Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nemo, le Chien-Fou des Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mar 3 Aoû - 23:35

Nom :

Prénom : Nemo (Le Chien-Fou des Enfers)

Age : 22 années humaines et 516 années démoniaque après sa mort


Description physique : "_Le Chien-Fou ? Pour sûr que je le connais ! Et qui ne le connais pas ? Moi en tout cas, j'me suis retrouvé pas mal de fois avec lui lors de razzia dans le monde humain et je l'ai vu en action pendant la grande guerre, et je vais vous dire un truc : ce type porte bien son nom, il est cinglé ! Me regardez pas comme çà ! On peut être démon et avoir quand même un peu de jugeote !...._A quoi il ressemble ? T'en fais pas, tu le reconnais à des lieux à la ronde. C'est dur pour lui de passer inaperçue avec les vêtements qu'il porte, et encore il y arrive : il porte une longue veste en cuire rouge qui lui tombe au niveau des genoux. Les ouvertures au niveau des mains sont couvertes de petits pics et celle du cou d'une espèce de collerette à pointes. Son pantalon et ses bottes, c'est exactement la même chose....mais sans les pics sur les ouvertures. Il possède aussi des dessins tribaux sur ses vêtements et derrière lui tombent des lanières de cuire qui se terminent par des pointes tranchantes. Mais le truc qui lui donne vraiment un air de fou, c'est toutes les attaches qui strient ses vêtements....comme si on avait cherché à l'enfermer dedans!......_Quoi sa tête ? Je vais te dire un truc, te fie pas à sa gueule d'ange, tu risque plus d'y laisser tes cornes qu'aut'chose. Il est comme l'aut'là....c'est quoi son nom déjà....._ouais, c'est çà, Elios Lothoria.... Cet enfoiré cache bien son jeu. Il te décoche son sourire ravageur à faire entrer en extase une succube, et après il t'arrache les vertèbres une à une avec ses mains. Des cheveux plus noirs qu'une nuit sans lune qui forment comme des cornes à l'arrière de son crâne.....c'est d'un répugnant.... Mais si vous voulez vraiment comprendre pourquoi je dis qu'il à l'air d'un fou, essayer de regarder ses yeux si vous le croisez : vous verrez que du blanc. Pas de pupilles, pas d'iris, rien.....juste du blanc......pourtant il peut vraiment nous voir, et quand il te regarde, c'est comme s'il t'agressait juste avec ses yeux. Mais n'essayes pas de savoir se qu'il pense à ce moment là, tu verrais juste toutes les tortures qu'il s'imagine en train de te faire subir....et pour les tortures, c'est un pro. Son corps est trop différent du notre, trop....changeant...._Quoi tu comprends rien ? Bah laisse moi terminer quand je parle et t'y verra peut-être plus clair, abruti ! Où j'en étais....ah oui, son corps. Tu connais les métamorphes ? Ils peuvent prendre l'apparence qu'ils veulent. Et ben lui, c'est à peu près la même chose, mais à la démoniaque.....T'as aucun moyen de savoir en quoi il va transformer son bras droit pour t'attaquer. Un coup il te frappe avec un fouet de chaire et le coup suivant il te tranche avec des griffes de la taille de ton avant bras...c'est parfois étonnant ce que le Chaos peut engendrer comme raclure.....et quand on parle du Démon, tu en vois les cornes. Essayez de le regarder vite fait quand il passe.....vous comprendrez ce que j'ai voulu dire.


Caractère : .....Alors ? Convaincu ? Et vous avez pu voir ses yeux ? Je vous avais prévenu. Il n'y vraiment que quand il est hors de vu qu'on ne sent plus son regard......-Quel genre de Démon c'est ?!? T'en a de bonne toi ! Tu as déjà vu un Démon gentillet, crétin ! Bien sûr qu'il ne peut-être que cruel, maléfique, sadique, tordue et tous les autres mots qui correspondent. Enfin, c'est ce que je dirais normalement mais il est tout sauf normal ce type. J'ai vu plein de Démons qui en veulent aux Anges et aux Humains, mais là c’est pas comparable : rien que le fait de prononcer ces mot le met en général dans une rage folle. Je sais pas ce qu'ils lui ont fait, mais je les plains. Ce mec est un vrai psychopathe, je l'ai déjà vu procéder : pour les Anges, il leur arrache les des ailes à main nue, et pour les Humains, il leur tranche les bras et les jambes, leur crève les yeux, leur arrache la langue et pour finir il leur extirpe le cœur avec ses mains avant de le dévorer pendant qu'il bat encore. Par contre, il est très versatile : il peut te parler de la dernière succube qui l'a aguiché avec un grand sourire et l'instant d'après t'arracher une corne sous prétexte qu'il s'ennuyait....et il déteste la faiblesse......deviens fort et il te laissera peut-être en vie, ne t'améliore pas et il te réduira sûrement à néant....on dirait aussi qu'il cherche quelque chose, une personne...enfin bref, c'est ce que je pense ! Mais le plus étrange, c'est l'adoration qu'il voue à Balthazar.....en fait non, c'est même plus de l'adoration à ce stade là, c'est du fanatisme. Il exécute toutes ses basses besognes et s'il lui ordonnait de se jeter d'une montagne jusqu'à ce qu'il meure, il le ferait. Même à l'époque où il n'était pas encore roi, il lui obéissait déjà, et quand il a disparut pendant deux siècles, il préparait discrètement les Enfers au retour de son maître, car il savait qu'il reviendrait. Il a une confiance absolue dans les capacités de Roi-Démon de Balthazar....après quand à savoir pourquoi, je m'en fou royalement ! Tout ce qui m'intéresse, c'est de ne jamais me le mettre à dos. Quoi ? Pourquoi vous me regardez avec ces yeux de merlan frit ? Me faîtes pas le coup de <<il est der..."

Dernier discours prononcé par un Sanguinaire, avant que celui-ci ne finisse en un tas informe de chaires sanguinolentes

Histoire : Histoire ? Je n'ai pas d'histoire. Ou alors très peu la connaissent. Ce n'est pas le genre de chose que l'on irait raconter partout, surtout si l'on tient à la vie. Mon passé et mes actions ne regardent que moi, et je n'ai de compte à rendre à personne, mis à part mon Roi. Cependant, j'ai du temps à tuer et je suis de bonne humeur, alors écoute bien car je ne me répèterais pas. Je suis né en tant qu'humain il y de cela plus d'un demi millénaire, dans un village qui ne figure plus sur aucune carte, et qui de toute façon n'avais jamais du être répertorié de par son peu d'importance. Oui, j'ai été humain. Oui, j'ai été élevé dans une famille humaine, avec des parents humains. Mais ce n'est pas parce que le début de l'histoire semble joli que celle-ci finira de même. Nous pouvions sembler unis, mais la vérité est toujours autre. Derrière leurs airs de gentils et bienveillants parents, ceux-ci me battaient chaque fois qu'ils le pouvaient. Pas parce que je me comportais mal ou quoi que ce soit de semblable.....mais j’étais faible. Très faible. Trop faible même, en y repensant. En attendant de devenir plus fort, je tremblais devant ceux qui auraient dut me réconforter et m'aimer. C'est drôle, n'est-ce pas ? Et chaque soir, je m'éclipsais en douce pour rejoindre la bande à laquelle j'appartenais, composée de celui que je considérais comme mon frère, Zari, Lilith et moi même. C'était mon seul réconfort à cette époque. Ils étaient les seuls avec qui je me sentais bien......ma vrai famille......Mais c'était surtout quand Lilith était là que je me sentais vraiment vivant. D'un mot, elle savait soigner mes blessures, dont elle et Zari gardaient l'origine secrète. Je souffrais et on m'en guérissait.....équilibre fragile mais puissant.

Lors de ma quatorzième année, mes parents furent prit d'un excès de rage que je n'avais jamais vu chez eux : cette fois-ci, c'est avec des couteaux qu'ils voulaient me martyriser. Je saignais de toute part, je pensais mourir.....mais l'être humain a le fâcheux réflexe de vouloir rester en vie à tout prix. M'emparant de l'une des armes de mes bourreaux, je les poignardais en frappant un fois chacun au hasard. Coup du destin, ils périrent presque immédiatement et dans des positions qui ne pouvaient que tourner à mon avantage. J'utilisais le peu de force qui me restait pour sortir de cher moi et me diriger vers la maison Lilith.......vers celle qui saurait me sauver. Je m'écroulais contre la porte, ma tête alertant ses occupants en heurtant le bois. Le village entier accouru, pensant que ma famille et moi nous étions fais agressé, ils durent toutefois attendre que je reprenne mes esprits pour savoir ce qu'il s'était passé. Au début, ils refusèrent la vérité, mais ils ne pouvaient ignorer les marques de coups qui constellaient mon corps meurtrit. Ils finirent par accepter que mes parents n'étaient pas aussi sain d'esprit qu'ils le semblaient, mais leur responsabilité quand à leur inaction devait leur peser longtemps. Je me souviens que Lilith et Zari restèrent avec moi jusqu'à ce que je sois rétablit. Une fois remis, je décidais de vendre cette maison où résidait la source de mes tourments et m'installais chez l'homme que mes parents avaient choisi pour être mon parrain. Même si ma condition physique ne me permettait pas d'accomplir des tâches où mon peu de force n'aurait servi à rien, j'aidais du mieux que je pouvais. Mais l'année suivante fut difficile pour Lilith : la maladie emporta sa mère, la laissant elle et son père seuls. Avec Zari, nous passions le maximum de temps possible avec elle, cherchant à soigner la blessure qui faisait saigner son cœur.
Durant les trois années qui suivirent, nous étions plus inséparables que jamais. Nous retrouvant à chaque instant possible pour être ensemble, pas pour parler ou faire quoi que ce soit, mais juste être ensemble, cela nous suffisait. Pendant cette période, je me rendis compte de mes véritables sentiments envers Lilith. Plus nous passions de temps ensemble et plus j'en étais sûr...je l'aimais...oui, je l'aimais comme jamais je n'avais aimé avant. Mais je ne savais pas si pourrait elle me considérer comme autre chose qu'un frère. Un jour, alors que Zari était parti chassé avec d'autres hommes du village, je donnais rendez-vous à Lilith dans la grange où nous nous cachions étant enfants et je lui avouais ce que je ressentais pour elle. Qu'elle ne fut pas ma joie lorsque je la vit se jeter dans mes bras.
_Il t'aura fallut autant de temps pour dire quelque chose d'aussi simple ?
Zari se rendit tout de suite compte de la situation. Après tout, il était comme notre frère Il ne dit rien mais semblait vraiment heureux pour nous. Cette situation aurais put durer éternellement, s'il n'y avait pas eu la famine. 5 ans ....5 années de privation et de dur labeur pour tenter de survivre...Le père de Lilith n'y résistât pas. Tous les plus fragiles dans le village mourraient les uns après les autres. On parlait alors d'un esprit, qui serait venue apporter la faim et la Mort sur le village. Pures balivernes ! Certains faisait quand même des offrandes à.....rien. Quand je pense au vies que nous aurions put sauver avec tous ce qu'ils ont gaspillé...Mais nous ne perdions pas espoir. Lilith et Zari reprirent les terres de leurs parents, qui se jouxtaient. C'est sur notre vingt et unième année que je me mis à vivre avec Lilith, mais sans que notre relation soit officialisé. Nous redoublions d'effort à chaque instant, sans nous plaindre, car nous savions que nous survivrions. Et la pluie revint. Douce, rafraîchissante, gorgeant de nouveau les terres et les corps de vie. Les récoltes se faisaient abondantes, particulièrement pour nous, mais nous manquions d'outils. Mais ils semblerait que le destin aime jouer des tours.
Peu de temps avant la moisson, Lilith se mit à avoir un comportement étrange, inquiétant. Elle ne voulut cependant rien me dire, mais je voyais que quelque chose la tracassait énormément. Elle ne dormait plus, était facilement irritable, et elle se mit à me dit du mal.....ce qu'elle regrettait à chaque fois. Finalement, elle se décida à nous parler à moi et à Zari. Deux chosent nous furent dîtes : elle avait trouvé une faux. Celle-ci parlait et avait un sale caractère. Ça semblait totalement fou. Mais le sérieux avec lequel Lilith nous en avait parlé ne laissait aucun doute sur la véracité de la chose. Aussi, je ne dis rien. J'aurais sans doute dut.... mais nos récoltes furent incroyablement bonnes ! Les terres de Lilith produisirent assez de nourriture pour nourrir tout le village et faire des provisions pour l'hiver. Suite à cela, nous annoncions nous fiançailles, ce qui ne surpris personne, et décidions de nous marier l'année suivante. Le village avait retrouvé sa joie et sa vie d'antan, tout était pour le mieux.......


......mais le cœur de l'Homme est facilement corruptible par la haine et la jalousie......


L'hiver était passé....mais le soleil ne revint pas. Les nuage s'obstinaient à obscurcir le ciel, faisant replonger les autres villageois dans les superstitions des années de famines.....la fièvre revient.....emportant les nouveaux nés et accablant les familles......et le pire restait à venir....

Un jour, quelqu'un vit la faux.


Le soleil ne revint toujours pas.....pas de pluie......le sol se retrouva à sec de nouveau......pour les âmes perdues et superstitieuses, la raison fut facilement trouvé.

Ils vinrent la prendre dans notre maison, pendant que j'étais parti....je les vis la traîner, poussée dehors et jeter sur le bucher....avec à leur tête, celui que je considérais comme mon frère.....Je me jetais sur eux....brandissant l'épée que j'étais aller récupérer dans mon ancienne demeure....car je m'inquiétais de leur comportement ces derniers temps....


_ NON ! Laissez la !

Ma rage d'avoir été trahit me transcendait, je frappais sans me soucier à qui j'ôtais la vie, cherchant à me frayer un passage vers mon Amour. On s'interposa violemment....mon meilleur ami...........mon frère......

_ ZARIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! SALE TRAITRE !!!!!!!!!!!!!!! ET MOI QUI TE CONSIDÉRAIS COMME MON FRÈRE !!!!!!!!!!!!!!

Je le haïssais de toute mon âme, voulant sa mort, qu'il souffre. On assomma brutalement Lilith pour la faire taire et l'attacher. J'explosais, laissant mes pulsions animales me contrôler, décuplant mes forces. Il avait peur, je le sentais, peur de mourir par ma main. Mais j'avais oublié que nous n'étions pas seul. On m'asséna un coup dans le dos, me faisant poser un genoux à terre, et Zari en profita....

_HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mon bras droit se détacha de mon corps dans un bruit de chaires et d'os tranchés. La douleur était fulgurante, glaçante et brulante à la fois.On me traina sur le bucher, m'attachant au même poteau que mon Aimée. Il mirent le feux au bois. Tandis que les flammes nous consumaient à nous lécher, je me mis à hurler :

_JE VOUS MAUDIT !!!!!! TOUS AUTANT QUE VOUS ÊTES JE VOUS MAUDIT !!!!! MON ÂME REVIENDRA D'ENTRE LES MORTS ET JE REVIENDRAIS POUR TOUS VOUS TUER !!!!!

Je sentis la mains de Lilith se refermer sur la seule qui me restait......et ce fut la dernière chose que je ressentis.

L'âme chargée de haine et de rancœur ne monta pas, mais commença son chemin sur la pente qui mène à la vengeance.....

C'est risible tu ne trouves pas ? Se faire trahir par celui que tu considères comme un frère....ET QUI T'ARRACHE TA VIE ET TON BRAS COMME ÇA !!!!!!....-Désolé pour ton bras, tu n'en avais plus besoin de toutes façons, non ? Mais c'est à partir de ce moment que les choses sont vraiment devenues intéressantes. Lorsque je me suis retrouvé aux Enfers, je me suis rendu compte à quelle point j'étais faible en réalité. Mon apparence avait changé : je m'étais embellis, mes cheveux était maintenant noirs aussi noirs que les Ténèbres et mes yeux avaient perdus tout éclat, devenant d'une couleur blanche immaculée aussi profonde que ma haine. Mon nom sombra dans les méandres de ma mémoire, aussi décidais-je de faire sans. Durant les 200 premières années, je n'avais fait que renforcer mon corps et mon esprit, cherchant toujours plus de pouvoirs.....je pense que c'est le jour où je me suis rendu compte des capacités de mon bras pour la première fois que je compris l'avantage que je possédais sur la plupart des guerriers. Pas d'apparence démoniaque à proprement parler, mais mon bras droit pouvant se changer en armes après un court instant de mutation. Je repensais à la haine envers les Anges qui m'habitait avant de mourir et à mon bras droit perdue....ma haine s'était-elle matérialisée à travers ce membre ? Sûrement, car je ne peux l'empêcher de trembler lorsque je sens un Ange où un Humain à proximité. Chaque avantage a ses inconvénients, même minime, mais je préfère largement les avantages que me procure ce bras : un effet de surprise presque permanent et des possibilités de techniques de combat différentes pour chaque arme. C'est à cause de ça que j'ai prit le surnom de Chien-Fou des Enfers, mais aussi car je me mis à enchainer les combats comme un forcené, parfois contre des adversaires plus fort que moi, tantôt plus nombreux, je cherchais des adversaires toujours plus fort pour assouvir ma soif de pouvoir. Le jour où Ramus ouvrit les Portes des Enfers, j'étais un des premiers à se fouler les terres de l'ancienne Alésia. Je me disais que je trouverais peut-être des adversaires plus fort......et pour tenter de la retrouver aussi........-Fou ? Bien sûr ! Ne suis-je pas Nemo, Le Chien-Fou des Enfers, bras droit de Balthazar et Chef de l'Élite Démoniaque ? Mais si tu tiens à conserver ta langue un peu plus longtemps, évite de m'interrompre pour des remarques de ce genre. Puis un jour, je me suis frotté à bien plus puissant que moi.

Il se promenait dans les ruelles saccagées, ne dégageant aucune aura, mais mon sang me hurlait qu'il était fort. Je l’attaquais de dos, sans crier gare, pensant posséder l'effet de surprise. Mes griffes ne rencontrèrent que le vide.

"_Une attaque dans le dos, hein ? T'ai-je humilier par le passé ou cherches-tu juste à prendre ma place ?
Il se tenait derrière moi, me toisant de haut.
_Je me moque de qui tu es, tout ce que je veux, c'est t'affronter !
Je me jetais sur lui de toutes mes forces, utilisant toutes les techniques et tous les styles de combats que j'avais développés, rien n'y fit. Il se contentait d'esquiver mes coup, pas une fois je ne put l'approcher, et il continuait de me toiser avec son sourire sardonique.
_Alors ? C'est tout ?
_Attends un peu....
Je me décidais à changer de tactique : je transformais mon bras droit en une arme différente à chaque coup, feintant au maximum. Au début, il sembla surpris de ma capacité, mais sa surprise fut vite remplacer par le sourire d'un enfant qui aurait trouvé un nouveau jouet. Il se jouait de moi. Le combat continua ainsi un long moment, sans que celui-ci semble s'épuiser.
_Tu m'as bien distrait, mais là, je commence sérieusement à m'ennuyer.
D'un simple coup de pied, il me fit traverser le mur voisin. En une seule attaque, je me retrouvais au tapis. Jamais je ne m’étais retrouvé aussi faible face à un adversaire. Il me toisait encore, semblait savourer de me voire mordre la poussière. Je ne pouvais m'empêcher de le haïr...et de l'admirer en même temps. J'admirais cette force physique, qui faisait de lui un être puissant et dominateur.
_Vu ta capacité, j'en déduis que tu dois être le Chien-Fou, non ? Tu fais peut-être énormément parler de toi dans les sphères inférieures, mais pour les élites et autres, tu n'es qu'un petit plaisantin de plus.
Il se mit alors à relâcher sa force démoniaque et s'exprima ainsi d'une voix impérieuse :
_Sache que je suis Balthazar, le Chef de l'Elite Démoniaque, bras droit de Ramus et Futur Roi des Enfers !
J'en restais pétrifié. Pas de peur, mais d'admiration. Autant de puissance dans une seule personne me captivait.
_Cette puissance.....je la veux.
Il s'approcha de moi et commença à me rouer de coups. Quand il eut finit, il lécha le sang sur sa main gauche et déclara, une étrange lueur dans les yeux :
_Les faibles n'ont pas leur mot à dire quand à la puissance. Mais si tu la désir vraiment, je te propose un marché : obéis-moi, deviens l'ombre qui agira en mon nom et je te donnerais ce pouvoir. Tu souffriras, tu hurleras, tu préféreras mourir......mais tu acquerras cette force....une force incommensurable. Nous répandrons le Chaos et la mort partout en Alésia, en commençant par ces prétentieux d'Anges !
En cet instant, je n'avais aucun doute. Si je voulais devenir assez fort pour revoir Lilith, il me fallait cette puissance....et quand bien même il ne me l'aurait pas proposé, je l'aurais suivit. Car pour moi, il était le seul être digne d'obtenir le titre de Roi des Démons, sa puissance actuelle étant pour moi la promesse de la future chute de l'humanité......et celle des Anges. Me redressant difficilement, je m'agenouillais devant lui.
_Je suis à vos ordres, mon Maître.
Il éclata alors de rire, un sourire satisfait sur le visage.
_Et il te faut un nom......Nemo. Simple, facile à retenir et à prononcer."
Et il reprit son chemin, tandis que moi, sans un mot, je le suivi, prenant la direction de ma nouvelle existence, renaissant une seconde fois, baptisé par l’être qui serai bientôt le plus puissant du monde démoniaque.

Tu dois te douter de la suite, non ? Grâce à l'entrainement de mon Maître, je me suis hissé au rang d'élite. Durant la grande guerre, je pus mettre en pratique tout ce que j'avais appris. Je n'avais pas besoin de m'inquiéter quand mon Maître disparut lors de la mort de Ramus. Je savais très bien ce qui était arrivé et qu'il reviendrait pour réclamer son dut. Pendant ce temps, je m'efforçais de garder un œil sur celle qui le remplaçait....provisoirement, afin de faire un compte rendu complet à mon Maître quand il reviendrait. Ce jour là, alors qu'il récupérait ce qui lui revenait de droit, je pris la tête du chef d'élite en place, m'assurant ainsi que mon Maître n'ait aucun traître trop puissant à ses côtés. ......-Confiance ? Je ne sais pas s'il me fait confiance ou non, mais je sais que ma loyauté envers lui est sans faille.....si l'on excepte le fait qu'il ne sache rien au sujet de Lilith.......Tu sais quoi ? Te parler de ça m'a...fait du bien en quelque sorte....aussi pour te remercier, je vais te tuer rapidement. Mais avant, répond à ma question : tu ne connaitrais pas Lilith par hasard ?




Information(s) importante(s) : bien que Démon, il déteste les autres représentant de sa race. Il recherche activement Lilith, qu'il pense être devenue une Ange, et cache ce fait au Roi-Démon. Nemo se rapproche plus du Déchu que du Démon, car mis à part ses frères Démons, il n'a réellement d'inimitié que pour les Anges. Il fait aussi preuve d'une grande courtoisie envers les autres Chefs d'Elite et tous les Roi et Reine, fussent-ils ennemies ou non.

Rang souhaité : Je tente ma chance, Chef d'élite du Chaos.

Disponibilités pour poster : toute la semaine, mais c'est aléatoire.

Comment avez-vous connu les Cendres d'Alésia ? Euh......double compte avec un certain pitit Vampire ^^

Si vous connaissez le nom de votre avatar et le manga/jeu ou autre dont il est tiré, mentionnez-le ici : Bel Démon de Wen Nem (Merci à Trauma pour l'information, la bannière et l'avatar ^^)


Dernière édition par Nemo le Jeu 30 Sep - 15:13, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 14:11

Alors alors, rebienvenue petit poisson Smile (pardon, j'ai pas pu m'empêcher)

Ton histoire est plutôt sympathique et bien fichue, mis à part peut-être le moment où tu traques les Anges responsables de la destruction de ton village : un humain non entraîné à Fenrig, même ayant fait un pacte avec un démon, a très peu de chances de vaincre un guerrier Ange rompu à l'art de la guerre. Donc, il faudrait que tu ajoutes que ces Anges là n'étaient pas des élites, et que leur chef (qui en était donc probablement un) t'a demandé énormément d'efforts pour parvenir à le tuer avant de mourir toi-même. Donc, une petite description supplémentaire relatant des ruses utilisées serait bienvenue Wink
Ensuite, compte tenu du rang que tu demandes, il faudrait que tu te relises et corriges les fautes qui parsèment ton texte (rien qui n'arrache les yeux, mais quand même).
Ah oui, je ne sais pas ce qu'en pensent Ymir et Gogo-Baltichou, mais ta capacité à transmuter tes membres à volonté est, je trouve, un peu trop puissante : bien utilisée, elle peut te fournir un avantage démesuré. Donc à la limite, je propose que tu sois capable de transformer un de tes bras, mais rien de plus ; et cela résulterait du pacte rompu avec le démon. Pour ce dernier point, je préfère attendre l'avis de mes partenaires pour te demander de changer ça ; donc nous verrons ^^

Et puis voilà ! Au passage, ton avatar est "Bel Demon" de Wen-m Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elios Lothoria
Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 15:11

D'abord, c'est Elios Lothoria et non Lotharia =P
Ensuite, je suis ravis qu'un autre chien soit présent aux enfers et honoré d'être cité dans cette fiche qui me plait énormément! J'aime beaucoup les phrases du genre
Citation :
-Désolé pour ton bras, mais de toute façon tu n'en avais plus besoin, non ?
Razz
M'enfin, si tu es validé je serais ravis de rp avec toi, si tu le veux bien! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scythias Artemyan
Nouveau-Né
avatar

Nombre de messages : 216
Localisation : Là où ma soif de sang me guide
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 19:18

EDIT : Bug avec Nemo mais c'est réparé


Dernière édition par Scythias Artemyan le Mer 4 Aoû - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 19:20

Elios Lothoria a écrit:
D'abord, c'est Elios Lothoria et non Lotharia =P
Dsl..... J'ai écrit le brouillon sur papier et j'ai parfois écrit à l'arrache.......

Pardone-moi S'il te plait

Pour le rp, je dis pas non Very Happy


Trauma-Nakan Strix a écrit:
rebienvenue petit poisson (pardon, j'ai pas pu m'empêcher) Smile


Sinon pour les Anges, c'est vrai que j'avais un doute sur mon idée ; les fautes, ça, c'est normal, je me goure chaque fois que je tape un texte manuscrit No ; pour la capacité, je savais que ça passerait pas mais j'aurais essayé Wink

Je tente de tout corriger avant Minuit si possible Razz

Ps : merci pour m'avoir donné le nom ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 19:45

Yo Nem' !

J'apprécie l'histoire et je l'ai lue avec étonnement lorsque j'ai vu à quel point tu avais bien cerné le caractère de mon personnage. Bien joué là-dessus.

Ensuite, je te demanderai de suivre scrupuleusement les conseils de la sombrinette Trauma-Nakan Strix, car ils sont bordés de justesse et remplis de sagesse Wink. Ainsi je pourrais te donner ma voix.

Pour l'histoire des membres changeants je savais qu'il y aurait un hic. Moi je te donnerais la capacité d'agrandir tes griffes métalliques sur plusieurs mètres ou bien de faire comme l'a suggéré mademoiselle Strix.
Je serais tout de même en attente du sieur Danhaka.

En tout cas jolie présentation Smile

PS : Ramus s'écrit avec un seul "m".

_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 19:55

Balthazar a écrit:
Moi je te donnerais la capacité d'agrandir tes griffes métalliques sur plusieurs mètres ou bien de faire comme l'a suggéré mademoiselle Strix.

Je pense que je vais garder l'idée de Trauma pour l'unique membre changeant, car ça peut donner une dimension plus inattendue en combat

Balthazar a écrit:
PS : Ramus s'écrit avec un seul "m".

Embarassed C'est la dernière fois que je prépare un fiche rp à la main....La prochaine fois, c'est le Bloc Note direct


Dernière édition par Nemo le Mer 4 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 20:29

Le sieur Danhaka est enchanté d'avoir un homologue démoniaque Cool .
Je n'ai pas grand chose à dire de plus, tout est bon si ce n'est ce qu'a signalé Trauma. Je vote comme elle pour ta capacité, un bras dans la limite du raisonnable (genre si tufais une ou des lames, elles ne sont pas capables de "trancher n'importe quelle matière" ^^).

Validation, rang... ect, je suis okay ^^.

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 21:16

Merci

Edit : j'ai corrigé toutes les fautes que j'ai remarqué. Après s'il y en a encore, je suis pas contre un petit peu d'aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 22:44

Ah oui, l'idée du bras tranché qui repousse en matérialisation de la haine contre les Anges et en outil de vengeance, c'est pas mal. La ruse utilisée pour vaincre l'Elite me va aussi ; par contre il y a encore des fautes (il reste surtout des "e" manquant ou en trop, selon les cas)...
Je vais te valider quand même, mais fais attention dans tes Rps futurs, tu seras surveillé Wink !

Bon Rp à toi alors, on compte sur toi pour incarner le meilleur maître de l'élite démoniaque qui aurait pu exister, héhé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 4 Aoû - 23:10

Merci beaucoup !!!!

Et ne vous en faîte pas, je vous promet une pluie de tourmente et de Chaos (avec cependant une douce teinte de romance avec une Ange pour contraster) aux côtés de Balthazar. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Que commence ma Dance Macabre ! Les terres d'Alésia se teinteront de rouge !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Ven 6 Aoû - 2:41

Dsl du double post, mais je viens de poster mon premier rp et je sais pas si c'est bon ou s'il faut que j'en rajoute Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Ven 6 Aoû - 14:32

Ton post est génial ^^ ! Tu n'as pas besoin de chercher à faire des écrits énormes parce que tu es Chef d'Elite, dis simplement ce que tu as à dire d'aussi belle manière que possible. Et pour le coup c'est réussi Wink.

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Mer 11 Aoû - 3:03

Merci
C'est juste que le rang m'a mis un coup de pression et quand je suis comme ça je doute facilement.....
En tout cas, j'ai quand même modifié un peu pour rajouter en longueur et en description Twisted Evil


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Chef de l'Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 26
Localisation : Entre deux cercles aux Enfers
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   Jeu 30 Sep - 15:20

INCROYABLE MAIS VRAI, MAIS OUI, C'EST BIEN UN UP Very Happy !!!!!!

Voilà, j'ai modifié ma fiche pour la faire coïncider à peu près avec celle de Lilith.

Donc si un Admin pouvait me dire si c'est bon, que ma fiche soit enfin locké, depuis le temps XD (mine de rien, j'aurais du m'en occuper il y a au moins 2/3 semaines XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nemo, le Chien-Fou des Enfers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nemo, le Chien-Fou des Enfers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Fiches des Démons-
Sauter vers: