaaaaaaaa merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aya Snowtiger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aya Snowtiger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Fiches des Humains-
Sauter vers: