Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un jour de descente aux enfers... [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
El'lena Er'iloa
Luthanen
avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Ecoute le murmure des arbres ils le diront pour moi...
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Un jour de descente aux enfers... [Terminé]   Mar 22 Déc - 22:07

El’lena et Moryan étaient revenu chez les elfes. Moryan n’avait pas pu partir ainsi… et puis elles devaient se préparer un minimum pour un si grand voyage. Mais comble de malchance Moryan avait été « puni » comme une enfant, obligée de rester enfermé dans son chêne. El’lena quand à elle avait été demandé pour aider les elfes qui avaient été blessés. Moryan les attaquait et El’ les aidait.

C’était peut être bizarre mais Moryan était bien plus proche de la reine qu’El’. C’était donc à elle de faire le « sale » travail. El’ avait prit quelques jours ainsi pour réfléchir. Oui elles allaient délivrer la sœur de Moryan et ensuite El’ pourrait rechercher Skinner. Il ne pouvait pas partir trop loin ! Un sourire illuminait son visage à chaque fois qu’elle pensait à lui.

El’lena avait essayé plusieurs de rejoindre Moryan, essayer de la voir par la fenêtre, essayer de l’apercevoir pour lui dire ne serait ce qu’un bonjour. El’ avait réussit à avoir un semblant d’amitié avec cette elfe… elle ne voulait pas tout laisser tomber. El’ avait été la protectrice de l’ancienne reine et avec Moryan elle avait l’impression de renouer avec son passé qu’elle avait à un moment voulu oublier. Earane était une très bonne reine mais El’ n’arrivait pas à l’accepter en remplaçante à l’ancienne reine. Personne ne pouvait remplacer l’ancienne reine !

________


Après plusieurs vaine faut le dire tentative pour voir Moryan, El’ retourna à la frontière de Symphonia. Peut être voulait elle revoir son dernier instant avec Skinner. Leur baiser, leur au revoir, elle savait qu’elle le reverrait pourquoi être triste ? Elle resta la un long moment, regardant l’horizon, caressa les arbres au alentour. Ils semblaient dormir, sagement… Même les oiseaux la laissaient tranquille, en paix. Pour la première fois de sa vie, elle ne semblait avoir aucun regret, aucune douleur… elle vivait respirait.

L’herbe humide, un bruissement, chut les arbres dormaient si paisiblement. L’odeur de la nuit tombée, la rosée… l’effluve du grand air, un courant d’air bougea lentement les feuilles et berça un peu plus les géants. C’était si beau ! El’ dormait contre un arbre, elle n’avait pas eu le courage de rentrer chez elle… quelque chose la clouait ici. Une pensée sur laquelle elle arrivait à s’accrocher.

Nostalgie est parfois un bien grand mal…

Comment tout à pu changer ?! Comment la lumière est devenu obscurité.

El’ voyait les monstres qui poursuivaient sa mère.


- NONNNnnn !!!!


Un rire dément, tout est vacarme ! Les oiseaux piaillaient de colère, on venait de violer leur maison ! La course de sa mère pour fuir les monstre. Le battement du cœur d’El’lena et sa respiration haletante. L’approche des monstres, leur voix gutturales, leur rires encore plus déments, les enfers les avaient recrachés tellement ils devaient être indigestes ! Tout à coup un Vlam… un cri qui perça les nuages et secoua les arbres. Ils frémissaient de douleur, un cria même sa peine… Elle était morte… Après son cri plus rien. Les monstres n’existaient plus, El’ ouvraient ses grands yeux sur le corps de sa défunte mère.

- Mère…


Son murmure laissa la tristesse presque imperceptible. Mais ce fut les larmes qui laissa échapper toute sa peine. Son petit corps fut secoué, son visage se cacha derrière ses cheveux noir de jais. Morte… morte, morte…
Elle ne pouvait le croire ! NON !!

________


Un cri soudain dans ce silence, si réel ? El’ se réveilla soudainement… le visage en sueur, les mains crispés, sa robe d’ordinaire blanche était plus si immaculée que ça ! Son visage était baigné de larme et ses yeux étaient gonflés. Elle avait seulement rêvée. Mais ce cri continuait, si douloureux triste… que ce passait il les arbres sentait-il la douleur qu’elle éprouvait pour le meurtre de sa mère ? Pourquoi crier leur souffrance tant d’année après ? El’ ne comprit pas vraiment l’esprit encore embué par le cauchemar et la vision de sa mère morte. Ce visage qu’elle connaissait si bien, assassiné devant une jeune âme… El’ souffla un instant et se concentra sur les arbres…

Earane n’était plus…

Non ! El’ se mit très vite sur ses pieds, elle se maudissait d’être si loin du village ! Oublia la boue sur sa robe, son cauchemar même s’il semblait réel c’était un vestige, une ruine qu’elle n’avait pas pu enterrer alors que la reine était que trop présente ! L’elfe courrait, son souffle toujours aussi normal, ses jambes avalaient les distances qui la séparait de son but. La lune nimbait de son aura les arbres qui l’encourageaient, qui la poussaient à aller plus vite… toujours plus vite ! Il fallait qu’elle arrive au village les elfes avaient besoin d’elle, ou plutôt elle avait besoin d’eux !

Le cri des arbres se faisait toujours plus sourd et les larmes voilaient ses yeux, elle ne courait plus que par automatisme. Elle n’avait plus aucun sens en alerte, elle courait quand soudain elle rencontra de plein fouet quelque chose. Ceci la fit voler en arrière… elle laissa échapper un couinement aiguë. Sans ce soucier de la chose elle se releva, elle sentit une douleur dans la poitrine… rien à faire… Soudain elle arriva sur la place herbeuse. Elle renifla un grand coup et essuya d’un revers de manche ses yeux.


________


Des elfes par dizaines regardaient en hauteur. Ils semblaient tous blafard, mais un Oh de stupéfaction semblait vouloir sortir de leur bouches. El’ poussa deux ou trois elfes pour se frayer un chemin quand soudain elle vit au dessus d’elle quelqu’un. Une elfe ! La reine était donc bien morte et son héritière était déjà en train d’être sacré ? ! Dans le silence El’ ne pu laisser sa tristesse sortir. Elle se mordit la lèvre. Qui était ce ? Qui pouvait bien succéder à Earane ?

Quand El’ comprit qui était perché au dessus, elle laissa ses yeux pleurer tout leur saoul… les elfes se mourrait deux reines étaient mortes en si peux de temps pour les elfes. La race devait revenir… et El’ devait quand à elle oublier une nouvelle fois. Moryan allait être la noble protectrice de leur loi.



- Peuple elfique. Nous sommes entrés dans un bien triste jour. Nous pleurerons la mort de notre ancienne Reine, il en est certain. Mais, nous ne devons pas nous arrêter de vivre. La lumière de soleil remplace toujours la noirceur de la nuit. Le cycle continue. Que rien ne nous empêche de continuer à vivre …
Earané … Elle fut une bonne reine, juste et droite. Nous n’oublierons pas ton nom …



Tous les elfes reprirent les derniers mots de la reine blanche…

- Nous n’oublierons pas ton nom…


La foule d’elfe, commençait à retourner chez eux. Petit à petit la place herbeuse redevint normal. Certain groupes d’elfe parlaient, d’autres avaient reprit avec moins d’entrain leur besogne monotone. El’lena quant à elle continuait de regarder sans ciller l’endroit dans le ciel ou Moryan avait été… Elle revoyait l’elfe sans cesse dans le ciel constellé d’étoiles. Il fallait faire le deuil, celui d’une reine.


________


La race allait être comme amputé d’une jambe pendant un certain temps. La douleur allait être présente, la plaie béante allait saigner mais la nouvelle reine était déjà une baume qui allait tous les sauver… Tous ? Allait elle réussir à sauver tout le monde ? !
El’lena se réveillait, elle avait rejoins sa maison quand deux elfes l’avaient bousculé. Trop fatigué elle était tombée dans son lit. Maintenant qu’elle était debout, elle entendait les oiseaux chanter, les arbres murmurer, la vie en bas de son chêne… rien n’avait changé en fait ? Était ce alors un mauvais rêve ?

El’ couru en bas de son chêne et prit la première personne par les épaules et la questionna…


- Vous ! Hier… hi, hi, Hier… notre reine est elle vraiment ?

- Désolé mais oui…
- Oui quoi ?

- Notre reine est morte mais heureusement Moryan nous montrera la nouvelle voie.

El’ lâcha l’elfe qu’elle avait surprit, alors c’était vrai. D’un air abattue elle prit la direction de la cantine. Il fallait bien qu’elle mange un fruit au moins, depuis sa cavalcade du jour d’avant elle avait l’impression d’être vidé. Et une douleur l’avait prise à la poitrine… elle l’avait ignoré jusque maintenant enfin réussit à l’ignorer. Mais maintenant qu’elle ne savait plus à quoi penser, la douleur s’immisçait lentement dans son esprit. Elle ne savait même pas ce qu’elle avait percuté !

Abattue elle s’assit à une table loin de toutes les conversations des autres elfes. Pensive…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un jour de descente aux enfers... [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baie-de-Henne : la descente aux enfers(a MEDITER)
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Hadès, dieu des enfers. (Terminé)
» La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net
» La descente aux enfers de Chaumette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Place herbeuse du village-
Sauter vers: