Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 • Elenwë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elenwë
Woodelian
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Localisation : Aux abords de la grande Clairière
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: • Elenwë    Dim 8 Mai - 22:51


Nom :
Emporté par le vent…

Prénom :
Elenwë

Âge :
456 ans


Attitude et Physionomie :
Mon nom est Elenwë.
Autrefois livrée à une insouciance absurde,
Et sous mon nouveau jour, divergente.
Ombre mourante, dissimulée sous un vêtement à l’allure lutin, je ne livre que rarement mon visage. Celui-ci est le plus souvent divulgué sous une capuche. Mon habit a été laminé au cours de mes nombreuses mésaventures, usé par le temps qui s’est écoulé… Ne voyez pas de moi une personne soigneuse. Prenant soin de ne cacher que mes seins, il met en avant un dessin couleur charbon qui entoure mon nombril. Dessin abimé dans la portée du temps a perdu toute signification. L’agilité, acquis au fil des années me donne désormais l’allure d’une endiablée. Différentes lames finement affutées sont maintenues autour de ma cuisse, elle même encerclée grâce à des cordons. Je n’émane pas de l’ordinaire… Je suis ni petite, ni grande… ni fine, ni opulente… comme si j’avais cette faculté naissante de me fondre dans le paysage, d’adopter ce qui est sur l’instant le plus favorable… Rangée dans mon dos, une épée aussi longue que mon bras, aussi vieille que mon âge et d’un prodigieux tranchant que j’ai maintes fois aiguisé reste le plus belle chose au service de mes envies meurtrières.


Caractère :
« Permettez-moi de vous enseigner ce qu’est la désillusion…
La cause de perfidies, d’immondices faites, d’infidélités créées !
Sachez donc à quoi vous attendre ; à une mêlée de troubles qui ont étés soigneusement accommodés.
J’ai usé de mes innombrables errances pour cultiver mon animosité.
L’espoir meurt, les illusions s’éteignent, les déboires naissent…
Je ne médis pas ma race, seulement je ne me contente plus de ce qu’elle vaut, aussi noble soit-elle... »
Et seul le temps peut...


Dit-on qu’il guérit les blessures. Mais n’avez-vous jamais entendu dire que celles ci puissent se retourner contre vous afin de vous jouer de mauvais tours ? S’éterniser et s’accroître pour créer… ce que je fais et feras… Vous n’oserez pas dire que je suis naturellement méchante. Arrêtez vos badineries. Je deviens malencontreusement outrageuse exclusivement face à mes démons, face à ceux qui ont envenimé mes idées, qui ont imbibés mon esprit de songes ténébreux… Au-delà de cette noirceur, je suis la tendre lumière chaude d’un soleil froid....


Histoire :
Je naquis, il y a de cela quatre cent ans, au cœur de la forêt Imbolt où la nature flamboyait encore de milles feux. Les villages étaient rares par ici. L’entourage dans lequel je vivais demeurait loin de la citadelle elfique, n’engendrant cependant pas un total isolement. Assez fréquemment, mon père du nom d’Earwen et quelques autres elfes se rendaient dans la capitale située au nord d’Imbolt pour y faire quelques affaires. Dotée d’une grande curiosité, je pris la décision d’accompagner le groupe dès mon plus jeune âge. Une fois là-bas, dans ce royaume tant évoqué, je découvris une citadelle rayonnante où régnait Elwïn, la Reine Blanche. Des plaines d’une luisance inconcevable entouraient la plus belle des cités jamais bâtie. S’exhalait de ces lieux d’abondantes splendeurs, milles odeurs affriolantes... Havre de paix, accueillante par ses formes généreuses, cité aux couleurs immaculées, faite de bois et d’arbres, basée sur l’harmonie de la nature, dont chaque détail a été construit avec la plus grande attention. Du haut de la plus grande tour, on pouvait voir Imbolt s’étendre au loin.

Je ne regrettais cependant pas le plein cœur de la forêt. Mon enfance avait été d’un tempérament assez calme, rythmée par ses innombrables errances. Comme tous les autres elfes, je fus très vite initiée au maniement des armes : les arcs, les lances ainsi que les dagues. Mes flâneries m’avais permis d’accentuer mon agilité endiablée. J’avais contemplé plus de milles fois mon père s’entrainer à la magie. Ravie était-je quand je voyais apparaître des racines pointues et hérissées d'épines jaillir du sol. Enthousiaste, quand je voyais apparaître les fidèles lutins, quand je les voyais surgir des alentours troublés et assombris lors d’un murmure magique. Dans ces moments la, je n’avais qu’une hâte, grandir. Chose qui à l’avenir m’inspirera milles regrets… Le temps s’écoula. Quelques années passèrent. La forêt subit des turbulences. Tourmentée, elle reçut les sévices de la pluie et des orages qui s’estompèrent de la même façon dont ils avaient éclatés : promptement. La forêt avait parlé.

La Grande Guerre que pressentaient les elfes éclata lors d’un soir de pleine lune. Cette nuit là, le vent soufflait avec sérénité sur Imbolt. Les arbres étaient paisibles. L’ambiance sombre mais paradoxalement plus reposante que les dernières fois… Je fus réveillé par Earwen qui sans aucune parole, m’emmena hors de la maison. Il ne m’adressa aucun regard ce qui troubla mon insouciance. Une fois dehors, il continua son manège, s’écarta de moi et dans un murmure fit bouger les taillis. Voilà ce qu’il avait du dire « Mes amis ! Venez à moi, la forêt a besoin de vous ! ». Cinq lutins au chapeau vert et au sourire étrangement négligeant apparurent. C’est tout ce dont je m’inquiétais, de leur sourire affreusement manquant... C’est là que tout prit son sens. Un cri rauque se fit entendre puis quelques brefs agitements. Earwen se retourna. Ombre dans l’ombre, un monstre d’une rapidité époustouflante se jeta sur lui. Des hurlements suivirent. Une horde de vampires surgit de tout les cotés. Au calme succédèrent l’agitation, l’inquiétude, la peur et le trouble. La rapidité des vampires était telle que le village se sentait déjà totalement perdu. Il avait, par ailleurs perdu tout son sang-froid. Sauf ma personne qui le visage étrangement serein, fixait la mort, l’abominable pâleur qui avait ôté la vie de mon père. Je me souviens que dans l’affolement, les deux lutins nés de l’invocation d’Earwen me secouèrent en espérant me faire sortir de mes songes. Ils étaient là pour accomplir le devoir que leur avait ordonné leur maître : quitter l’endroit au plus vite ! Ils me tirèrent loin de ses pensées laissant le village aux mains des vampires. On entama une course au cœur d’Imbolt. Je ne pleurais pas, ne cédais pas au chagrin. C’était comme si l’acharnement des vampires m’avais tiré de toute sensibilité. Je défoulais ma colère au travers de ma course folle, frappant sèchement du pied le sol quand je le pouvais, bondissant violemment au dessus des racines quand l’occasion se présentait, retrouvant mes plus profonds gènes elfiques. La forêt était parsemée de cris. Mon village n’était pas le seul à mourir... Un des deux lutins gémit et trébucha malgré lui. On ne le revit plus dans la course.

~~~

Essoufflés, je m’approchais toujours en compagnie d’une des deux lutins au chapeau vert de la citadelle elfique. Cela faisait quelques jours que l’on courait éperdument à la recherche d’un abri. Peut-être seulement quelques heures… Je n’avais pas pu compter avec exactitude le temps qui nous avait filés entre les mains. Désormais méconnaissable par son aspect ignominieux, je compris que les villages ne furent pas les seuls à avoir assisté à l’assaut vampirique. Les bâtisses avaient perdus leur clarté. La cité ressemblait à une marée de débris de bois et d’arbres arrachés. La peur au ventre, je me glissais au sein de la citadelle cherchant désespérément de l’aide. On ne savait plus où poser les pieds. Des cadavres d’elfes disloqués recouvraient le sol. La moitié de la population était déjà morte. Le peuple dont l’étourderie était pleine me bouscula. Aucun regard ne s’était posé sur moi. Les yeux des elfes n’émanaient rien d’autre que le mépris. Mais moi aussi je méprisais ! Et ma rage enfouie mettait tout mes sens en éveils. Les muscles crispés, les dents qui grinçaient, une animosité qui hurlait en silence. J’explosais. Mais l’insolence dont j’eu usé n’éveilla pas un seul elfe. Partout s’ébruitaient de misérables âneries.
« Les Anges seront bientôt là. »
« Inutile de quitter notre terre. »
« Voyons, il est inutile d’aller se réfugier à Symphonia. »
Insanités ! Idioties ! Voilà ce que je ressassais. Personne ne sera là, personne ne les soutiendra. Aucun ange ne nous a aidés durant l’invasion d’Imbolt !

L’aube était aussi rouge que la braise, aussi évocant que le sang qui avait coulé la nuit dernière. Imbolt avait été rasé, les plaines seulement à moitié… La lumière qui jaillissait d’entre les nuages s’éteignit. Le ciel se tinta d’étranges nuances noires.
« Les Vampires sont de retour ! » criait-on.
Je retins un râle, et grimpa au dessus d’un des seuls arbres qui tenait encore debout. Au loin, Imbolt était brisé, recouvert d’une brume mortuaire, noirci par l’œuvre des sans-vies. Des millions de vampire jaillirent de la forêt, assoiffés de sang. Le cauchemar recommençait. Et le peuple elfique se blâmait, hurlait, implorait la venue des anges. Une voix vociféra, se distingua du fiévreux brouhaha elfique, ordonnant l’attaque. Au dessus de nos têtes, des flèches fusèrent pour atterrir de plein fouet dans le cœur des vampires. Malgré l’affront elfique, les vampires ne s’arrêtèrent pas, bravant tout ce qu’ils rencontraient sur leur route. Ils atteignirent la capitale sans aucunes difficultés. Dans une frénésie incontrôlable, les soldats contrèrent les buveurs de sang. Les vampires râlaient, pillaient, ôtaient la vie, massacraient impassiblement.
La beauté sombre d’un des vampires, la rage dont il usait à piller chaque âme elfique me marqua. Sa couleur d’origine pale était tachée de rouge vif. À chaque coup qu’il donnait, je me crispais. Mes ongles s’enfonçaient petit à petit dans le cœur de la branche. Emprisonné dans ma gorge, mon sombre monstre hurlait. J’agonisais d’entendre tout ces cris, d’entendre s’éteindre chaque âme. D’entendre cette symphonie autrefois harmonieuse composer désormais d’accords stridents et dissonants. Le vampire finit par remarquer ma présence. L’envie de mort le tiraillait, tout se lisait dans la lueur de ses yeux. Sans attendre l’assaut du vampire, je pris la fuite, sauta de branche en branche, ratant par moments mes réceptions. Pom pom pom… Un bruit sourd assourdissant. Mon pouls était tel qu’il surpassait l’horreur de la guerre. Je savais le monstre derrière moi. Rien de plus écœurant que le râle qu’il poussait à chaque effort. Je finis par abandonner l’idée des airs. Me jetant à terre, je finis par m’engager dans les rues de la citadelle. Je courais à en perdre haleine me glissant entre les combats. Je me retournais et eut le temps de voir la plus belle des Ombres transpercer de sa lame un elfe. Des troupes était entrain d’évacuer la cité vociférant les ordres donnés sous peu par leur chef désormais au sol et mourant. Avant de les suivre, je contemplais une dernière fois la cité elfique. Aucune trace du sans vie, ni du lutin…

~~~

J’avais pris la lourde décision d’abandonner mon cœur en suivant les elfes en dehors de la citadelle. Je m’étais installé à leurs cotés dans Symphonia pour des nouveaux jours. L’armée elfique, par peur d’une autre évasion, avait décidé d’entrainer tout les citoyens elfiques à l’art de la guerre. En aucune façon, un elfe ne savait se défendre. En dehors de ses temps d’entrainements, j’avais participé à la reconstruction. Au fil des jours, Symphonia renaissait et grandissait sous l’œil méprisant des vampires. Elle devenait encore plus belle que leur ancienne cité, faisant ainsi grâce à leur nouvelle Reine Moryan Erïgold.
Mais au final, je n’arrivais pas à me considérer fière d’avoir aidé à sa grande construction…






Information(s) importante(s) :
Aucune jusqu'à présent.

Rang souhaité :
Au départ, j’aimerais être Woodaelian. Cependant, je souhaiterais par la suite qu’un elfe m’enseigne les sorts qui me permettraient d’accéder au rang supérieur : Luthanen.

Disponibilités pour poster :
Le week-end, le plus souvent.

Comment avez-vous connu les Cendres d'Alésia ?

Si vous connaissez le nom de votre avatar et le manga/jeu ou autre dont il est tiré, mentionnez-le ici :


Dernière édition par Elenwë le Dim 19 Juin - 15:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quetzäl
Nirvaneli
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 25
Localisation : en traveaux... la plume s'emflamme...
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: • Elenwë    Dim 8 Mai - 23:31

Bonsoir et bienvenu parmi les tiens.

Pour commencer j’ai beaucoup apprécié ta plume, d’une sombre beauté…
Je suis très heureux de voir apparaitre une autre elfe, surtout quand celle-ci est parfaitement haineuse Twisted Evil
Il y a juste un détail qui me chagrine, (plusieurs en faite mais…) tu en dis si peu sur ton caractère !
Pourquoi tant de mystère ? Mais je m’arrête là, je ne vais pas faire le boulot des admin’ ^^

C’est en tant que Nirvaneli et avec plaisirs que me propose comme instructeur,
(Puisque si tu deviens Luthanen je serais ton supérieur direct)
donc si tu est d’accord nous aurons même l’un de tes premier sujet d’écriture =)

Au plaisir de te rencontrer et de te voir convoquer tes premiers lutins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moryan Erïgold
Reine Blanche
avatar

Nombre de messages : 2348
Age : 27
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 1:08

Répond donc au RP de ta Reine mon cher Nirvanelli avant de faire quoique se soit Razz

Bienvenue parmi nous, contente de voir une autre elfe !
J'ai pas encore lu ta fiche, j'ai pas trop le temps ce soir (en plus, je suis cassée) mais je le ferais rapidement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greek-epic.com/
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 6:09

Yo !

Sois la bienvenue parmi nous jeune Elfe ! C'est vraiment sympa de découvrir des elfes de plus en plus torturés, ça montre que le mal gagne du terrain et c'est bibi qui récolte xD. Plus sérieusement, n'oubliez pas que votre culte est celui de la vie, l'espoir chez vous est tout simplement increvable. (en même temps y'a de quoi être "peace" avec tout ce que vous cultivez...).

Pour ce qui est de la cohérence historique, je laisse le soin à mes collègues de relever les fautes, bien qu'aucun des deux précédents animaux qui ont posté ne fussent choqués.

L'orthographe est honorable, quelques fautes mais c'est suffisant pour un rang de Woodelian et cette perspective d'apprentissage me séduit.
Je donne ma voix pour Woodelian et charge Quetzäl d'être ton professeur, à moins que la Reine Blanche n'oppose quelques arguments ?

Au plaisir de te calciner ma belle ! Very Happy

_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Moryan Erïgold
Reine Blanche
avatar

Nombre de messages : 2348
Age : 27
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 9:55

Ne rêve pas trop Balthichou ^^

J'ai lu ta fiche, il y a un détail qui me chiffonne, mais c'est vraiment du chipotage comme d'habitude, donc ^^

Pourquoi les elfes sont-ils torturés ? Argh ! Cette guerre nous aura fait plus de mal que je ne pensais Laughing

J'ai grand hâte de voir se que les admins vont en dire pour pouvoir RP avec toi Elenwë ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greek-epic.com/
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 14:24

Il ne faut pas se fier à ma fiche, elle date de la V.1 et a été mal réadaptée au contexte de la V.2 Razz

_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Elenwë
Woodelian
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Localisation : Aux abords de la grande Clairière
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 19:48

Balthazar, de mon point de vu, une fiche n'est qu'une esquisse reflétant les traits principaux du personnage.
Je te promet de te faire découvrir dans mes futurs rp le fond elfique, si je puis dire, d'Elenwë. =)

Quant à Quetzäl, je serai honorée de faire mon premier rp à tes cotés.

Bien heureuse d'avoir pu lire quelques mots de ma Reine ^^'


Dernière édition par Elenwë le Jeu 16 Juin - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moryan Erïgold
Reine Blanche
avatar

Nombre de messages : 2348
Age : 27
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: • Elenwë    Lun 9 Mai - 23:55

En espérant que je sois à la hauteur de tes espérances petite elfe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greek-epic.com/
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: • Elenwë    Jeu 12 Mai - 2:07

Une esquisse en effet, mais cela ne m'a pas déplu, au contraire j'ai apprécié Smile.

~ Cela dit j'aimerais bien l'avis d'un autre membre du staff avant de valider au rang de Woodelian. ~ (appel furtif aux autres zygotos ! Razz).

Ne t'inquiète pas Elenwë, si à la fin de la semaine aucun staffien ne s'est manifesté, je te valide Wink.


_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: • Elenwë    Ven 13 Mai - 22:28

Okay ! Puisqu'on me sonne j'arrive !


Et bien c'est du grand n'importe quoi ! Je ne supporte pas de lire cela en entier tant mon coeur se soulève de dégout ! C'est horrible ! C'est affreux !


Nan je déconne. Donc sinon j'aime beaucoup Smile . Beau style, qui promet de grandes choses en Rp ! Je suis okay pour le grade et donc, comme l'a annoncé mon estimé collègue : Fin de semaine = VALIDATION !


Bienvenue et bon Rp à toi.

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë
Woodelian
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Localisation : Aux abords de la grande Clairière
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: • Elenwë    Ven 13 Mai - 22:42

Prooooooooocrastinateur !

mes excuses, il fallait que cela sorte mon cher Ymir... =p
en tout cas, merci à toi ! =D


Dernière édition par Elenwë le Jeu 16 Juin - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: • Elenwë    Ven 13 Mai - 23:01

De rien cheers !

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moryan Erïgold
Reine Blanche
avatar

Nombre de messages : 2348
Age : 27
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: • Elenwë    Sam 14 Mai - 11:42

Ouais ! Bienvenue à toi parmi les meilleurs, les elfes ^^ cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greek-epic.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Elenwë    

Revenir en haut Aller en bas
 
• Elenwë
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Etoilée
» Luthiel Elenwë Aelgasiae [Archère]
» Enterrement de notre Elenwë...
» Will you love me, even with my dark side ? Elenwë Ilia Edenwell
» entre buveuses de sang, on partage. ? ft. elenwë

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Fiches des Elfes-
Sauter vers: