Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hiruma Heikitchi \

Aller en bas 
AuteurMessage
Heikitchi Hiruma
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 29
Localisation : Cherche ce cochonet de malheur avec une hache -_- ....
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Hiruma Heikitchi    Jeu 8 Avr - 18:01

--Hiruma Heikitchi--



Nom :

Yahaaaaa !! Jeunes lecteurs avides de paperasses et d'autres formes manuscrites regorgeant d'imagination fertile !
Vous vous dites surement qui est ce jeune opportun qui se présente à votre porte avec le sourire jusqu'au oreille, en le regardant un sentiment de curiosité vous envahit de tout coter.
Hé bien Hé bien, inutile de vous faire attendre comme des poireaux au soleil.
Levant mon doigt au ciel avec se rire qui me décrit si bien et cette bouille de gagnant, c'est avec la plus grande joie que votre serviteur et hôte se présentera à vous avec la plus grande grâce qui soit.

Heikitchi, c'est ainsi qu'on me reconnait là où je passe et trépasse, ceux qui ne connaissent guère mon nom se mettent rapidement à la page, car avec moi c'est le monde qui tourne à l'envers souvenez-vous en....


Prénom :

Mes vieux n'ont pas trouvés mieux que de me sortir ce prénom à deux balles sortit d'on ne sait où.
J'aurais aimé être orphelin, vous savez finir dans un panier en paille et jeté devant une église remplit de bonnes sœurs qui vous arrachent les joues avec leur " ho mon dieu qu'il est mignon ce petit garçon", erk!
Enfin, je me trimbale avec ce boulet de prénom qui se prononce " h-i-r-u-m-a", hiruma pour les intimes bien-sur, pour les autres le nom suffira.


Âge :

Un bel étalon jeune est virile et plein d'avenir " ouai bon on verra pour le virile".
C'est avec mes vingt petites années et demi que mon esprit s'ouvre au monde avec la fier intention de découvrir tout ce qui se cache derrière l'envers du décor.
Je ne me plains pas de ma situation de jeune adulte, tant que je peu faire les quatre-cents coups sans finir à l'hospice tout va bien.
L'avantage que nous donne la jeunesse est la forme de dieux, on roule des mécaniques sans tomber prématurément en panne " pas des sur-hommes quand même".


Présentation physique : [ 5 lignes minimum]:

Forme Humaine:


J'ai plus le physique d'une planche à pain que d'une armoire à douze étages, lorsqu'on me voit on se pouffe de rire en marmonnant des " hein regarde là c'est la baguette vivante ce qu'il est maigre comme un poux ".
Mes gambettes sont fines genre squelettique à souhait, quand je me déplace avec les mains dans la poche on ne voit que ça je vous jure.
Avec mes cinquante-cinq kilos tout crasseux je peine à tenir debout lorsque le vent souffle avec l'effet tornade ou déchainement des éléments, tellement léger, tellement fin comme un linge qu'il m'ait possible de me faufiler dans la foule sans encombre, ce n'est pas si mal d'être un saucisson sec.

Grand d'à peine 1m75 l'effet d'altitude me laisse indifférent.
Ceci à pour effet d'allonger la stature de mon corps et donc l'effet perche triomphe dans tous les domaines.
Il y à des gens qui aimeraient être plus grand à en toucher les nuages avec le crane, au contraire je veux devenir plus petit pour que mon corps soit remis à ça juste dimension, car le rectangle difforme aux courbes droites très peu pour ma personne.
Venons en à mon visage fleurons de ma personnalité, vous l'aurez remarqué brièvement j'ai une tête à faire peur.
On m'esquive ou on change de trottoir lorsqu'on croise ma route, le pointage de doigt et dans la partie ainsi que les moqueries en tout genre allant du " celui-là a une tronche qui sort de la quatrième dimension" ou " il ressemble à un elfe qui a fait un abus sur les herbes médicinales" vous l'aurez compris ma vie est pitoyable.

Ce nez pointu en plein milieu de la face cette coupe de cheveux blonde ahurissante tenant par miracle, ces oreilles en pointe d'une taille disproportionné à la norme en vigueur accompagné d'une paire de deux boucles d'oreilles en métal.
Ma bouche n'est pas comme toutes les autres ha sa non, elle donne un tons démoniaque, machiavélique, un démon sortit de l'enfer je vous dit!
Les yeux noirs profond" peu reconnaissable" sont pas mal dans l'ensemble hélas Quand je souris sa donne ça:


Spoiler:
 

Vous voyez?
Pourtant je ne suis ni un elfe, ni un démon, ni un vampire c'est ma nature on m'a fait comme ça Je ne peux pas revenir en arrière.
Ma seule solution et de vivre ainsi peu importe ceux qui me jugent du mauvais œil, le principal c'est de se sentir bien dans sa peau, ce n'est pas toujours le cas...



Forme Lycan:


Je vous vois venir et j'ai même l'impression que dans votre petite tête vous vous dites si je raconte des salades ou si je suis un gars sincère qui raconte la stricte vérité, hé ben je vais noyer vos doutes et vous affirmer que oui je suis un Lycan " jeune mordu pour être exact".
Je n'ai jamais eu de bol dans la vie à commencer par ma petite copine qui me largue pour monsieur deux tonnes de chair et un gramme de cervelle, il était moche en plus....
j'apprends par la suite que mes parents doivent deux ans d'impôts impayés et que pour régler la note ils se sont mis dans l'idée de vendre l'ensemble de mon arsenal au plus offrant, ma panoplie du parfait chasseur qui s'envole dans les bras d'un novice qui ne sait même pas fermé sa braguette.

Le monde me tombe sur la tronche en m'engloutissant dans les loutres de la malchance. J'ai fait l'erreur de me rendre dans la forêt Imbolt sous le coup d'un pari foireux. je ne compte pas les jours de déplacement heureusement que j'avais le cheval de mon vioc de grand-père et mon petit soldat cochonet " un petit cochon dingue de la taille d'une pomme".
Comble de l'ironie je tombe après sur un beau morceau " heureusement je suis vivant"sur un loup aussi grand que moi, les yeux injectes de sang et les crocs de la taille d'un canif quelle abomination vous auriez dû voir " Raven me réprimandera s'il venait à lire ces notes ".

Excusez je m'écarte un peu du sujet qui part à la dérive, les souvenirs de cette nuit me hante.
Depuis ce jour inoubliable j'ai eu la surprise de voir de mes propres yeux le fruit de mon inconscience. Elle se réveille à n'importe quel moment suivant mes humeurs ou les moments de la journée.
Indescriptible est le mot adéquate à mon vécu, cette chose prend la forme d'un loup à la fourrure d'un châtain mêlée avec une couleur noir profond reprenant les éclats du gouffre de la mort. Ses yeux blanc à la rétine noir perçant creuse l'âme d'un profond désir de peur intérieure elle vous emporte et vous emprisonne dans les pénombres de l'horreur.

Sa forme animal, cet instinct bestial est le reflet d'acide de la nature aussi sauvage soit elle, des pattes avant est arrière noirâtre munis de griffes aussi effrayantes qu'un couteau bien aiguisé.
Sa taille est d'autant impressionnante que le hurlement les soirs de pleine lune qui glace le sang des mortels. Oui je fais ma petite histoire mais c'est d'un vrais que les frissons me parcourent de haut en bas, quand je prends cette forme je me sens bien, je ne dépends de personne et je ne demande des comptes à personne, je suis libre, c'est sans doute pour cette raison que je n'ai jamais cherchée à retrouver mon chemin de peur du regard des autres...


Spoiler:
 



Caractère : [5 lignes minimum]:


Humain

Quoi vous en voulez encore, dite moi que je rêve le peu d'informations que je viens de vous communiquer ne vous suffit pas ?
Vous avez bien suivi l'histoire en détail de ma vie oui ? Comment ça vous n'arrivez pas à entrevoir les facettes de ma personnalité vous ne vous moquez pas de moi j'espère ?
J'ai compris pas la peine de dire que je suis un mauvais garçon je vais vous le donner mon descriptif mental, tantôt celui de mon côté humain en basculant sur celui du loup solitaire ça vous convient comme ça ou il faut vous faire un dessin ?
Restez attentif je ne le répèterai pas trente-six fois, plus vite nous finirons cet entretien plus vite je pourrais partir me dégourdir les jambes.
je suis une personne assez sensible mentalement d'une parce que je suis très susceptible au niveau de mon physique, de deux je peux être un vrai petit diable si on me cherche des crasses, bien que vous ne soyez maintenant informé des différentes choses à ne pas faire en ma présence je préférai vous les rappeler brièvement.

Avant tout je reste un amoureux inconditionnel de l'armement et armure, les armes de corps à corps, les armes de longues portées comme les arbalètes ou les canons et enfin les armes de jet " petits couteaux de lancer ou bombes miniatures artisanales", dans ma chambre se trouve un arsenal impressionnant du captain Harry le bombardier de quoi déclencher une guerre aussi explosif que celle d'alesia.
J'astique, je lustre tout mon attirail pendant des journées entières sans arrêt ne faisant que des pauses de une demi-heure pour manger ou faire de simples courses, ces armes sont celle de mon père du temps ou il combattait comme simple soldat, je tiens cette folie de lui d'ailleurs.

Mise à pars ça je suis aussi fou que diabolique j'enchaîne blagues sur blagues quand bon me chante ou quand l'ennui vient à s'installer, une vengeance froide pour les plaisantins qui se foutent de moi, ils en repartent une main devant et une main derrière en hurlant " le démon c'est réveillé !!".
J'aime la littérature et les comtes de légendes, je m'instruis plus que je ne joue je dévore les pages au petit-déjeuner et les gardent au chaud avant de m'endormir, c'est un Hiruma différent qui prend le relais. Attentif, soigneux et compréhensif ses sentiments sont la clé de sa bonne personne, son amour pour sa famille reste son joyau à lui, le démon s'adoucit pour se métamorphoser en chaton inoffensif.
J'ai un cœur ce qui prouve mon appartenance au commun des mortels, mes deux personnalités si différentes ne m'empêche pas d'accomplir mes rêves un jour si les dieux le veulent bien je souhaiterai connaitre tous les mythes qui surplombent notre monde.

Loup

Fusionner avec la nature sentir ses pulsations d'énergie son odeur envoutante et ces chants au quotidien, telles sont les mélodies que je perçois sous cette forme de canidé, une vie de loup qui aurait espéré mieux.
Chaque transformation est pour moi une nouvelle découverte de l'environnement. L'humanité laissa place à l'animal mes réactions changent ma vision aussi, rien ne m'est indifférent, rien n'échappe à mon ouï développé. Au battements d'ailes d'un oiseau en passant par le ruissèlement de l'eau, le souffle du vent se faisant discret comme un sifflement douillet.

J'oublie mon ancienne condition, mes souvenirs s'effacent, mes doutes s'envolent tout est pour moi un fantasme passé.
Je jouis d'une clarté d'esprit plus élargie je comprends les êtres qui m'entourent, leur voix me guident vers un monde meilleur peuplé de beauté à en faire pâlir plus d'un, un rêve éveillé qui se répète continuellement.
Cette bête me garde dans son domaine, elle m'apprend les dures lois de sa ligné elle efface mon moi ancien. C'est pour cela que je n'ai plus refait le chemin du retour, mes parents mes amis c'était du superflu, dorénavant j'étais maitre de mes convictions et de mes choix. je vis comme un lycan, je chasse comme eux, me nourrit de la même façon et je protège mon territoire comme eux le faisaient.
Neuf et lavé, humain je n'étais plus à quoi bon retourné près de mon ancienne race si je ne me considère plus comme tel....

Bon nombre de nouveaux mordus ne réussissent pas à accepter leur condition ils fuient sans relâche pour masquer le dons offert par la force bienfaisante de la lune, mère de tous, elle nous soutient lorsque le temps se fait noir elle filtre en nous la douleur pour ainsi dire rendre notre existence à la clarté.
Le gardien loup avait modifié par sa marque le chemin épineux qui était mien.
Il m'a fait ce présent alors je me dois de l'accepter à bras ouvert, car lui il m'écoutait et me soutenais. Il fut là tous ce temps et me soutenu pendant ces trois semaines de souffrances ce n'est qu'à la fin de ce cursus infernal que je me suis fait à l'idée que je ne peux plus rien y faire je suis comme ça et bien soit je le resterai si tel est son désir.

---------------------------


Histoire : [ 15 lignes minimum ]


Je me rappelle de notre arrivée et du pourquoi de ma décision de partir de chez moi. Plus loin je vous avez dit que mon voyage était à l'origine d'un pari perdu.....
Je suis vraiment désolé de vous dire ça maintenant ne m'en voulez pas mais j'ai fait cela aussi pour prendre un peu de distance. Je n'en pouvais plus d'être à la solde de tout le monde, je n'avais guère d'ami, ma famille ne comptait plus et les armes et livres étaient mon seul refuge et unique instant de recueil.

J'arrivai à un tel état de solitude que la seule chose avec qui je discutai c'était ce bon vieux petit cochon haut comme une pomme toujours a l'écoute même si notre langage était différent moi la parole et lui les couinements. Nous arrivions à nous comprendre mutuellement avec des gestes banals et le fameux mot " Yahaaaaaa!! satané de petit porc " c'était son surnom il ne s'en plaignait jamais.
Un enfant court voir ses parents quand il ne se sent pas bien c'est exact? Foutaise, j'écrase cette coutume du talon.
née dans une famille à problème mon père souvent en proie à la loi et ma mère suivant ses pas comme un petit toutou modifièrent le train train quotidien de la pire façon qui existe. On ne vivait que dans la crainte de se voir saisir les deux murs et les planches qu'ils appelaient une maison, je ne la voyait pas comme habitable un taudis restait un taudis.

Nous manquions cruellement de moyens, nous combattions enfin je combattais ! Seul contre les dépenses orchestrés par mes proches, si proches ils étaient. Je devais travailler déjà à mon âge tout près de la forge dans l'armurerie pour couvrir les dépenses faramineuses de mes vieux.
Vous imaginez prendre la place de vos parents et payer ce qu'ils ne sont même pas capable d'assumer seul ? Par leur faute mes études furent bâclés et mon avenir compromis... Mon rêve de devenir expert en armement de la section militaire de Fenrig m'avait fermée toutes ses portes au nez. C'est avec la sueur et la chaleur du métal en fusion que se trouvais la fin de mes jours.

On me jugeait pour mes différences physiques au point de m'ignorer avec quand même un regard accusateur sur ceux qui ont engendrés pareille enfant.
Je trouvais cela injuste et immorale. j'étais tout ce qu'il y avait de plus humain une bouche, des oreilles, une peau, un visage, des mains des pieds et encore ils trouvaient à en redire. Que voulaient t-ils ? Que j'étripe mes parents pour ça, car il n'était pas non plus capable de faire un enfant correct qui ne se cache pas des autres de peur d'avoir des représailles ?
Ces gens de Fenrig jugeaient beaucoup sur le physique de ses habitants ce sont ses choses qui dégouttent de la vie là-bas. C'est un défaut qui traque l'espèce humaine depuis des générations on dénigre les différences et l'inconnu .

20 ans que l'on me prend pour un moins que rien. Je fournissais des efforts double, triple pour sauver notre situation j'ai Renoncé à tous mes rêves d'évolutions. L'échelle de la vie était bancale je montais et aussitôt je tombais personne pour m'aider à me relever, il fallait que sa cesse tout de suite! Un jour en rentrant au domicile je fus surpris par une lettre venant de la trésorerie. Que de rage quand celle-ci annoncée un impayé de deux ans sur les impôts, broyant le courrier en fermant le poing ma réaction fut bref, la dispute est restée encré dans mon esprit.

Spoiler:
 

Lorsque mon père vint à me battre violemment c'est tout l'espoir de notre réconciliation qui est partit en fumé avec le peu d'amour que j'éprouvai.
Ma mère ne l'avait guère retenue, elle restait Plantée sur sa chaise tétanisée par la vision de cette scène avec des yeux apeurés en me regardant prendre des coups de mon paternel. Je gardais les mains près du visage jusqu'à commettre dans un élan de rage l'irréparable..... Je ne vous conterai pas la suite, en parler ré-ouvrirai toutes mes blessures que l'animal avait comblé tant bien que mal.

Après une longue journée de réflexion. Passé dans les rues de la ville a vagabonder. Je me décidai de partir loin, de faire autre chose de ma vie que de me battre pour des gens qui ne le méritent pas.
Ma décision était irrévocable. Nombreux diront que s'aventurer dans les zones interdites prouve qu'on avait la réel intention de mourir jeune ce qui ne stoppa mon départ. Ayant tout vu tout entendu et vécu les pires choses mon cœur n'avait plus de consistance propre.
Il n'y avait aucune solution envisageable pour faire comprendre aux citoyens qui j'étais réellement. Bien soit. Ce que je vais accomplir devant eux les poussera à me voir autrement

Deux jours entiers défilèrent après la confrontation.je rassemblais mes dernières économies et vivres pour un long voyage sans doute sans retour. Pour assurer ma défense j'emportai une arbalète de chasse personnalisé. L'armature en métal renforcé pouvait résister au choc lors des déplacements, le système de propulsion des flèches avait été revus pour passer d'un mode de tir simple à un impact de trois projectiles chargés simultanément.

Je pouvais y inclure plusieurs types de munitions genre flèches en argent, type empoissonnés, flèches incendiaires et explosives. Je disposai de dix flèches dans chaque carquois. Vous me direz que ce n'est pas suffisant mais je n'avais que ça le reste était parti dans les bazars du marché.
Avant de quitter ce lieu insalubre j'attrapai rapidement le petit porc qui ne me lâchait pas d'une semelle. Nous nous faufilâmes dans le box la nuit, je saisissais une scelle puis la montait sur le seul cheval appartenant à mon défunt grand-père.
Tenant les reines fermement je fis sortir celui-ci avec attention sans le brusquer, si quelqu'un me voyait j'étais foutu au revoir la liberté presque acquise.

Je ne savais pas ce que j'allai trouvé en arrivant à Imbolt mais courageux et fou j'étais,
ma quête de pèlerinage commencerait la-bas peu importe les créatures que j'y rencontrerai....
Ils verront tous si un petit idiot est capable de survivre dans l'antre de la mort et qui sait s'il changeront d'avis à mon sujet.
Il avait un hic. Réputé pour ses disparitions il fut interdit de si rendre peu importe la raison. Je m'en fichai. Soit je meurt soit je vie seul le destin en sera juge..



--Part 2:Raven--

Le prochain qui me dit que la forêt se trouve à deux jours à cheval je le tue et le traine avec un étalon pur-sang de sorte a ce qu'il enregistre la distance parcourut en avalant la terre. Il ne faut pas être géographe pour calculer la distance entre la ville et les terres perdues. Je parle bien du truc avec des pierres et des maisons et de la forêt vous savez le coin avec l'herbe et les arbres sur votre chemin ?
J'ai vu du paysage des plaines de toutes sortes, des individus peu commodes " un gars voulait me vendre une esclave pour moitié prix, car ma tête lui plaisait bien".
Ce n'est pas tout. Les briguant m'ont dépouillés de la tête au pied, arme, argents ils ne me laissèrent que la nourriture les habits le cheval et le petit animal de compagnie. Ho mais j'avais un petit couteau de cuisine ça c'était l'arme par excellence.

Avec toutes ces périphéries qui ne feraient qu'un tome dans mon récit j'ai de quoi devenir un grand écrivain célèbre qu'en dite vous? Ha non je ne vais pas tout vous racontez vous êtes fou ?
Boudez dans votre coin ça me fait une belle jambe......
C'est fini vous êtes près à suivre le dernier chapitre de mon histoire, le chapitre le plus attendu avec un grand " a" ?
Yahaaaaa!! Alors, en route mes amis on a du pain sur la planche et des choses à se dire.
Donc après de tumultueuses aventures qui ont fait de mon canasson une épave " il est mort à notre arrivée " je touchais le sol de la forêt dite Lycanthrope.
Bof pour moi c'était des loups normaux qui sont un peu sur les nerfs avec leur petit mètre zéro cinq, il n'y avait pas de quoi en faire un plat. En me voyant ils rebrousseraient chemin avec une un bon coup de couteau dans le buffet. Ce que je pensais avant de connaitre ce que loup-garou voulait dire à notre époque.

De loin ce trou perdu n'avait rien d'accueillant.
Il faisait sombre au point où les arbres formèrent un tas difformes on aurait cru aux retours des esprits de la forêt en mode goule. Le sifflement du vent aigus perçait mes tympans et perturbait porcinet recroquevillé sur mon épaule. j'avais les jetons. Mais prenant mon courage à deux mains je pénétrais dans l'antre interdit la peur au ventre couteau en main.
Je marchais sans arrêt. Les brindilles et les feuilles mortes craquant sous mes bottes. Mes chaines disposaient sur ma ceinture de bataille percutaient mes hanches sous un tintamarre à en alerter les bêtes sauvages. Disons que j'étais vêtu d'un blouson de combat noir traversé par deux sangles en tissu sur le torse. Le tout avec un pantalon large et une ceinture à accessoire de survie et des bottes hautes en cuir matte.
j'étais en sécurité. Enfin sans arbalète ma quête n'en serait que plus difficile.

Plus haut dans le ciel, La lune nous éblouissait de sa clarté. Plus étrange encore le silence mortel glacé le sang. La vie avait probablement cessé en sentent notre présence aux seins de son royaume, nous avancions plus profondément au point de ne plus distinguer la seule sortie possible en cas d'attaque.

Derrière une sensation d'observation nous oppressait centimètres par centimètres. Le stress en devenait insoutenable. Mes mains ne purent retenir le couteau qui échappa à mon emprise pour heurter le sol sous un bruit de métal creux. Mes yeux et celui de mon coéquipier scrutèrent les coins sombres. Ma respiration s'intensifia mon cœur s'emballait et c'est à partir de là que je me suis dit " La prochaine fois je prends une torche".
J'aime pas le noir et cette lune blanche qui me pourchasse. On dit qu'elle est messagère d'angoisse ou de danger que la regarder continuellement nous précipite droit dans la gueule du loup.

Je me souviens que c'est à ce moment précis qu'un corbeau nous survola, puis suivit un second. un troisième. La légende de la lune était donc réel. Le corbeau noir est le messager de mauvaises augures pour les voyageurs, j'étais très superstitieux sur les légendes concernant la chance et la malchance. Voir ce tas de volatiles autour de moi, posés sur des branches d'arbre me fixant de leurs regards rouge vermillon, allait vite nous montrer le fin mot de cette aventure stupide.
Soudain! Ils se mirent au calme les battements d'ailes prirent fin notre course aussi. Cochonet se faufila dans mon blouson en soie lorsqu'une ombre, un contact psychique me fit faire demi-tour pour apercevoir un être peut commun.

Comment vous décrire ce que j'ai vu. Ce que j'ai ressenti en le voyant de mes propres yeux. La peur qui me traversait paralysa mes jambes, mon silence fut de mise.
accroupi sur son rocher il nous observait sans arrêt. Il n'avait rien d'humain, son corps était recouvert d'une fourrure claire et sombre sur le visage et le torse. Les pattes aux poils obscur et aux griffes tyranniques me faisaient froid dans le dos. S'il venait a attaquer de front je ne saurai me défendre.
Le mètre zero cinq il ne les faisait pas du tout à voir par sa carrure de mastodonte et la taille de son corps. Il devait mesurer à peu près deux mètres en position debout, son poids n'aurait donc rien à voir avec la plume que je suis.
Il ne bougeait pas et me regardait sans haine apparente. Je le croyais au fond de moi, Quand un des oiseaux fit de mon épaules son perchoir mes nerf se crispèrent, mes poings se fermèrent jusqu'à entendre des craquements d'os venant des articulations.

Qu'attendait t il au juste? A rester là il provoquait une explosion d'angoisse. J'étais le gibier n'est-ce pas? Je ressentais maintenant le tourment que vit une proie en voyant le mot fin. les corbeaux se multiplièrent. Bientôt. La zone ne vivait que pars le vacarme de leur agitation. Certains restèrent près du grand garou .D'autres me survolèrent en exécutant un vol en cercle.
Jamais je n'oublierai ce que j'ai vécu ce jour là. Idiotement je me disais que si j'avais eu intelligence de réfléchir un peu plus sur mon départ je n'en saurai pas là ce soir.


Spoiler:
 

Sans prévenir la bête leva lentement sa patte avant gauche en ma direction toujours l'oiel posé sur moi.
Je fis un pas en arrière les cernes terrifiées. L'invité plumeux quitta mon épaule. une minute d'absence précéda son envol..... Mais voila, ce que je craignais est arrivé en une fractions de seconde.
Bêtement mes yeux ne lâchèrent la boule noir partit rejoindre ses compagnons à quelques mètre plus haut. Impossible de décrire la douleur qui me plia en deux.Le choc était d'une telle ampleur que j'ai perdu tout souvenir de ma perte de connaissance à ce moment. J'eus le temps de voir une silhouette énorme me percutait de plein fouet, en m'envoyant valdinguer au sol.C'est tout ce que j'ai vu après le bon cou-couche panier.

Néanmoins, la suite de l'entretien m'accommoda d'un joli mal de crane et d'une blessure faite au bras. j'ai encore des suites du Ko beaucoup de mal à revoir la scène de son assaut tellement sa rapidité était impressionnante, mes membres me renseignèrent sur la puissance du coup porté.
Plu-tard après un coma de plusieurs jours je fis la connaissance de mon agresseur.
Surpris d'être toujours vivant, il m'expliqua le but de cette attaque en se tenant accroupi devant moi. Le contact de nos deux esprits lui avaient ouvert les chemins des motivations qui me poussèrent à faire cette route périlleuse... En moi il voyait du potentiel c'est pour cette unique raison qu'il ne prit la peine d'en finir, ses corbeaux l'eurent chuchotés mes pensées et mon passé, ma souffrance et mes cauchemars.

Il n'avait aucune 'intention hostile au premier contact, il voulait juste voir si comme tout les humains j'étais armé de bonnes ou de mauvaises intentions. IL me chuchota à l'oreille que lorsqu'un corbeau élut domicile sur l'épaule d'un voyageur celui-ci est digne de confiance, et peut recevoir la grâce du ciel. Sauver par un oiseau j'aurai tout entendu.
Il me renseigna alors sur un léger changement dans ma vie, que tout serait différent désormais qu'il m'offrait un présent d'une valeur inestimable et que pour le remercier je devais accepter de laisser mon vécu au fond d'une boite. De faire confiance à la lune, de lui faire confiance. De son côté il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour m'apprendre ce qu'est un vrai Lycan.

J'étais surpris de voir quelque-chose ou quelqu'un me soutenir comme lui le faisait.
Bon et généreux. Il se foutait royalement de mon physique et des choses qui m'ont fait venir ici " questions qu'il n'a pas abordé". Seul mon avenir l'intéressait, voila la raison qui me poussa à faire de ce grand-garou mon mentor.
J'étais résolu à faire un trais définitif sur le Heikitchi petit démon du village le fanatique d'arme, quoi que, le jeune homme gringalet qui subit les injures matin midi et soir.
Je revivais sous une nouvelle lune.
Depuis ce jour Raven " un nom correct pour un grand loup" me fit découvrir bon nombre de merveilles. Il m'enseigna la chasse, la maitrise de mon côté bestial et l'esprit de famille qui régnait chez son peuple.
Il m'aida a accepter mon nouveau visage même si je ne contrôlai pas exactement les sicles de transformations qui s'opéraient soient lors des soirées de pleine lune ou lors d'émotions fortes comme le surplus de rage ou de tristesse.

Où est passé porcinet dans tout ça ?
Hé bien il nous a suivi tout le long et n'a jamais failli à son amitié il s'est fait de nouveaux amis, mais ceci est une autre histoire....





Spoiler:
 


Dernière édition par Heikitchi Hiruma le Lun 12 Avr - 13:58, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Ven 9 Avr - 12:33

Bienvenue Hiruma Very Happy !

Alors, déjà je trouve très sympa ta façon de présenter ton âge, ton et ton prénom ; ta plume est agréable et originale Smile
Maaais... Il y a des fautes (attention aux "et" et "est", ce n'est pas pareil Wink ) ce qui forcément altère la fluidité de la lecture, je pense qu'une petite relecture ne serait pas de trop ^^ Attention aussi aux majuscules et aux points, j'en ai repéré deux-trois qui étaient mal placés ou qui manquaient ; et aussi, il faudrait enlever les smileys genre " -_-" ", qui ne sont pas autorisés dans le Rp, donc dans les fiches non plus.

Et pour finir, il faudrait que tu mettes ton nom de famille derrière ton prénom, sauf si ton personnage a une raison valable pour ne se faire connaître que de son prénom (et dans ce cas il faudra la nous donner Wink ).

Voilà voilà, sinon j'aime beaucoup le personnage, ça fait plaisir d'avoir des persos qui ne sont pas magnifiques et parfaits Smile
J'attends avec impatience la suite !

P.s : Pour le rang, étant donné ta jeunesse, il sera difficile de t'accorder autre chose que "Louveteau", cela te convient-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikitchi Hiruma
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 29
Localisation : Cherche ce cochonet de malheur avec une hache -_- ....
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Ven 9 Avr - 13:04

Il n'y à pas de problème au niveau du rang =3 cela me convient parfaitement .
En ce qui concerne la fiche je vais y faire les modifications et régler ce qui cloche là dedant avec la plus grande attention.
Sinon je suis ravis que la fiche plaise " le perso aussi XD".
Merci beaucoup ^_^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanhor Ullerdran
Grand Garou • Modérateur
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 25
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Ven 9 Avr - 13:54

Bon, je te l'ai déjà dit par mp, mais j'adore ta fiche qui m'a bien amusé! =)
Quand tu seras validé, je serais ravi de rp avec toi si tu le souhaites. ^^
Et, pour conclure : les Lycans arrivent en force!!!! *o*

_________________
"Il paraît qu'il est de coutume de présenter l'autre joue quand on nous en colle une... Personnellement, je préfère mordre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikitchi Hiruma
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 29
Localisation : Cherche ce cochonet de malheur avec une hache -_- ....
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Sam 10 Avr - 19:56

Et voila c'est enfin fini " après trois jours -_-"
En espérant que tout ira pour le mieux.

Ps/ j'espère que l'histoire ou la fiche n'est pas trop lourde à lire dans ce cas je m'en excuse =/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Dim 11 Avr - 13:51

Alors alors Smile
Ta fiche n'est pas lourde mais (c'est la première que j'ai à dire ça oO" ) en fait elle est presque trop aérée : tu n'es pas obligé de sauter tout le temps des lignes, un saut de ligne à la fin d'un paragraphe suffit amplement Wink

Sinon, eh bien il y a toujours des fautes ça et là, mais je te fais confiance pour progresser en Rp ! L'histoire est intéressante même si tes retours dans le présent/passé sont parfois un peu difficiles à suivre.
Par contre, pour les spoilers : illustrer tes dires avec des images c'est très sympa, mais cela ne doit pas remplacer les descriptions Wink Je pense à ta rencontre avec Raven où tu ne le décris pas énormément puisque tu places son image ensuite. D'ailleurs, je n'ai pas compris le dernier spoiler ? Le petit porcinet est-il sensé être jaune avec des oreilles de souris et une mitraillette dans les mains ? Nan parce que j'le rappelle, on est dans un contexte médiéval-fantastique donc ce genre de choses sont de parfaits anachronismes ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikitchi Hiruma
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 29
Localisation : Cherche ce cochonet de malheur avec une hache -_- ....
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Dim 11 Avr - 15:25

Je vais changer ce qui ne va pas avec l'histoire, c'est vrais qu'il y'a beaucoup de zones d'ombres dans le texte et la chronologie laisse un peu à désiré je le reconnais =/.
Pour le petit porc je m'en charge aussi " XD" ainsi que pour raven.

Edit/ J'ai fait de bref changement et virer ce qui étaient en trop dans l'histoire " avec du contenu en plus".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Dim 11 Avr - 22:19

Okay, eh bien tout est bon (au passage, j'aime beaucoup ta bannière, elle est vraiment jolie Smile )
Tu es validé jeune Louveteau, bon Rp parmi nous Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikitchi Hiruma
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 29
Localisation : Cherche ce cochonet de malheur avec une hache -_- ....
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   Dim 11 Avr - 22:20

Merci beaucoup *0*.
Youhouuuuu x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiruma Heikitchi \   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiruma Heikitchi \
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Hiruma Zaketsu.
» Les méchants en images!!
» Les personnages mangas !
» Hiruma EX-Général du Chrysaor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Fiches des Lycans-
Sauter vers: