Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balthazar, Seigneur des âmes damnées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   Dim 1 Fév - 8:57

Nom :

Unknown

Prénom :

Balthazar [Tsugukai]

Âge :

Un millénaire

Présentation physique :

La physiologie de Balthazar ne fut pas toujours ce qu'elle est aujourd'hui. Etant enfant sa peau était rugueuse et teintée d'un rouge étincelant,, signe apparent d'une origine bien plus qu'humanoïde. Dès ses 120 ans, c'est à dire l'âge de l'adolescence pour un Démon, Balthi s'enchanta d'une peau beaucoup plus humaine, bien que son teint refléte le corps d'un cadavre ambulant. Ses cheuveux sont d'un Blanc tout aussi funeste que sa peau. Les traits de son visage sont fins et laissent apparaître de sombres yeux, aux pupilles jaunes écarlates, ainsi qu'un nez délicieusement allongé, sous-traité à certains instants par un sourire horriblement glacial. Son visage est une panoplie même d'expression basiques, colère, joie, tristesse, souffrance, mais celle qu'il s'évertue à atténuer le plus est "la folie meurtrière". Depuis son combat légendaire contre Ramus qu'il remporta après sept jours de battaille acharnée, Balthazar a du mal à se transformer totalement en démon, qui ne change guère de trop, mis à part une peau entièrement rouge vif, et une force décuplée. Sa musculature est fine bien qu'élancée et robuste, lui permettant ainsi une célérité bien au-delà de ce qu'un démon est habituellement capable de fournir. Pour tout costume, il arbore une sorte de kimono blanc avec un bas assez large pour ne pas le gêner dans ses mouvements.

Caractère :

Balthazar a toujours été un serviteur loyal mais ambitieux. Jamais, sous les ordres de Ramus, il ne s'est contenté de suivre les ordres à la ligne. D'un caractère bien trempé et d'un orgeuil démeusuré, il se laisse souvent guidé par son instinct, révélant ainsi un côté bestial encore enfoui dans son moi le plus profond. Ce qui laisserait assez perplexe quant à sa faculté de diriger une armée, cependant sa maîtrise de la guerre est tirée d'une longue expérience de plusieurs vies humaines, et ses pouvoirs sont stupéfiants. Cet "instinct" le guide souvent d'ailleurs sur le chemin du combat, presque mazochiste, la douleur ne l'effraie guère, au contraire il s'en délecte allègrement.


Histoire :

L'histoire de cette créature du mal est peu banale, et si il fut difficile pour lui de s'intégrer dans la nation démoniaque, c'est avant tout parce que ses origines sont de natures démoniaque, oui, mais également humaine...
Bien avant qu'Alésia ne cède à la folie meutrière des guerres passées et ne finisse en cendres, Ramus était le Roi incontesté des enfers et régnait d'une main de feu. Aucun autre Roi le précédent n'avait atteint un tel degré de puissance et de notoriété. En ces temps reculés et pourtant toujours dans les mémoires, Lucius n'était autre que la bras droit de ce même Roi, et le père de Balthazar.
Lucius faisait la fierté de son mentor, redoublant de cruauté lors des affrontements mortels contre les forces angéliques du Royaume des cieux, et faisant preuve d'une incroyable dextérité à l'apprentissage de techniques de combat. Ramus avait trouvé là un serviteur loyal et entièrement dévoué, qui combattit à ses côtés durant des millénaires.
Alors que les armées céleste et ténèbreuses s'affrontaient sans fin, dans un bras de fer à égalité, une paix fut instaurée pour des raisons jamais définies et encore obscures dans l'histoire d'Alésia. L'ennui fut le premier symptôme de la monotonie qui s'installa par la suite, ce qui obligea autant les anges que les démons à détourner leur attention sur le Royaume des mortels. Ces derniers s'émerveillèrent à nouveau devant ce nouveau centre d'intérêt, influencent parfois le déroulement des choses, et les hommes, qui n'avaient guère une connaissance approfondie des forces occultes, nommèrent cela "la chance" ou "la malchance".
- Que des Imbéciles - se disait Lucius, qui décida de faire cavalier seul, cherchant son amusement ailleurs...Mais ce qui lui tomba dessus fut plus considéré comme une malédiction qu'autre chose, l'imprudent démon tomba Amoureux ! Oui, éperdument amoureux pour une créature humaine, à qui il sauva la vie au détour d'une ruelle sombre, et lui, qui maîtrisait l'art de la métamorphose, se changea en un vaillant chevalier.

Et le charme Opéra.

Seulement son apparence ne pouvait être conservée que quelques heures, et un jour, emporté par l'amour, il lui avoua son vrai nom et ses origines. La jeune femme ne démordit pas pour autant de cette être devenu si doux et protecteur.
Quelques années plus tard, un enfant naquit, et bien que sa peau ne reflètait que le côté démoniaque de ses gènes, Lucius, dans un élan de tendresse nomma son fils "Tsugukai", qui signifie "Héritier des deux mondes" en langue démone. Mais les bonnes choses ont une fin, et les hotilités reprirent entre anges et démons, et Lucius fut rappelé en enfer pour mener l'armée des ténèbres à la victoire. Cependant, il refusa ! Ces années de paix avaient amoindri sa volonté de tuer, ces années d'amour avaient enfermé son esprit destructeur, et lorsque ce dernier s'échappa comme un voleur de son monde natal, il déploya des ailes composées de plumes écarlates, illuminant la noirceur du monde souterrain.
C'est alors que Lucius comprit, que la Rédemption est à la portée de tous !

Désormais recherchés, lui et son épouse, par tout l'enfer pour cette trahison audieuse, et bientôt par l'Archange lui même pour cette infâme reproduction, ils furent rapidement trouvés.
Ne voulant guère qu'il dispose d'un traitement de faveur, le Seigneur céleste pactisa avec celui des bas-fonds pour executer personnellement Lucius, en échange Ramus repartirait avec la femme et l'enfant, jurant de les tuer. l'Archange ne traîna pas des masses et transperça le coeur du condamné avec son Epée légendaire.
Ramus, lui, beaucoup plus perfide, mit des siècles à dévorer l'âme de cette pauvre humaine, jaugea Tsugukai comme possédant les avantages de deux races :

- Un Démon est en moyenne très idiot, un humain lui est très intelligent..
- Un Homme est une créature faible, un Démon fait partie des plus robustes..
- un Démon fuis devant la difficulté, un Homme sait faire preuve de courage et de persévérence.
- un Homme est mortel, un Démon lui, est éternel...


________________________________

Ainsi, il fut renommé "Balthazar", pour que jamais il ne sache la vérité, et grandit avec la haine au fond de son coeur, persuadé que l'Archange assassina ses parents par intolérence et dégoût.
Balthazar se montra tout autant doué que son père ne l'était pour le combat, et bientôt fit preuve d'autant d'adresse que lui pour - obéir - et trancher de la divinité.

Lorsque la Grande Epopée de toute race commença, des guerres d'une furie sans nom débutèrent, et dans ce Chaos incommensurable un semi-démon, semi-homme réussit à éliminer l'Archange...Mais celui-ci avant de mourir fit une révélation qui avait son importance, et désabusé, Balthazar alla régler ses comptes avec celui qui fut son maître. Alors qu'Alésia agonisait, dépérissait sous la colère l'orgie des combats, deux belligérants
engagèrent leur ultime affrontement, qui dura des jours, dans une Apocalypse presque inévitable.

Alors que l'aube du septième jour illumina les terres souillées de cadavres et de sang, l'un des deux Démons tituba et bientôt mit un genoux à terre. C'est dans un dernier souffle de vie que le Roi déchu des enfers lui infligea son Ultime attaque, réduisant à néant toutes les parcelles de terre avoisiantes, et laissant Balthazar dans un coma de plusieurs dizaines d'années.

A son réveil Le démon supposa qu'il était temps pour lui de prendre la place qui lui était due, celle de Seigneur des Enfers, mais ce fut à sa grande surprise qu'il découvrit que ces années de convalescence avaient placé un autre héritier sur le trône...

Information(s) importante(s) :

Balthazar possède une large épée stridente, à la lame gravée de runes démoniaques.

Rang souhaité :

Maître de l'Elite du Chaos

Disponibilités pour poster :

En semaine et parfois le week-end

Comment avez-vous connu les Cendres d'Alésia ? /

Si vous connaissez le nom de votre avatar et le manga/jeu ou autre dont il est tiré, mentionnez-le ici :

Shirozaki, de Bleach.

_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)



Dernière édition par Balthazar le Jeu 5 Fév - 2:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Trauma-Nakan Strix
Archange Sombre ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   Dim 1 Fév - 14:13

Très jolie fiche Balthichou =)

Evidemment, ce sont les Anges Déchus qui possédont ton précieux livre Cool ...
Héhé.


Bon jeu à toi Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   Dim 1 Fév - 17:32

Salut nouveau Roi Démon, belle fiche Smile

Alors non seulement c'est nous qui possédons ton livre, mais en plus on ne te le rendra paaas !
Bon jeu Wink !

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Roi Démon ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 28
Localisation : Au coeur du Chaos !
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   Lun 2 Fév - 22:21

Comme convenu avec les autres membres du Staff, j'ai apporté des modifications à ma fiche.

_________________
La Mort nous sourit à tous...Tout ce que l'on peut faire, c'est sourire à la Mort !(Balthazar)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres-alesia.superforum.fr
Ymir Danhaka
Commandeur de l'Elite des Ombres ~ Admin
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 25
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   Lun 2 Fév - 22:34

Et bien re-bienvenue Très cher Balthazar.
Bon jeu à toi

_________________

Ténébreux Anges-Déchus... Mecus Omnes Plangite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balthazar, Seigneur des âmes damnées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balthazar, Seigneur des âmes damnées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Fiches des Démons-
Sauter vers: