Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira Mizuchi
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 0:27

[Hors RP: ce topic se situe après la rencontre avec Skinner Vill, et avant les retrouvailles avec Tanhor.]

Kira réussit tant bien que mal à se rendre à la taverne, la tête lui tournait un peu, mais un sourire heureux se dessiné sur son visage un peu pâle. Longeant le mur en douceur, elle arriva enfin au porte sa la taverne, et entra en silence. Comme s'était le milieu d'après-midi, il n'y avait pas encore beaucoup de monde, mais elle savait que quand la soir arriverait, il y aurait une foule d'homme rendu joyeux par l'alcool, qui rirait aux éclats en lui vrillant les tympans, et en empestant l'air de leur haleine. Malgré tous les inconvénients que cela représenté pour ses sens de Lycan, la damoiselle avait apprit à apprécier cette endroit, et y venait régulièrement, si bien qu'elle avait apprit à bien connaitre le tavernier, et que tous deux s'appréciaient beaucoup.
Ce fut d'ailleurs la vois grave de celui-ci qui la tira de ses rêveries. L'homme arriva vers elle et la serra chaleureusement dans ses bras. Elle lui sourit, et il s'inquiéta de voir son visage si pâle.

_Serais-tu malade? Tu semble bien pâle. Ne me dit pas que tu a encore jeuné plusieurs jours, tu sais que tu peux me demander de te nourrir en échange de quelque tâche, comme le ménage ou le service.

_Ne vous en faites pas, je suis juste très fatigué. D'ailleurs j'aimerai bien une chambre pour cette nuit. Et cette fois je paye.

Elle sortit d'une petite bourse quelques unes des pièces que Skinner lui avait donné, et les donna au tavernier. Celui-ci se garda bien de lui demander d'où elle provenait, ayant appris à ne pas se mêler des affaires d'autrui. Comme elle lui demanda, il la menna à sa chambre. Dès qu'il fut sortit, la damoiselle s'allongea sur le lit.
Ce n'était pas la faim, ni même la fatigue qui lui donnait cet air malade, mais la lune, en effet, étant Lycan, Kira se trouve sous l'influence de cette dernière, et comme ce soir était une nuit sans lune, sa force s'en trouvait grandement affaiblis. Le seul point qu'elle trouvait bien là dedans, était le fait qu'elle ne risquait pas de se transformer durant cette journée, et encore moins pendant la nuit. Les paroles de Skinner lui revinrent en tête.

_Apprendre à me contrôler... je devrais peut-être... se serait bien... Sur ces mots, elle s'endormit.

Le Louveteau ne se réveilla quelques heures plus tard. La nuit était tombé, et elle se redressa sur son lit, chassant les dernières brumes du sommeil de ses yeux noisette, et arrangeant sa longue chevelure brune. Puis elle se leva, et remit sa robe en place, refaisant le lacet qui la tenait serré. Une fois présentable, Kira sorti de la chambre et descendit à l'étage. Beaucoup de personnes se trouvaient déjà là, riant au blague de certain, buvant tous. Ceux qui la connaissait et la reconnurent la saluèrent, et elle leur répondit d'un doux sourire. Se faufilant sans peine parmi ces géants qui la dépassé tous de plus ou moins une tête, la damoiselle atteignit enfin le comptoir, où elle commanda une bonne portion de viande, qu'elle dévora avec avidité. Que voulez-vous, un loup reste un loup, un puissant carnivore.
Quand elle eut fini, elle se laissa un peu aller à la détente, et consomma un peu d'alcool, écoutant et riant avec les hommes. Parmi toutes ces odeurs bien connus, elle en senti une particulière, parfaitement étrangère, mais pas dangereuse pour autant. Quand elle recommença à tombe de sommeil, et que son teint recommença à se ternir, elle paya sa consommation et remonta à l'étage, histoire de finir sa nuit, sous les cris de déception moqueur du reste de la clientèle.
Alors qu'elle longeait le mur, contant les portes jusqu'à sa chambre, elle fut prise d'un léger malaise: sa tête se mit à tourner, et sa respiration s'accéléra. Elle s'appuya le dos sur le mur, et se laissa tomber sur le sol, le souffle court, de petite gouttes de sueurs perlant sur ses tempes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan De Monfort
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Dans ta tête...
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 1:48

Evan De Monfort avait été envoyé en mission d’espionnage. S’était pour vérifier la fidélité de leur allié. Celui-ci était partit au gallo en chevauchant son étalon blanc. Il était de toute beauté, la crinière de celui-ci était noire. Pour ce qui était de cheval l’on ne pouvait pas trouver mieux que lui, il était à la fois rapide et fidele. Le beau jeune homme l’avait dressé lui-même. Il lui obéissait au doigt et à l’ œil. Il avait longé le fleuve et les forets pendant des jours jusqu’au Enfer. Il y est rester quelque semaine pour observer et écouter quelque conversation sans se faire découvert. Après avoir fait ses vérification, il était repartit. Mais il décida de s’arrêter en chemin pour se changer les idées. Il était tanné de courir d’un bord et d’autre surtout que celui-ci était du genre à se laisser aller a la luxure et tout le long de sa mission il avait du rester sérieux. Et au enfer il n’y a pas de jolie courtisanes dans ce territoire la. Et les démones ne l’attiraient pas… C’est à ce moment là qu’il arriva dans le territoire ancestral. Le jeune homme détourna son chemin sur Ackbar, la cité franche. L’idée lui plaisait d’aller faire un petit tour a la taverne du Sanglot.

Après son arrivée dans la cité, tous les yeux était rivé sur lui. Evan était le genre de personne qui se faisait remarquer, de sa manière de bouger, son élégance. Il portait toujours un pantalon noir, sa chemise blanche et son grand manteau rouge. Il portait des habits très luxueux. Il avait toujours vécus dans la richesse même lorsqu’il était humain, il était le fils d’un grand lord. Il était quelqu’un de très cultiver. Il a apprit à lire écrire, la poésie, la mathématique, etc. Mais il ne se rappelle plus de son ancienne vie. Ses capacité lui son revenu tout le long de son cheminement. Se qui est le plus ironique ses que sont père adoptif ses celui-ci qui la transformer et qui par le fait même a tuer son vrai mais on ne sait pour quel raison il a perdu la mémoire… Bref s’était pour cette raison qui connaissais le protocole sur le bout de ses doigts. Il arriva enfin devant la taverne, il descendit de son cheval, s’approcha d’une paroi et y attacha ses reines. Il partit aussitôt en direction de l’entrer du bar. Lorsqu’il pénétra dans la salle. Tous les yeux se son river sur lui. La tête haute il alla jusqu'au comptoir. Il regarda le tavernier…

« Une bouteille de vin rouge je vous en prit… »

Aussitôt a l’intérieur de belle femme au longue robe évaser au dévolter prolonger… Une l’approcha fessant son aguichante. Il commença a lui faire la cours, quand il remarqua Kira. Incapable de détourner les yeux, il la suivait de son regard. L’autre femme sentit ignorer partit offenser. Elle l’intrigua. Il ne savait pour qu’elle raison. Tout en savourant calmement son vin rouge il la reluquait de haut en bas. L’on aurait pu dire qu’il la dévorait des yeux… Et lorsque son visage se ternir et qu’elle sembla aussitôt plus faible il s’approcha tranquillement sa coupe a la main. Au moment ou on corps allait s’écraser au sol. Evan arriva et l’attrapa de peu. Il était loin de celle-ci mais avec sa vitesse surhumaine il avait put l’attraper. La jeune femme pu sembler sur le choque. Face a face il la regardait du même regard que tout a l’heure. Il avait quelque chose dans le sien de rare. Comme une présence son regard n’était rien de banal s’était peut-être pour sa que les femmes courait toujours après elle. Il avait un petit sourire. L’on pouvait apercevoir ses belles dents blanches, et ses petites canines de vampire par le même moment…

« Est-ce que sa va mademoiselle? … »

Lui demanda t-il gentiment. Son ton était calme et poser. Sa voix mystérieuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuland.forumzen.com/forum.htm
Kira Mizuchi
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 2:56

Kira resta assise quelques minutes, dès qu'elle se senti mieux, elle se redressa et recommença à marcher vers sa chambre.
Le couloir lui paraissait interminable, elle longeait le mur en s'appuyant dessus. Les rires des hommes lui parvenaient clairement, comme si un simple mur la séparé de la salle. Les odeurs aussi était clair, surtout une qui semblait la suivre, à la fois et... mortel. De nouveau, elle se senti chavirer, mais cette fois elle partie en avant, sans pour autant toucher le sol; quelque un venait de la rattraper par le bras, et lui demanda comment elle se sentait. Tournant un peu la tête la damoiselle vit un très bel homme penchait sur elle, il lui souriait gentiment, ses dents un peu trop blanche ressortait légèrement dans les ténèbres, mais ce qui attira le plus son attention fut les deux canines un peu plus longue. Comme ça tête bourdonnait, le Louveteau ne réfléchit pas tellement au fait que le vampire pouvait représenter un danger (l'homme qu'il était en fait), et lui fit un petit sourire timide, ce qui eut pour effet d'accentuer sa beauté.

_Je me suis déjà sentis mieux. Avoua-t-elle pour plaisanter. Puis-je vous demander de me raccompagner à ma chambre? J'aimerai éviter de m'évanouir au milieux de couloir, ce qui pourrait s'avérer fort gênant.

Tout en parlant, elle rosit un peu, car elle n'était guère habituer à ne parler qu'à des hommes mariés, légèrement (voir fortement d'ailleurs) enivré par l'alcool. Il l'aida à se relever, et elle s'appuya sur lui pour conserver son équilibre, les jambes tremblantes.
Légèrement troublé par la présence du jeune homme, elle tenta reprendre l'énumération des portes, avant de pouvoir de nouveau s'allonger sur son lit. Quand elle s'arrêta enfin, Kira se détacha du vampire et ouvrit la porte, certes un peu chancelante, elle parvint à ouvrir la porte et à entrer. Sa tête bourdonnait, elle comprit alors qu'elle avait surement un peu forcé sur l'alcool, et que ses sens s'en trouvaient relativement atteint: tous les sons qu'elle entendait résonnaient dans sa tête rendue bourdonnante. Comme quoi, quand on est pas habitué à boire et qu'on a les sens développé, on évite les alcools trop fort.
Quand elle constata que l'homme était encore là, elle se mit en position assise, et se présenta.

_Je vous remercie, je me nomme Kira, puis-je connaitre votre nom?

Tout en parlant, elle replaça avec délicatesse quelque mèches derrière son oreille, et tenta de se lever, l'effet fut immédiat, les bourdonnements redoublèrent, et elle tomba à genou dans un bruit sec. Les voix des hommes en bas résonnaient comme si elle se trouvait dans une crotte emplie d'écho, et sa tête devenait de plus en plus douloureuse. Des larmes commencèrent même à lui monter aux yeux.
Levant un regard humide vers son sauveur, elle implora silencieusement son aide, incapable d'articuler un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan De Monfort
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Dans ta tête...
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 4:09

Evan était un vampire différent des autres et en même temps pareille comme les autres. C’était un peu compliquer de le décrire puisqu’il peu parfois être si imprévisible. S’a en était même parfois étrange. Habituellement chez les vampires ce sont les femmes qui son abusivement nymphomane. Lui on pouvait même dire que s’était son vice. Il ne pouvait s’empêcher de reluquer de belle femme. Comme la jolie louve. Il avait bien sentit qu’elle était une lycan, mais il trouvait justement cela plus excitait car justement s’était sa race rivale. Evan était un gentil homme. Jamais il ne ferait de mal a des femmes appart lorsqu’il a mission de le faire déjà la il avait un certain respect pour la beauté et aimait l’admiré. Il n’était pas non plus de genre a forcer ou violer une femme. Il aimait rendre heureuse de belle femme pour le temps d’une soirée ou plusieurs tout dépend de celle-ci. Mais il avait tellement de charme et de charisme que les femmes lui demandait, l’implorait… Et ce n’était pas non plus rare qu’elle en redemandait justement car il était très doué. Les vampires avait un petit quelqu’un chose, s’était des vrai machine a tuer, justement car tous chez eux attire il sont doter de charme fou et son si fort que cela fait de lui un prédateur.

Lorsqu’il commença a suivre de loin celle-ci, il prit sa bouteille de vin rouge de la même main que sa coupe. D’un pas lent et silencieux, il la suivait. Jamais elle n’aurait pu prévoir qu’il la suivit. De toute manière elle semblait trop faible pour les moments. Sa devait être par rapport a la lune. Il avait déjà lu un livre qui parlait d’eux et leur histoire il avait étudié l’histoire de chaque race et tribu pour justement être capable de savoir a qui il aurait affaire… En marchand, il la regardait. Elle ses formes que sa robe moulait. Elle était vraiment belle avec sa longue chevelure foncée. Si quelqu’un observait les deux, il trouverais que l’homme la regardait qu’on si il voulait la dévorer. Mais il ne lui voulait aucun mal s’était pour cette raison qu’il l’avait aidé. Lorsqu’il l’a rattrapa sur le vole, leur regard ce croisa. Il peut sentir le malaise de Kira juste en la regardant. Il voulait bien qu’il l’intimidait. Il est vrai que pour ce qui était de son rang elle était un bébé parmi le loup et lui un aristocrate. Mais il se foutait bien qu’elle soi lycan ou encore qu’elle ne soit qu’une apprentie…

Lorsqu’elle se redressa elle lui demanda timidement si il pouvait la raccompagner a sa chambre. Il accepta gentiment. Evan marchait a coter d’elle silencieusement. Kira perdis un moment l’équilibre et s’accrocha a lui. Le jeune homme était quelqu’un de très en forme chaque jour depuis deux cents ans il s’entrainait pour un jour devenir aussi fort que son père. Il avait une musculature d’athlète. Même si il ne s’attendait pas a sa qu’elle se retienne sur lui, cela ne fit rien. Je suis même sur que veux le poids de la jolie lycan il pourrait la lever avec son petit doigt.

Celui-ci la regardait pour s’assurer qu’elle soit correcte. S’était la première fois qui voyait sa… Une fois a sa chambre celle-ci alla s’étandre sur son lit. Il l’observa encore lorsqu’elle se rendit compte qu’il était encore la,. Il la vit sasoir sur le coter de son lit. Ses a se momment qu’il pénétra dans la pièce et qui laissa la porte entre ouverte. Elle se présenta et ensuite lui demnada son nom…

« Impossible de dire non a une aussi belle femme… Je me nomme De Monfort… Evan De Monfort … Enchanter de faire votre conaissance.. »

En lui répondant il s’était approcher d’elle pour lui prendre la main pour l’embrasser mais la politesse de gentile homme est… Mais au momment ou il l’atteingna sa main. Elle s’écroula… Le jeune homme l’aida a se relever. Une fois debut il embrassa sa main… Et continua…

« Vous êtes sur que sa va aller? Je vous tenir compagnie… Histoire de m’assurer qu’il ne vous arrive rien… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuland.forumzen.com/forum.htm
Kira Mizuchi
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 4:55

C'est avec plaisir que notre Louveteau accepta l'aide du vampire, elle avait enfin réussi à identifier sa race, grâce à l'odeur de sang et de mort qui suivait ses gestes. Il l'aida à se relever, et lui fit un baise-main, ce qui eut pour effet de la faire rougir légèrement. Séchant du coin de la main les larmes qui commençaient à perler sur ses joues, notre Louveteau préféré tenta de se reprendre.

*Et voila, une fois de plus je me rend ridicule. Qu'elle idée j'ai eut de vouloir profiter ainsi d'un nuit sans lune, je devrais savoir que je suis faible ces nuits là. En fait je suis faibles tout court...*

Cette pensée brisa un peu le cœur de Kira, mais elle se ressaisie, elle ne pouvait pas se laisser allé ainsi au désespoir, sinon c'est sur elle en s'en sortirait pas. Une fois sur qu'elle tenait à peu près sur ses jambes, elle porta son regard sur Evan et lui fit un doux sourire rassurant.

_Je vous remercie, je me sens un peu mieux. Je crois que boire alors que j'étais épuisé n'a pas été ma meilleurs initiative. Tenta-t-elle de plaisanter.

Peu à peu, elle réussit à ignorer la tempête qui s'agitait dans sa tête, et celle-ci ce calma graduellement d'elle même. Étant sur de pouvoir tenir sur ses jambes sans s'étaler sur le sol, la Lycan se décrocha d'Evan sur lequel elle s'appuyait depuis un moment. Elle réussit quelque pas vers le lit, et s'y laissa tomber en douceur. Une fois assise, elle répondit enfin à la deuxième partie de la question. A peu près lucide, elle savait donc ce qu'elle disait, et de qu'elle manière.

_Je veux bien que vous restiez me tenir compagnie, ainsi, vous pourrez aussi me dire ce qu'un vampire fait chez les humains.

Il n'y avait pas de méchanceté dans sa voix, juste la douceur qu'on y trouvé habituellement. Elle ne posa pas cette question pour importuner l'être nocturne, mais pour s'assurer qu'il ne risquait pas de fondre que la première venue, ou même sur elle. Cette pensée la fit trembler imperceptiblement, car si cette créature décidait de boire son sang, elle ne serait pas en état de se défendre.
La fatigue la rattrapa bien vite au cour de ses réflexions, et elle sentie de nouveau sa tête tournée. Un peu effrayé par la présence du vampire, elle reporta une fois de plus son attention sur lui... et senti de nouveau le rouge lui monter au joue. Comment un être pouvait-il être si beau? On lui avait déjà parlé de la beauté des vampires, mais jamais elle n'aurait pensé qu'elle pouvait être si imposante.
Toujours assise sur le lit, Kira, avec des gestes précautionneux et délicat, ramena en douceur ses jambes sous elle, et bientôt seule ses pieds nus ressortirent du tissue noir de sa robe qui s'étalait autour d'elle. Patiente, elle attendit en fixant Evan de son regard noisette, un peu effrayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan De Monfort
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Dans ta tête...
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 5:49

Comment pensait-il? Comment bougeait-il? Comment parlait-il? Il y avait quelque chose qu’y rendait celui-ci très attirante, mais plus que les autres vampires… mais quoi? Oui une des importantes caractéristiques des vampires c’était bien qu’il était beau. Mais Evan même lorsqu’il était humain il avait déjà un beauté exemplaire qui lui venait de sa mère, et un charisme singulier de son père. Donc une fois vampire cela se vit accroitre dans des proportions incroyables. Les femmes habituellement a son égard de magnétiser. Plusieurs de ses ami il y a bien longtemps était bien jaloux de ses conquête et sa faciliter a avoir n’importe qui. Pour lui sa m’était un peu de piquant dans sa vie… S’était quelque chose qui se décri tres mal a l’écrit mais je crois m’avoir bien fait comprendre. Bref il avait un jeune sais quoi. Lui personnellement qu’est-ce qu’il aimait apart les femme s’était tous se qui pouvait enrichir ses connaissance la litérature. S’était aussi pour cette raison qu’il s’était interresser au lycan et a leur histoire. Mais il avait aussi que s’était dans leurs principale enemi depuis toujours et en plus les allié des vampire s’était bien connu que s’était les demon et ceux-ci justement était en guerre avec les lycan… Mais l’homme se foutait bien de tous cela, cette jolie demoiselle l’intriguait et s’était bien rare que celui-ci s’interressait a quelqu’un…

Après l’avoir aider a se relever, il l’avait escoter jusqu’au lit pour qu’elle puisse si asoir tranquillement pour reprendre des force. S’était la première fois qu’il voyait se de ses propre yeux, il l’avait lu quelque part qu’une fois par mois les lycan perdent leur force et s’affaiblit, ses les soirée ou la lune n’est pas visible. La particularité des lycan ses qu’il procure leur force de la lune, lorsqu’elle n’y est plusil s’affaiblit ses logique… Il venait davoir la preuve devant ses yeux. L’homme vint s’asseoir a ses côter. D’un geste simple il déposa sa bouteil de vin a coter de lit et s’enfilla un petite gorger de sa coupe. S’était une de ses boisson préférer en oubliant le sang biensure… Evant avait tellement un grand respect pour la beauté que jamais il va mordre une belle femme, même si il meure de faim se qu’il lui arrive jamais.

Après la jeune femme le fit légèrement rire, son ricanament sonnait comme une mélodie a l’orreille… Après un momment il remarqua la gene de celle-ci. Pas qu’il trouvait cela achalant mais qu’il en était indifférent. Celui-ci approcha lentement son visage du sien sans faire de geste brusque. Toujours en la fixant silencieusement. Son regard était présent et mistérieux. Il approcha ensuite sa main et la passait tranquillement dans ses cheveux…

« êtes vous au courant du charme que vous avez? En tout cas vous n’avez pas l’aire de vous en rendre compte. Toujours gèner maladroite je trouve cela très… mignon… »

D
it-il le visa tres proche de celle-ci, des gens les regarderais et pensserais qu’il allait l’embrasser mais Evan se recula tout de suite après lui avoir dit calmement.

S’était quelqu’un de doux et bienveillant, mais cela dépendait car en tomba il pouvait être cruelle et redoutable. Lorsqu’il reprit une gorger de vin. Il tourna la tête vers elle et repondit a sa question…

« Très chère, vous devez connaître mon père Corran De Monfort, eh bien il ma envoyer en mission d’diplomatique chez les démons et a mon retour j’ai décider de venir en ses lieux… Et vous jolie demoiselle pourquoi êtes vous parmi les humains? »

L
ui demanda t-il…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuland.forumzen.com/forum.htm
Kira Mizuchi
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Sam 19 Sep - 16:48

Kira observa avec intention le moindre de ses gestes, ils étaient calme, posé, et ne signalaient aucune agressivité. Légèrement rassuré la Lycan commença à se détendre un peu. Le ricanement cristallin résonna en douceur à ses oreilles.
Sans prévenir, mais sans non plus agir brusquement, le vampire se pencha sur elle, ce qui la fit rougir de plus belle. Il faut savoir que Kira n'a jamais connu d'homme, du moins, pas dans tous les sens du terme. Elle connaissait certes Tanhor et Skinner, mais tous deux ne l'avaient jamais regardé autrement que comme une amie, du moins, selon elle. Le compliment d'Evan ne la laissa pas indifférente, et elle se recula un peu, rougissant de plus belle. A croire que cela l'amusait de la voir ainsi intimidé. Rassuré de le voir se reculé, elle se détendit de nouveau.

Quand il mentionna sa mission, elle fut surprise de l'entendre ainsi dévoiler les raisons de sa présence ici, si elle avait été une espionne, on pouvait dire qu'elle avait fait un excellent travail. Mais Kira venait juste d'apprendre que les démons et les vampires s'entendaient suffisamment pour pouvoir circuler d'un royaume à l'autre sans problème, si bien qu'on pouvaitr se douter qu'elle ne jouait pas ce rôle.
Son visage s'assombri quand l'homme la questionna. La raison de sa présence ici n'était pas mauvaise, c'est juste que ne sachant pas où aller, le Louveteau avait opté pour une vie rurale, malgré les dangers qu'elle représentait.

_Disons que... un aussi mauvais Lycan que moi ne devrait même pas avoir le droit de vivre. N'ayant nul part où aller, je préfère rester ici plutôt que de ma caché dans un trou.

Le chagrin commença à l'envahir, pour dire vrais, jamais elle n'avait mit les pieds dans la grotte, ne sachant pas vraiment où elle se situait. Sentant les larmes lui monter aux yeux, Kira fit un effort pour se reprendre, se penchant sur Evan, elle tendit la main vers la coupe.

_Permettez? Demanda-t-elle en lui prenant le récipient à moitié plein des mains.

C'était plus une affirmation qu'une question, et elle porta la coupe à ses lèvres avant même d'entendre la réponse. Elle but plusieurs gorgées assez convaincantes, et senties le chagrin la quitter un peu. Légèrement revigoré, Kira éloigna la coupe de ses lèvres avec un soupir d'aise. Décidément, elle ne tenait pas vraiment l'alcool, car les sons recommencèrent à danser dans ses oreilles, moins fort que la fois précédente, mais présent tout de même.
Se tournant vers Evan, la Lycan lui rendit la coupe qu'elle avait vidée en quelques secondes, ne laissant que quelque goutte de liquide dedans. Un sourire un peu triste se mit à flotter sur ses lèvres, tandis que ses yeux se mettaient à faire le tour de la pièce rêveusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan De Monfort
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Dans ta tête...
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Lun 21 Sep - 2:54

Le jeune homme n’était pas aveugle et surtout pas stupide... Il avait bien remarquer que celle-ci était différente des autres. Et aussi vue son rang qu'elle ne serais pas une espionne, mais de toute manière même si cela aurait été le cas. L'information, qu'il venait de lui faire par était déjà connu parmit chaque race. Car s'était cette alliance qui leur avais donner la victoire dans la guerre contre les elfe. Tous le monde savais pertinament que les vampire et les démon fesais équipe. Mais il est vrai que celui-ci avait une grande "gueule" comme on peut dire parfois. Par exemple lorsqu'il était temps de garder des information totalement secret il en était capable. Il n'avait qu'a uttilisé un peu de son sence logique pour sujet qu'elle était une information important et une autre moins. Il ne lui avait pas non plus lit ou cité son rapport pôur son maitre ni dit la raison de son long séjour parmit eux. Pourquoi vous devriez? Car se n'était pas de ses affaire. Même si celui-ci trouvait que c'était une femme d'une beauté rare, il n'allait pas se laisser envouter par celle-ci. Il savait pertinament qu'elle était de la race ennemis par contre il ne pouvait s'empêcher de lui tenir compagnie et de profiter du momment passer a ses coter. Sa gène et sa timidité la rendait plus attirante. Vous savez une femme qui sais qu'elel est belle est moins belle que celle-ci qui ignore sa beaté... Vous de trouver pas? C'était exactement la situation qu'il s'était passer en bas dans la taverne. ÉUne belle femme était venu faire les premier pas pour lui faire la cours. Se qui attira l'atention du beau vampire fut celle qui ne le remarquait pas. Celle-ci qui restait dans son coin croyant qu'elle n'avait pas de chance ou encore n'ayant pas lka tête la en se momment. S'était une situation dur a expliquer mais voila.... Il est sur que nôtre beau casanova apréciait une belle femme qui s'affirme l'être mais quand ses trop c'est comme pas assez... Sa manque quelque chose....

Bref toujours au côter de la petite louve, il la charma légèrement, tout en disant vraiment se qu'il penssait. Il s'était approcher l'entement pour passer un main d'un genste délicat dans sa longue chevelure sombre. S'est au momment ou il c'était retirer pour prendre une goirger divine de son vin rouge de qualité qu'il remarqua le mailaise qu'il avait causer a la jeune femme. En détaillant son visage d'ange il remarqua ses petit joue rose qu'il trouvait très mignon. Mais gada c'est comentaire pour sa personne.. Ensuite, celui-ci plongea son regard sombre dans le sien longuement. Comme si il essayait de lire dans ses pensser. Dans les yeux on peux lire dans quelqu'un selon ce qu'une personne dit et se que les yeux disent était parfois des chose totalement différente.

Après lui avoir dit la raison de sa présence dans ses lieux peut habituelle pour un vampire, celle-ci sembla étonament surprit. Evan De Monfort ne savais pas trop pourquoi elle semblait surprit mais n'en fit rien non plus... C'est par la suite qu'il lui demanda a son tour se qu'elle pouvait bien faire chez les humain. Étrangement la réaction qu'elle ue l'étonna. Elle devint tout a coup émotive. Les larme lui vint au yeux. Ses a se momment que celui-ci posa doucement sa main sur sa joue et de l'autre vint essuyer ses larm,e usant de son doitg. Il ne penssait pas qu'en lui parlant de se sujet elle allait réagir de cette façon. Il n'aimait guère voir pleurer une belle femme. Lorsqu'elle lui expliqua fraibrilement qu'elle ne méritait pas d'être lycan et ni de vivre celui-ci, l'approcha de lui en lui caressant tranquillement les cheveux. Il ne voulait plus qu'elle pleure et encore moins qu'elle pensse cela d'elle. Oui il ne la connaissait pas, mais je lavait bien dit plus haut. Ce gentil homme avait un certain respect pour la beauté et les femme semblait il ne semblait pas en être indiférent. Lorsqu'elle se pencha sur sa coupe devin il la laissa en boire. Il s'en foutait de tout manière lui ne manquait pas d'argent et mni de vin. Il lui laissa et fut légèrem,ent surprit qu'elle lui revienne vide. Mais en fait il s'enfoutait... Il la remplit s'en broncher et prit une gorger pour ensuite lui endresser quelque parole..

" Je ne savais pas que parler de se sujet vous rendait triste et j'en suis désoler, mais je ne suis pas là pour vous juger... Et je me fou bien de vôtre rang cela ne fais pas de vous se que vous êtes... Mais touit de même vous devriez tenter de chercher ou vôtre clan se retrouve car ses avez besoin d'eux Kira... Pensser s'y une fois moins sous l'influence de l'acool... Eh bien passon se sujet... Ou demeurer vous?"

L
ui demanda t-il simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuland.forumzen.com/forum.htm
Kira Mizuchi
Louveteau
avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   Mar 22 Sep - 0:21

Kira se laissa faire par Evan, étant trop démoralisé pour faire quoi que se soit. Ses paroles eurent pour effet de briser un peu plus son morale déjà bas. Quand il lui demanda où elle logeait, la Lycane lui montra la chambre d'un ample geste de la main.

_Je suis assez amie avec le gérant, quand je n'ai pas les moyen de le payer, je fais quelque tâche comme le ménage, la vaisselle, voir le service. C'est un homme bond, et il est toujours ravie de m'accueillir. Il me réserve cette chambre, c'est donc ici mon logement.

Poussant un soupir, elle résista à l'envie de vider de nouveau la coupe, sentant sa tête bourdonner de nouveau. Elle releva son doux minois vers le vampire, que pouvait-il bien lui trouver? Était-ce si amusement que ça de la voire ainsi se comporter.
Sentant de nouveau son chagrin l'envahir, Kira commença à se pencher en avant, elle déposa en douceur sa tête sur les genoux d'Evan, le dos contre son torse, et remmena un peu plus ses jambes contre elle. Il n'y avait rien de déplacé derrière son geste, elle cherchait simplement un peu de réconfort. Quelques images flous qu'elle avait gardé de son passé se mirent à défiler. Serrant les dents, le loup-garou cacha son visage dans les plis de pantalon, et laissa couler quelques larmes de plus.

A l'étage du dessous, les hommes quittaient chaque un à leur tour la taverne, et celle-ci se vida peu à peu, quand il n'y eut plus personne, la femme du tenancier rangea le peu de désordre, et nettoya les tables, puis elle quitta le lieux de détente, et rejoignit son mari dans leur chambre, où ils échangèrent quelques mots avant de dormir. La nuit était bien avançai, et ils devaient se reposer. C'est alors que l'épouse se rappela avoir vu un homme monter à la suite de Kira, connaissant le caractère doux de la demoiselle, et ayant crainte pour cette dernière, elle quitta discrètement le lit conjugale, et se dirigea en silence vers la chambre que son époux donnait habituellement à la femme.

Toujours lovés contre Evan, le visage caché, Kira voyait devant ses yeux des images défilés. La fatigue, ainsi que l'alcool, l'empêchèrent de se rappeler de quand exactement daté ces souvenirs perdus, mais elle ne put s'empêcher d'en saisir le sens malgré elle. Relevant la tête, elle se contorsionna de façon à plonger son regard humide dans les yeux du vampire.

_Evan... Murmura-t-elle doucement. Je peux vous confier un secret? Quand j'avais cinq ans, j'ai fait ma première transformation, ce n'était pas voulut, je crois que c'est à cause de la lune... en tout cas, j'ai tué ma mère et mon frère. Quand ile st rentré, mon père m'a hurlé que je n'était qu'un monstre... je ne me souviens pas de tout, mais je sais qu'il me détestait. Il avait mérité la mort, mais pas ma mère. Vous savez, je sais pourquoi maintenant je me déteste autant... je ne suis qu'un monstre, un enfant de la lune qui ne devrait même pas se trouver dans cette auberge, à fréquenter des gens que je pourrais tuer d'un coup de griffe.

Sa voix se tue, mais ses larmes silencieuse roulèrent toujours sur ses joues. En douceur, elle reposa sa tête à là où elle se trouvait avant, et fixa le mur en face d'elle.
C'était surement l'alcool qui rendait Kira aussi bavarde, car elle même avait à peine conscience de ce qu'elle disait, au matin, elle oublierait surement sa vision, pensant à un mauvais songe

Derrière la porte, l'épouse du tenancier restait silencieuse, elle repartit aussi discrètement qu'elle était venue, sans faire le moindre bruit, sous le choc de ce qu'elle venait d'apprendre. Le lendemain, elle aurait une sérieuse discussion avec son époux.

Se redressant un peu, elle vint se lover contre le torse de l'homme. Cachant son visage contre lui, elle passa ses bras autour de son torse et le serra un peu contre lui. Des larmes roulait toujours sur ses joues, coulant le long du vêtement d'Evan. Immobile, Kira savourait le silence qui régnait dans la pièce, et la chaleur qu'elle ressentait là où elle se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh sommeil quand tu nous tien [PV Evan de Monford]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
» Quand aurons- nous de vrais dirigeants a la tete du pays?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Taverne "le sanglot"-
Sauter vers: