Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport au sommet [ Trauma ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Skinner Vill
Banni
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 25
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Rapport au sommet [ Trauma ]   Dim 2 Mai - 11:37

Skinner après un long voyage à travers les terres d’Alésia, il avait décidé de revenir au pandémonium. Il avait quitter le pandémonium sans attendre d’ordre particulier juste pour encore réfléchir a tous se qui lui était arrivé ainsi que pour traquer de l’ange son occupation favoris. Pendant son petit voyage il était tombé sur un petit groupe d’anges et sur ces anges, il aurait beaucoup de question a posé à Trauma. Surtout sur l’ange aux ailles si lumineuses, il n’en avait jamais vu auparavant. Il avait aussi rencontré une autre déchu il l’avait vite quitter préférant retourné au Pandémonium pour faire un rapport à l’Archange sombre de toute façon, il se dit qu’il la reverrait au Pandémonium.

Il reprit donc la route du pandémonium, gravissant de nouveau la montagne qu’il avait déjà gravis se demandant comment il allait faire pour remonter de nouveau au Pandémonium. Mais il se dit qu’il trouverait bien un ange déchu pour le remonter la haut. Il souffla énervé que ses ailles ne supporte pas de voler. Il se demandait si se n’était pas a force de les coupé.
Il arriva en haut et tomba sur deux anges déchus qu’il salua.

-euh bonjour. Désolé de vous dérangé mais je voudrais remonté la haut mais je suis incapable de volé.

-tu voudrais donc que l’on te porte.

-Oui…

-Bah, on vas t aidé on va pas te laissé la.


- merci beaucoup.

Skinner se fit donc monté jusqu ‘au pandémonium, Tous en se faisant porté il observa les alentours. Arrivé au pandémonium il observa les maisons heureux d’être de nouveaux ici. Il avança dans les rues lentement cherchant a retrouvé son chemin parmi toutes ces petites rues. Se dirigeant toujours vers le Dojo du Loup Noir pour s’entraîner un peu avant de retourner chercher l’Archange sombre.

Il entra dans se bâtiment et entra dans une salle remplit de banni n’étant malgré tous pas très sociable il resta a l’écart et se mit a se curé les ongles avec un de ses couteaux, il se mit a regardé d’autre banni s’entraîné au combat seul ou en groupe observant leurs mouvements. Après quelque minute d’observation il dégaina son épée et se mit à la faire tourné et à donner des coups dans le vide et à faire différents mouvements, frappant d’estoc et de taille avec son épée. Il continua ainsi pendant un long moment sans intéresser au reste…

Puis un déchu qu’il n’avait vu s’approcha de lui et lui demanda de le suivre. Il se demandait pour quoi ce déchu voulait qu’il le suive il semblait fort puissant. Que pouvait il lui vouloir cette question trottait dans la tête de Skinner. Il le suivit donc jusqu'à une salle oui il trouva Trauma. Son premier réflexe fut de s’agenouillé devant elle en signe de respect.

-Majesté…Je suis désolé si je vous ai fait attendre je m’entraînais… j’ai rencontré des anges pendant mon voyage et un est mort…Mais j’ai rencontré une ange aux ailles lumineuses et brillant et une autre qui parlait des anges en disant : mes enfants …Qui sont elle majesté ?Et mes ailles ont aussi repoussé comme vous pouvez le voir…


Il était resté à genoux attendant qu’elle l’autorise a se relevé, il voulait montré qu’il etait capable de suivre l’étiquette ou du moins montré du respect à elle qui était supérieur a lui et qui de plus s’occupait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Jeu 6 Mai - 20:59

L'Archange Sombre releva brusquement la tête des papiers administratifs dans lesquels elle était plongée et considéra de ses yeux froids l'Elite des Ombres qui lui faisait face, au garde-à-vous.

" Pardonnez-moi Majesté. Le jeune Banni que vous attendiez est arrivé, deux Déchus l'ont porté jusqu'à la cour inférieure. "

Trauma-Nakan aquiesça, remercia l'Elite et le congédia d'un geste. Les lourdes portes de la salle du conseil se refermèrent dans un grand bruit solennelle. Cela faisait des heures qu'elle triait, rectifiait, signait, ajoutait, barrait, améliorait et archivait des rapports et des réclamations d'éclaireurs et de guerriers, mais aussi d'architectes, de simples habitants du Pandémonium ou même encore de conseillers ou de généraux. Elle s'était plongée dans le travail seule, sans aide aucune, et des piles de parchemins éparses fleurissaient à présent sur l'immense table du Conseil des Sombres. Ce qu'elle préparait en ce moment était une affaire de haute importance, autant en termes de divertissement que d'avenir. L'idée lui était venue sans prévenir, alors qu'elle surprenait deux Déchus qui vantaient et se perdaient en éloges pour le petit groupe d'Elites ayant la chance d'être commandé et entraîné par Ymir Danhaka lui-même. Elle avait alors laissé un sourire trahir sa pensée dans l'ombre, et s'était immédiatement mise à la tâche. D'un autre côté, cela lui avait permis de se replonger dans toute la paperasse administrative qu'elle avait trop longtemps dénigrée, et qui s'accumulait alors dangereusement.

Trauma-Nakan commençait à sérieusement avoir besoin de prendre l'air au moment où un des Elites messagers (formés pour la vitesse et engagés pour leur esprit tactique indémontable) était enfin venu l'interrompre pour lui annoncer l'arrivée de Skinner Vill. Elle se demanda un instant si elle n'allait pas lui faire passer le plus sale quart d'heure de toute son inexistence avant de commencer ce qu'elle lui réservait, mais osa opter pour l'hypothèse que les informations qu'il ramenait étaient dignes du temps qu'il avait passé à les rassembler. Elle jurerait selon cela.
La Reine Noire quitta donc prestement la salle du Conseil, laissant tous ses papiers éparpillés sur la table mais enchantant rapidement les portes pour que personne ne puisse pénétrer dans la pièce. Se fondant à l'ombre, elle fut en une demi-seconde dans ses appartements, où elle enleva en gestes experts sa somptueuse robe de soie et de satin, qu'elle entreposa vivement mais non moins soigneusement sur son grand lit à baldaquins. Elle sortit du tiroir d'une commode de bois sombre une toute autre tenue bien que toujours entièrement noire : celle-ci était entièrement destinée au combat et à l'entraînement, cela se devinait sans mal. Un pantalon d'un tissus étrange, entre la toile et le cuir, bouffant et serré aux chevilles ; ainsi qu'un haut très près du corps dont les manches courraient jusqu'aux mains et se terminaient en mitaines autour des doigts. Trauma-Nakan compléta la tenue de hautes chausses de cuir souple, invisibles sous le pantalon. Elle jeta un regard tendre à la petite statuette de terre sur la table de chevet, et se jeta dans les escaliers autant que dans les ténèbres.

Seuls quelques Elites habitués à la présence de leur Reine entr'aperçurent vaguement le déplacement d'ombre furtif qui troubla l'air dans les rues du Pandémonium, fonçant manifestement droit vers le Dojo du Loup Noir. Quatre secondes suffirent à ce qu'une concentration d'obscurité pure ne se matérialise dans une salle déserte du Dojo, et, fumant et gouttant d'Ombre comme la mort même, ne laisse apparaître le visage glacé, blafard et magnifique de Trauma-Nakan Strix. Elle sortit des Ombres avec aisance et alla s'assoir sur un banc de bois au fond de la salle. Celle-ci était une salle d'entraînement lambda : tatamis et murs en bois et en pierre. Elle n'eut à attendre qu'une dizaine de minutes avant que l'Elite venu lui annoncer l'arrivée de Skinner au Pandémonium ne se présente à elle et annonce de nouveau le Banni, avant de se retirer en une volute noirâtre.
Le jeune Ange Noir pénétra dans la pièce et tomba à genoux dès qu'il aperçut Trauma-Nakan.

Majesté…Je suis désolé si je vous ai fait attendre je m’entraînais… j’ai rencontré des anges pendant mon voyage et un est mort…Mais j’ai rencontré une ange aux ailes lumineuses et brillant et une autre qui parlait des anges en disant : mes enfants …Qui sont-elles majesté ? Et mes ailes ont aussi repoussé comme vous pouvez le voir…

Elle le laissa parler sans le couper, d'abord irritée, puis étonnée, puis intéressée et enfin complètement interdite. Un long silence plana sur eux tandis que Skinner attendait la permission de se relever. L'air sembla se raréfier alors que Trauma-Nakan s'abîmait dans une contemplation éperdue des ténèbres, telle une statue obscure et mystérieuse. Ses doigts se crispèrent sur le bois, et s'y enfoncèrent comme dans du beurre. Les yeux de la Reine Déchue s'écarquillèrent imperceptiblement.
Un sourire fendit soudain violemment le masque de marbre de l'Archange Sombre alors qu'elle se relevait d'un bond et s'avançait vers le Banni. Mais ce n'était pas un beau sourire. C'était un sourire dément, cruel, fou, extasié et dénué de la moindre once de raison. Trauma-Nakan marcha lentement jusqu'à Skinner Vill, savourant chacune de ses pensées avec une ferveur malsaine. Arrivée à sa hauteur, elle s'agenouilla devant lui et prit délicatement son menton entre ses doigts.

" Mon petit Skinner... Je crois t'avoir bien sous-estimé. Ce que tu me dis est absolument crucial pour notre peuple, alors n'oublie pas le moindre détail, la moindre petite chose avant de me l'avoir racontée. Je ne peux pas encore répondre avec exactitude à tes questions, il me faut en savoir plus... Raconte moi, Skinner... Raconte moi ce que tu as vu... "

En cet instant précis, Trauma-Nakan Strix était proprement terrifiante. Si le Banni avait été humain, il eût été évident que la Reine Sombre revêtait en cette seconde un des visages de la Peur même. Ses immenses pupilles abyssales ne trahissaient qu'un intérêt morbide pour tout ce qui allait sortir de la bouche de Skinner, dont elle scrutait le visage sans en omettre la moindre parcelle de chair, et son sourire ne dénotait que d'une folie débridée et dangereuse. Ô combien dangereuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinner Vill
Banni
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 25
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Sam 8 Mai - 10:26

Skinner était resté a genoux sans dire un mot attendant, un ordre de l’archange sombre. IL la regardait a peine de peur qu’elle n’apprécie pas qu’il la regarde. Il vit les mains de l’archange sombre s’enfoncé dans les accoudoirs du siège ou elle était, se qui lui fit avoir une légère sueur froide. Elle se leva d’un bond et s’avança ver lui, elle avait un sourire qui était effrayant même pour lui car il n’arrivait pas a savoir se qu’elle allait faire.
Elle s’agenouilla devant lui et lui releva le visage se qui le rassura.
Puis elle dit :

" Mon petit Skinner... Je crois t'avoir bien sous-estimé. Ce que tu me dis est absolument crucial pour notre peuple, alors n'oublie pas le moindre détail, la moindre petite chose avant de me l'avoir racontée. Je ne peux pas encore répondre avec exactitude à tes questions, il me faut en savoir plus... Raconte moi, Skinner... Raconte moi ce que tu as vu... "

Il hésita à lui faire un sourire mais le fit malgré tous, au moins elle ne lui ne voulait pas de son absence prolongée. Il se dit que depuis qu’il la connaissait elle s’était toujours bien comportée avec lui et que pour cella il pouvait lui faire confiance.

-Je suis donc parti du pandémonium…Et je me suis mit a voyagé cherchant a tué de l’ange, j’étais le long de la foret d’Imbolt en pleine nuit quand j’ai vu un groupe d’ange campé. Je me suis glissé discrètement jusqu'à eu j’ai égorgé le premier mais une ange ne devait pas dormir elle se mit devant moi pour protégé les autres et quand j’allait pour la tué une ange puissante qui n’était pas la au début me lança un sort qui me fit souffrir a un point inimaginable.

Il prit une pose le temps de reprendre son souffle et de se remémoré cette évènement, Il se demandait aussi se qui pouvait temps intéressé Trauma dans tous se si.

-l’ange qui s’était mit devant moi au début est l’ange au aille lumineuse, elle semble être une ange jeune, elle se nomme Angeline….L’autre ange qui la défendit est celle qui appelle les autres mes enfants. Angeline semble très importante pour elle car elle a faire repartir les autre anges du camp mais a gardé Angeline avec elle. Et s’est lâchent ne me tuèrent pas et repartirent…

Skinner souffla il n’avait pas pu apprendre grand-chose sur les 2 anges juste un nom sans grande valeur. Il était ennuyé de ne pas avoir plus d’information que sa. Il la regarda et fit un léger sourire. Il hésita a lui parlé en disant Trauma mais commença :

-Trauma… Qui sont elles ? S’est important se que j’ai dis ? Sinon j’ai rencontré un lycan, et deux déchu qui m’on fortement énervé mais je me suis dit que si je les tuait tu ne serais pas contente…

Skinner en tailleur par terre et souffla et enleva qu’il posa sur ses genoux puis il déploya ses ailles pour les dégourdir un peu. Puis il les replia et posa une question qui lui trottait dans la tête depuis le premier jour ou il l’avait rencontré. Pourquoi cachait elle ses ailles. Il pensait qu’elle les cachait car il ne les avait jamais vu.

-Majesté je vais vous posez une question qui peut paraître indiscrète mais pourquoi caché vous vos ailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Mer 19 Mai - 20:47

Trauma-Nakan but littéralement les paroles de Skinner, enregistrant chaque mot, chaque intonation qu'employait le Banni pour décrire ses mésaventures. Son sourire disparut petit à petit, au fur et à mesure qu'elle enregistrait les informations délivrées par Skinner. Il n'avait aucune idée de ce qu'il était en train de divulguer. Une Ange très puissante appelant les autres "mes enfants" ? Par l'Ombre, le jeune Déchu avait peut-être eu une entrevue avec l'Archange en personne... Et il en était ressorti vivant. Indubitablement, il ignorait à quelle point la chance lui avait souri. Trauma-Nakan remercia intérieurement la femme Ange, qu'elle soit Archange ou moins gradée, d'avoir stupidement laisser filer son prisonnier. A présent, elle savait qu'une jeune thénaute comptait beaucoup pour elle, et serait très aisément reconnaissables grâce à ses ailes lumineuses... Mais si c'était bien l'Archange, ou du moins une Ange importante de leur société, que faisait-elle en mission avec de simples soldats aux abords d'Imbolt... Elle ne savait pas les Anges si téméraires. Leur nouveau dirigeant serait-il en train de révolutionner leurs méthodes ?

" -Majesté je vais vous posez une question qui peut paraître indiscrète mais pourquoi caché vous vos ailles ?"

Trauma-Nakan sortit instantanément de ses réflexions et posa un étrange regard sur Skinner. Elle semblait désormais ailleurs, physiquement là mais son esprit dialoguant avec des entités extérieures, dans les ténèbres. Elle répondit cependant sans hausser la voix ni sévir, étonnant au vu de la question qu'il lui posait. Nombre de Déchus ayant demandé cela ne pourraient se targuer de s'en être aussi bien sorti que Skinner. En effet, la Reine Noire répondit calmement, de manière sibylline :

" Parce que cela n'apporterait rien à personne de les voir. Et que personne n'est encore prêt. "

Le ton employé était sans appel ; là était la fin de la conversation.
Elle jeta un bref regard aux ailes encore courtes de Skinner, et retourna s'assoir sur le banc. Son profil offrait celui d'une mystérieuse statue de marbre aux traits de glace et aux yeux obscurs, à demi enfoncée dans les ombres de la salle. Impossible de distinguer le moindre sentiment sur son visage parfait.

" Pour tes autres questions, effectivement ce que tu as dit est important. Mais je suis encore trop incertaine pour te faire part de mes hypothèses. Quant aux deux Déchus que tu as mentionné, qui sont-ils ? As-tu leurs noms ? Et le Lycan ? A-t-il compris qui vous étiez ?"

Skinner avait dit que les deux Déchus l'avaient "énervé", peut-être les connaissait-elle et pourrait-elle régler personnellement le problème. Elle avait connaissance des rumeurs qui circulaient sur Skinner, ses Elites les plus proches lui rapportaient toutes sortes de conversations. Les Déchus du Pandémonium pensaient qu'elle avait perdu la tête en prenant sous son aile obscure un Banni sortit de nulle part, mais elle savait que la plupart de ceux qui proféraient cela étaient seulement jaloux et ne comprenaient pas ce que le jeune Ange Noir avait de plus que les autres. D'ailleurs, il n'avait de plus que les autres. Simplement, il avait été au bon endroit au bon moment, et Trauma-Nakan Strix s'amusait parfois à croire au destin.

Quant au Lycan, elle attendit la réponse avec impatience. Si ses rêveurs sombres avaient révélé au Lycan leur nature, l'Archange Chaotique allait devoir rappeler certaines choses essentielles, dont May Maegallan devait à présent très bien se souvenir. Cependant, elle connaissait le respect et l'affection que portait Ymir aux fils de la Lune, et elle envisageait de plus en plus sérieusement une alliance avec eux. Ymir... Il n'était toujours pas là, deux mois après son départ. Sa mission aurait dû n'en durer qu'un, et elle s'inquiétait de plus en plus pour Tanÿs et lui. Elle avait envoyé une missive la veille, et espérant que l'Elite à qui elle l'avait confiée serait rapide et efficace, et qu'une réponse lui parviendrait rapidement.
Pour s'occuper les pensées, elle avait commencé à organiser un grand projet pour le Pandémonium... Et Skinner allait devoir s'entraîner dur pour pouvoir y participer, elle y comptait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinner Vill
Banni
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 25
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Mer 19 Mai - 22:35

Skinner souffla légèrement, elle n’était pas énervé par quoi que se soit de se qu’il avait mentionné. Il avait ensuite enchaîné sur question qui lui avait longtemps trotté dans la tête celle concernant les ailles de Trauma.Il s’attendait a une réaction énervé de trama face a cette question mais a sa grande surprise sa réponse fut claire et nette mais sans menace ou haussement de tond :

" Parce que cela n'apporterait rien à personne de les voir. Et que personne n'est encore prêt. "


Il trouvait la réponse étonnante il se demandait se qu’elle pouvait entendre par personne n’est encore prêt. Mais trauma avait été suffisamment clair le débat étais clos. Si un jour elle voulait lui en révélé plus elle le déciderais et le révélerais au moment venu. Il se dit que de toute façon il l’aurait l’éternité pour en savoir plus, le temps n’avait pas d’importance…
Il la regarda attentivement s’asseoir sur le banc avec un sourie sur les lèvres attendant la suite des événements, il était calme et silencieux attendant de nouvelle parole de Trauma qui ne tardèrent pas :

" Pour tes autres questions, effectivement ce que tu as dit est important. Mais je suis encore trop incertaine pour te faire part de mes hypothèses. Quant aux deux Déchus que tu as mentionné, qui sont-ils ? As-tu leurs noms ? Et le Lycan ? A-t-il compris qui vous étiez ?"


Il fut heureux d’apprendre qu’il avait été utile et avait apprit des choses importantes lors de son petit voyage. Il fut remplit d’une grande joie quand elle lui annonça qu’elle était encore trop incertaine pour lui faire par de ses hypothèses. IL réagit que au moment ou elle serait sur elle lui ferait par de ses hypothèse a lui un simple nage noir .S’est quelque mot l’avait donc ravit. Il répondit ensuite au question de l’Archange Sombre après avoir longuement réfléchis a sa réponse se remémorant les événement :

-J’ai leur noms majesté… L’un se nomme Luo et l’autre Tiléa si je ne me trompe pas. Je n’ai pas d’autre renseignement a par qu’ils m’ont menacé ouvertement malgré des mises ne gardes. Le lycan s’est éprit d’affection pour moi, il me considère comme son maître et comme un membre de la famille et je me suis éprit d’affection pour lui. Il ma même défendu de Luo qui était prêt a m’égorgé. Se lycan mérite notre confiance mais je crois qu’il comprend mal se qu’il est…Il m’attend en bas du pandémonium, je tien vraiment a se lycan et lui tien a moi… Et pour notre nature il est au courant à cause de Tiléa qui s’est approché de lui avec ses ailes noires déployer… Mais pour le lycan si je m’occupe de lui tous se passera bien.


Il souffla un grand coup il avait tous expliqué d’une traite se fatiguant du même coup il n’avait pas voulu marqué de pose même pour prendre sa respiration .IL n’avait pas voulu pas perdre le fil des événement en se reposant pour reprendre son souffle. Il regarda trauma droit dans les yeux et sans hésiter il annonça avec malgré une crainte :

-Majesté se lycan en s’est déjà sur nous a cause de Tiléa le laissé vagabondé en bas serait dangereux, mais le tué s’est criminel car il ma défendu et a une grande affection a mon égard et moi j’en ai une grande envers lui … Je demande votre aval pour le faire monté ici bien sur personne d’autre que nous majesté ne serait au courant a moins que vous ne souhaitiez en mettre d’autre au courant. Ici il pourrait passé pour un gros loup dressé et ne prendrait sa forme humaine que dans mes appartements. Mais je ne peux le laissé seul en bas…


Il avait insisté sur le faite qu’il ne voulait et ne pouvait le laissé seul en bas ou lui faire du mal ou permettre que l’on lui fasse du mal. Il avait déjà étant jeune perdu un être chère qui avait confiance en lui et il avait fui par lâcheté, il ne voulait pas reprendre un être chère par sa l’acheté ou juste car il ne peut pas. Il serait femme même si il devait s’opposé a Trauma il refuserait de le laissé seul. Il préférait encore allé vivre ne bas du pandémonium et faire des allé et retour. Il avait prit une décision et si tiendrait…

-J’ai déjà perdu une fois un être chère car d’une certaine manière je l’ai abandonné, je recommencerait pas madame se lycan est maintenant lié a moi nos sors sont lié. Trauma tu peu me faire confiance j’ai réfléchis a tous sa se n’est pas une décision prise a la légère. A par protégé L’elfe et son maie chère a mon coeur j’ai-je demandé quelque chose ? As-tu eu une seule raison de douté de moi ? Je ne vous trahirais jamais majesté mais ne me demandé pas quelque chose au dessus de mes force. Aillé confiance en moi...

Skinner attendit an cieux la réponse de Trauma avec une certain peur, mais pas pour lui mais pour Sven qui l’attendais en bas seul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Mar 25 Mai - 20:17

Luo et Tiléa... Trauma-Nakan avait déjà entendu parler d'eux. Il paraissait que la dénommée Tiléa souhaitait à tout prix entrer dans l'Elite des Ombres, sous la tutelle d'Ymir Danhaka. Et bien, elle était mal partie. Menacer un autre Déchu, révéler son identité à un Lycan... La visite qu'elle recevrait d'ici quelques jours serait loin d'être agréable. Cependant, la Reine Noire n'eut guère le temps d'y réfléchir. Ce que Skinner dit immédiatement après lui arracha un soupir las et désabusé. Elle ne l'écouta que d'une oreille, ne prêtant même pas attention (heureusement pour lui) à son passage au tutoiement et autres manières très peu respectueuses de s'adresser à elle. Habituellement, une telle démonstration de bêtise ne se serait soldé que par un silence glacial de la part de Trauma-Nakan, mais elle savait que si elle n'expliquait pas la réalité des choses au Banni, il recommencerait encore et encore.
Aussi, elle lui expliqua.

" Skinner Vill, tu es un imbécile. Tu penses que me demander de protéger une immondice aux oreilles pointues n'est rien ? Sache que tu es le seul à avoir jamais osé un tel affront. Je ne sais même pas pourquoi je ne te tue pas sur le champ. Tu n'apportes que des ennuis, sois-en conscient. Je n'ai aucune raison de douter de toi ? Mais bien sûr que si. Ce loup que tu as ramené en est la preuve. Je le rencontrerai en personne, et je te dirai ensuite ce que tu en feras. Sûrement pourras-tu effectivement le ramener au Pandémonium, mais seulement lorsque j'en aurais débattu avec le Conseil. S'il fait mine de s'enfuir, il sera mort avant d'avoir choisi la destination de sa fuite. D'ailleurs, je ne peux aller à l'encontre d'une décision du Conseil, ainsi, s'il décide qu'il en sait trop et qu'il doit mourir, je ne pourrais pas m'y opposer. J'essaierai cependant d'éviter cela, mais c'est la dernière fois que je t'accorde une chose pareille, Skinner. Rappelle-toi dans quel monde tu vis. Il n'y aura pas de prochaine fois. "

Le ton était sans équivoque. Dur, froid, incisif. La prochaine fois, il était clair que la sentence serait toute autre pour Skinner. Les Ombres eurent un spasme maladif autour du corps de l'Archange Sombre alors que ses pensées noires les effleuraient.
Alors, Trauma-Nakan se releva et vint se placer devant Skinner, à quelques pas à peine de lui. Elle ne se mit pas en garde, elle leva simplement une main, qu'elle plaça au niveau de son visage. Le ton qu'elle adopta était clair, elle ne voulait plus entendre parler du Lycan jusqu'à nouvel ordre.

" Si je t'ai fait venir ici, c'est parce que j'avais prévu un entraînement particulier pour toi. J'ai un projet plutôt intéressant pour les Bannis et les Déchus du Pandémonium. Je compte t'y faire participer, mais pour cela il faut que tu sois capable de te battre, et de maîtriser les arcanes de base. Or il me semble que ce n'est pas encore le cas. Je vais d'abord t'enseigner le sort d'augmentation physique le plus utile à ton niveau : la Danse Macabre."

Trauma-Nakan ferma les yeux et inspira lentement. En sa présence, et de part le condensé impressionnant d'Ombre pure autour d'eux découlant de cela, même le moins doué des Bannis aurait pu réussir ce sort en quelques essais seulement. Lorsqu'elle prononça les mots de pouvoir, l'atmosphère elle-même sembla vibrer.

" Concentre-toi... Laisse-toi envahir par les Ombres, perds-toi dans les ténèbres... Et prononce la formule... Précis et vif comme le vent sombre des nuits d'hiver. "

Malgré le fait qu'elle ait prononcé la formule, Trauma-Nakan n'activa pas la magie dans ses veines, et les mots du sortilège s'étiolèrent dans l'obscurité, glissant sur son aura imperméabilisée. Elle rouvrit les yeux et plongea son regard dans l'âme de Skinner.

" Recommence, encore et encore, jusqu'à ce que tu y parviennes. Lorsque tu auras senti un changement dans ton corps... Attaque-moi. "

Le pied gauche de la Reine Noire recula imperceptiblement de quelques centimètres. Elle n'avait guère besoin d'une garde plus ample que celle-là face à un Banni, aussi doué soit-il. Elle regarda le jeune Déchu sans ciller, observant ses efforts pour parvenir à faire fonctionner le sortilège. Elle ne l'aiderait pas. Il fallait qu'il parvienne à faire cela tout seul. Les conseils reprendraient lorsqu'il aurait réussi, et qu'il essaierait de toucher Trauma-Nakan. Elle attendait de lui de la ruse, de l'esprit et de l'inventivité. Car, évidemment, il n'avait aucune chance contre elle, elle jugerait donc ses capacités en fonction de ce qu'il était capable de trouver pour se donner des chances, justement.
Dans les ténèbres dansantes et grandissantes sous l'effet de la magie qui commençait à opérer dans la pièce, elle attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinner Vill
Banni
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 25
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Sam 5 Juin - 10:06

(dsl pour la longueur la j'ai du mal a rp en se moment )

Skinner se rendait compte que comme d’habitude il venait de demandé beaucoup a l’Archange sombre ne réfléchissant pas au conséquence. Il l’écouta attentivement la tête baissé.Il n’avait jamais eu de limites avant a se qu’il voulait et pouvait faire. Il avait toujours décidé des choses qu’il faisait ou disait sans tenir compte des autres. Mais maintenant il avait une limites se qui lui faisait bizarre. Il réétudia intérieurement se qui venait de se passé…

-Je comprends majesté, vous avez fait beaucoup pour moi, je ne veux pas vous décevoir majesté. Vous avez été gentille avec moi en me ramenant ici. Merci vous êtes d’une grande générosité avec moi…

Il la regarda elle semblait froide et déterminé, Skinner savait qu’elle ne changerait pas d avis et que s était la dernière fois quel lui rendait un tel service. Il la remercia intérieurement, elle avait eu beaucoup de patience avec lui. L’archange sombre se plaça devant lui à quelque pas et lui fit signe de la main de se taire se qu’il fit ne voulant pas risqué la colère de Trauma. Il écouta attentivement se qu’elle lui annonça.

" Si je t'ai fait venir ici, c'est parce que j'avais prévu un entraînement particulier pour toi. J'ai un projet plutôt intéressant pour les Bannis et les Déchus du Pandémonium. Je compte t'y faire participer, mais pour cela il faut que tu sois capable de te battre, et de maîtriser les arcanes de base. Or il me semble que ce n'est pas encore le cas. Je vais d'abord t'enseigner le sort d'augmentation physique le plus utile à ton niveau : la Danse Macabre."

Un entraînement particulier merci majesté … Je suis honoré que je puisse participé a vos plan, je ferais de mon mieux pour remplir la tache que vous me donnerez au moment voulu. Vous avez raison majestés je suis incapable de maîtriser cette arcane….

Il regarda Trauma faire impressionné par toute cette puissance autour de trauma. Il écouta ensuite les instructions de Trauma. Il souffla espérant réussir, il avait vraiment peur de décevoir Trauma. Skinner ferma les yeux se concentra et résita une première fois la formule :

Précis et vif comme le vent sombre des nuits d'hiver.

Il fut triste son premier essaye ne donna rien mais il recommença, une, deux, trois fois... Ne voulant pas abandonné il continua et le 6eme essaye fut le bon. Il sentit une grande puissance en lui et autour de lui .Il rouvrit doucement les yeux et regarda Trauma. Elle lui avait demandé d attaqué, il la regarda se demandant quelle stratégie adaptée contre quelqu’un comme l’Archange sombre. Il recula a l’autre bout de la pièce.
Il se dit qu’une technique qui avait déjà fait se preuves serait un bon plan. Il cacha doucement ses yeux et prononça ses paroles :

Celui qui fascine le regard aveugle de son ombre...


Puis il enleva ses mains de ses yeux. Et fonça ver Trauma et frappa ver la tête et la cage thoracique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Mar 15 Juin - 16:05

La Reine Noire attendait un silence et une immobilité terrifiants. Même sa poitrine ne se soulevait pas lors de ses inspirations. La voix de Skinner résonna alors dans la pièce, portée par les mots de pouvoir qu'il prononçait. Rien ne se produisit. Trauma-Nakan ne cilla pas, continuant de fixer les pupilles sanguinolentes du Banni. Il recommença une fois, deux fois. Une troisième. Une quatrième. Cette fois-ci, l'Archange Sombre sentit un infime sursaut dans les Ombres, qui s'immobilisèrent un instant pour se détacher un peu de Trauma-Nakan et s'approcher lentement, curieusement de Skinner. Il répéta la formule une cinquième fois. Les Ténèbres se mirent à remuer autour du corps pâle du Banni. Une sixième fois, et la magie opéra. Les Ombres pénétrèrent dans son épiderme pour courir jusqu'à ses veines, et lui offrir leur immense pouvoir.
Skinner se mit alors à reculer vers le fond de la salle. Trauma-Nakan sentit immédiatement ce qu'il s'apprêtait à faire, mais ne baissa guère les yeux lorsqu'il enleva les doigts des siens.

Celui qui fascine le regard aveugle de son ombre...

Le sortilège fondit vers ses pupilles... Elle ferma les paupières. Bien que le sort ne l'atteignît pas le moins du monde et se dissipa au contact de la peau de Trauma-Nakan, elle décida d'accorder à Skinner l'avantage qu'il avait voulu se donner en se privant elle-même de la vue ; c'était plutôt une bonne idée. A travers l'ouïe et l'aura (qu'elle déploya légèrement, de manière à sentir les mouvements du Banni sans l'écraser) elle perçut ses pas précipités vers elle. Il traversait la pièce en courant, d'une rapidité sur-humaine... Mais il était encore bien trop lent pour seulement indisposer la reine pour anticiper chacun de ses gestes. Il arriva à sa hauteur en visant le visage et la cage thoracique de ses deux poings. D'une seule main, sans rouvrir les yeux, elle dévia en un millième de seconde les deux coups, d'une très légère pression sur le dos des mains de Skinner. La seconde suivante, un poing de marbre s'abattait violemment sur la mâchoire du Banni dans un craquement inquiétant, l'envoyant voler à l'autre bout de la pièce.

Trauma-Nakan se remit alors à se mouvoir, entr'ouvrant les paupières, et observa son poing serré d'un oeil critique. Ne comptant pas lui faire de cadeau, elle retiendrait seulement assez ses coups pour ne pas le blesser significativement ; mais après ce qu'il venait de faire et de demander -encore- elle considérait qu'il méritait amplement quelques souffrances amères et bien placées.
Sans le regarder, elle parla à Skinner d'une voix blanche.

" Ton idée n'était pas mauvaise, mais à quoi bon t'éloigner si tu dois ensuite retraverser toute la salle ? Ton ennemi aurait le temps de se défaire du sortilège, pour peu qu'il soit un peu plus puissant que toi. Relève-toi, et tiens-toi prêt. "

Elle replaça sa main au niveau de son visage, comme elle l'avait fait avant que Skinner ne frappe, et referma les yeux.

" Réfléchis. Trouve un point faible qui te semble plausible. Je vais adopter une manière de combattre lente mais puissante. Evite les coups si tu ne veux pas finir avec les os brisés. "

Trauma-Nakan prit trois secondes pour ralentir sa respiration et chacun de ses mouvements. Même ainsi, elle était plus rapide que n'importe quel être de niveau moyen. Elle se força à réduire encore sa vitesse. Il fallait que Skinner soit capable d'esquiver les assauts... Au moins un minimum.

La Reine Noire fondit dans un silence effrayant sur le Banni, et envoya sa paume droite frapper le ventre, puis les jambes, les côtes, l'arrière du crâne après une rapide volte-face. Elle laissa parfois une poignée de secondes entre les coups pour qu'il puisse les éviter et tenter de parer ou riposter. S'il se débrouillait bien, elle pourrait augmenter la cadence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinner Vill
Banni
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 25
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Sam 19 Juin - 11:09

Il avait frappé de toutes ses forces vers le visage et la cage thoracique mais d une seul main L’archange sombre para ses attaques et se qui effraya Skinner s est quel gardait les yeux fermés. Il ne comprenait pas comment elle avait put faire sa cella semblait si incroyable. Avant même qu’il réagisse il se prit un coup dans la mâchoire qui l’envoya volé a l’autre bout de la pièce et le cogna du même coup contre un mur se qui lui fit craché un peu de sang.

Il se releva et se remit a craché un peu de sang, Trauma l’avait frappé avec une telle force, il se dit qu’elle devait lui en vouloir pour avoir demander si Sven pouvait venir ou alors elle était vraiment très violente. Les deux pour lui semblait possible et de toute façon sa changerait rien, il aurait de toute façon mal par les coups de Trauma.

" Ton idée n'était pas mauvaise, mais à quoi bon t'éloigner si tu dois ensuite retraverser toute la salle ? Ton ennemi aurait le temps de se défaire du sortilège, pour peu qu'il soit un peu plus puissant que toi. Relève-toi, et tiens-toi prêt. "


- Je ne sais pas pourquoi je suis allé au fond de la salle, je crois que s’est car je n’ai pas l habitude d engagé un combat directement en contact avec l’ennemi.


Skinner se mit en posture défensive se demandant qu’allait décidé de faire trauma cette fois si, allait il encore devoir attaqué ou serait ce a lui de subir les coup dévastateur de trauma.

" Réfléchis. Trouve un point faible qui te semble plausible. Je vais adopter une manière de combattre lente mais puissante. Evite les coups si tu ne veux pas finir avec les os brisés. "

- Finir les os brisés houlà, un point faible facile a dire, mais moins facile a réalisé majesté.

Il recula de quelque pas l’idée d’avoir les os brisés ne lui plaisait pas beaucoup. En quelque instant elle fondit sur lui et le frappa au ventre il eut as peine te temps de se décalé sur le coté pour évité qu’un autre coup partait vers ses pieds qu’il esquiva la encore , il tenta même de la frappé dans la gorge . Il avait du mal a suivre le rythme et le coup dans les cotes le frôla se qui lui fit poussé un petit cris de surprise mais il fut surpris par le volte face de trauma et le coup vers le crâne qui le toucha de plein fouet.

-Argh !

Skinner se remit en position malgré la douleur à son crâne qui le tiraillait, la douleur le faisait souffrir le martyr, il se demandait même si il n avait pas le crâne de fendu...

- Je suis près majesté continué…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   Sam 26 Juin - 15:12

- Finir les os brisés houlà, un point faible facile à dire, mais moins facile à réaliser majesté.

Trauma-Nakan ferma les yeux en retenant un soupir. S'il ne croyait pas en lui, jamais il n'arriverait à rien. Elle se demanda fugacement s'il y avait vraiment un espoir avec lui ; les rumeurs à son encontre allaient bon train et en de nombreuses occasions, l'Archange Sombre avait du remettre à leur place des Déchus un peu trop jaloux ou arrogants. S'il continuait à ramener des Elfes, des Loups, des requêtes insensées et des faux pas à répétition, la Reine Noire allait perdre significativement de sa crédibilité. Elle étouffa un sourire en se demandant ce qu'Ymir penserait de Skinner. Ymir... Quand reviendrait-il ? Etait-il simplement encore en vie ? En cette surnaturelle vie, fragile et éternelle, dont tous les êtres de l'au-delà se voyaient dotés, parfois contre leur gré... Elle-même, combien de fois avait-elle aspiré à un simple repos paisible plutôt qu'à cette vie forcée de Reine, avantages et inconvénients compris... Si Ymir venait à mourir, ce serait une partie du Royaume qui s'effondrerait pour elle, alors que son coeur fanerait dans sa poitrine. Si Ymir venait à mourir, probablement...

Probablement Trauma-Nakan rendrait-elle les armes.

Elle revint brutalement à la réalité alors que son poing s'écrasait contre la tempe de Skinner. Elle avait attaqué sans même plus y penser, et n'avait pas arrêté son coup à temps. Elle recula d'un bond, elle-même étourdie par les considérations si profondes et douloureuses qui avaient pris place dans son esprit tandis qu'elle assaillait son élève.
Celui-ci gémit de douleur mais se remit immédiatement en position défensive.

- Je suis prêt majesté continuez…

Continuer ? Peut-être serait-il bon à quelque chose, finalement... Trauma-Nakan cligna simplement des yeux et fondit sur lui. Elle se força à ralentir encore sa vitesse, pour qu'il puisse esquiver ou parer. Il fallait qu'il lui prouve sa valeur. Qu'il prouve qu'il était plus que ce que les ragots tendaient à faire croire. Qu'il lui prouve que le garder au sein du Pandémonium n'était pas une tragique erreur de parcours. Qu'il lui prouve qu'il pouvait être utile, qu'il saurait se défendre et être loyal. Qu'il lui prouve que les rumeurs sur lui étaient infondées. Qu'il lui prouve que son choix était justifié.
Sinon...


Un silence épais englobait la salle entière malgré les assauts impressionnants de l'Archange Sombre. Ses cheveux virevoltaient telle une volute de fumée noirâtre autour de sa tête au teint d'albâtre et aux allures de statue divine. Le tissus semblait onduler sur sa peau comme autant d'ombres intangibles et pourtant aussi présentes que la peur dans les coeurs enfantins. Ses coups étaient à son point de vue excessivement lents, cependant elle semblait capable de déplacer les ténèbres là où ses paumes fendaient l'air. Elle enchaînait les hauteurs de coups, les intensités, les endroits et les façons de frapper, en changeant dès que Skinner se laissait toucher. Elle n'augmentait pas la cadence, elle se contentait de trouver un style où le Banni parviendrait à convenablement se défendre. Ils commenceraient par là.

De longues minutes passèrent, le silence cotonneux uniquement entrecoupé de halètements de lassitude, d'effort ou de douleur. Puis, quelque chose sembla changer dans l'atmosphère autour d'eux. Les ténèbres semblaient se mouvoir spasmodiquement, vers un but qui n'était pas vraiment détectable. Un oeil Déchu cependant, sensible aux Ombres, pouvait décerner la direction que celles-ci prenaient... Elles venaient se masser autour du bras droit de Trauma-Nakan. De son épaule, elles glissaient le long des muscles en mouvement, lentes et inexorables, vers la paume de l'Archange Sombre. Bientôt, un amas tremblotant de noirceur se nichait dans la main droite de la Reine Sombre.
Et un murmure franchit ses lèvres...

" Déchire la Nuit et devient Lune... "

L'Ombre hurla et fondit, accompagnée par la main malsainement blanche de la reine, vers le crâne de Skinner Vill. Le temps parut se figer alors que la distance entre les yeux exorbités du Banni et la sphère de ténèbres étiolées diminuait. Plus qu'un mètre. Quatre-vingt dix centimètres. Soixante-dix centimètres. Cinquante centimètres. Trente centimètres.
Vingt cinq centimètres.
Vingt centimètres.
Quinze centimètres.

Dix centimètres.

Alors que l'obscurité matérialisée commençait déjà à ronger la peau du visage de Skinner, la main blafarde qui maîtrisait la sphère bifurqua violemment, en une torsion qui aurait pu briser le poignet s'il avait été plus faible, et vint s'écraser juste à côté de la tête du Banni, plaquant celui-ci contre le mur. La main libre de Trauma-Nakan avait pris place sous le cou de Skinner et le maintenait contre les lattes noires de la sombre salle d'entraînement, leurs corps se touchant presque, leurs haleines se mêlant. Le bras droit de l'Archange Chaotique était tendu à une infime poignée de centimètres de la joue de Skinner, enfoncé dans le mur gelé et brûlé, en un cercle parfait, par la sphère d'ombre.
Le regard de la reine était de glace, ses pupilles abyssales et acérées sondant violemment l'âme de Skinner Vill. Elle pouvait détailler avec exactitude la pâleur maladive de sa peau, le sang de ses iris soutenant avec bravoure son regard, la noirceur profonde de ses cheveux, la finesse de ses traits... Sa terrible beauté Déchue.

" Tu n'y arriveras pas Skinner. Jamais. Tu n'y arriveras jamais si tu ne crois pas en toi. Efface l'idée que tu te fais de moi. Vois-moi comme ton adversaire, pas comme ton Archange Sombre. Oublie ce que tu penses, oublie que tu ne peux pas me vaincre. Pense à moi comme celle qui va tuer ton amour et tous ceux qui te sont chers, celle que tu dois absolument combattre et contre qui tu ne peux pas perdre. Oublie ton respect l'espace d'un combat, oublie la reine. Hais moi. Déteste moi. Et gagne, Skinner. "

Elle se repoussa en arrière, arrachant son bras aux décombres du mur. Sa manche droite tombait en lambeaux rongés autour de son poignet. Elle avait montré à Skinner la façon de réaliser une sphère d'ombre. Il avait réussi la Danse Macabre et était peut-être encore légèrement sous ses effets. Alors, peut-être réussirait-il la Sphère d'Ombre en assez peu d'essais pour parvenir à la surprendre. C'était ce qu'elle attendait de lui.
Trauma-Nakan replaça sa légère garde et leva le menton en continuant de regard Skinner dans les yeux.

Son expression était hautaine, méprisante, moqueuse. Détestable.
Une expression qui, chez n'importe qui, ferait naître une haine incommensurable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport au sommet [ Trauma ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport au sommet [ Trauma ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Le 5 e sommet des Amériques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Dojo du Loup Noir-
Sauter vers: