Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure du Changement [Suite ; PV Sarad ; Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alouqua Tindelos
Démon Esclave/Messagère du Chaos
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: L'heure du Changement [Suite ; PV Sarad ; Terminé]   Dim 16 Aoû - 23:23

Lorsque Sarad aquiescça à sa demande, le sourire d'Alouqua s'élargit mystérieusement. Si elle réussissait cet apprentissage, elle pourrait se défendre seule, au moins un tout petit peu... Cela pourrait peut-être la défaire du lien de dépendance qui l'unissait à son Protecteur. Ou peut-être pas. Elle chassa cette pensée alors que la main du Démon prenait la sienne et la ramenait vers Val-Tempête.
Dans les rues, elle sentit les habitants démoniaques des Enfers frémirent en voyant passer Sarad près d'eux, et préférer ne pas regarder trop longtemps l'apparence dérangeante de la Messagère.

Bientôt, l'étrange duo arrivait à la demeure du seigneur Eninren. C'était une bâtisse gigantesque comparée à ses voisines, et rien que l'extérieur prouvait déjà la valeur de son propriétaire. L'intérieur n'était pas des moindres non plus... Marbre, colonnes, richesses, or, multitude de vastes pièces et autres objets de confort. Alouqua n'était encore jamais entrée chez Sarad, bien qu'elle l'eût espionné de l'extérieur, et comprit d'où venait l'empressement des Succubes devenir directement chez lui.
Mais elle n'eut pas le temps d'observer les lieux plus en détails, car son Protecteur l'emmenait vers une nouvelle salle, qui, vraisemblablement, devait être la salle de torture.
Alouqua vit les esclaves tétanisés de peur s'aligner contre le mur sur l'ordre de leur maître. Un sourire évasif et cruel s'afficha sur ses lèvres un bref instant, avant que Sarad ne prenne la parole.

Voyons de quoi tu es capable. Donc déjà, essaye de ressentir l’énergie qui parcourt ton corps. Ressens-là, contrôle-là, et canalise-là…..dans ta main. Le plus simple serait de penser à une séance de torture, cela t’aidera à canaliser une énergie encore plus puissante dans ta main. Puis une fois cela fait, relâche toute l’énergie d’un seul coup, et apparaîtra alors ta boule de feu. Tu n’as plus qu’à la lancer vers une cible, avec de l’entraînement, tes boules deviendront plus imposantes, plus puissantes……. Démonstration

La Messagère sentit son Protecteur se concentrer un instant si court qu'elle crut l'avoir rêvé (bien que cela ne fut guère possible), avant qu'une boule de flamme naisse en crépitant dans sa paume. Il l'envoya craboniser un des esclaves collés au mur, qui n'eut même pas le temps de hurler. L'excitation crispa les traits d'Alouqua une seconde, étirant ses lèvres en un sourire morbide et machiavélique.
Mais un problème lui vint à l'esprit. Si Sarad avait pu prononcer la formule, elle-même ne le pouvait pas. Ou du moins, pas comme il le faudrait. Elle ne pouvait pas prononcer les mots à voix haute. Mais finalement, cela ne devait poser de problème : Si le Chaos lui avait subtilisé l'usage de la parole, alors elle ne devait en avoir besoin pour absolument rien qui la requiert. Elle n'aurait qu'à penser les mots.


Alouqua ferma les portes de son esprit comme si elle avait fermé les yeux. Elle suivit ses conseils à la lettre. Tout d'abord, ressentir les énergies magiques qui parcouraient son corps. Elle sentit, évidemment, le Chaos bouillonant en elle. Il devait sûrement y avoir autre chose, ce ne devait pas être ça. Alors, au bout de plusieurs longues minutes, le Chaos se fit moins assourdissant, et laissa la place à autre chose. Une chose qui coulait dans ses veines plus vite que son sang, plus puissemment
que les battements de son coeur, plus abondemment que l'air qui allait et venait dans ses poumons. C'était cela... Oui. La magie. Là, au creux de son corps et de son âme. Cette magie dispensée par le Chaos, cette magie rouge qui était le Chaos.
Elle écarta les doigts de sa main droite devant elle, et susurra la formule pour elle-même
, dans son esprit.

"Haine infernale... Feu fatal."

Une seconde s'écoula, chargée d'une impatience croissante. D'autres secondes passèrent. Et la sphère de feu n'apparut pas. Alouqua referma la main doucement. Elle tenta d'analyser son échec. Pourquoi ? Comment ? Il ne fallut guère plus d'une minute pour comprendre : elle avait gardé son esprit fermé, et n'avait pas retrouvé la conscience du reste. Or, il devait sûrement falloir avoir conscience de ce qui nous entour, pour pouvoir altérer cela. La Messagère se tourna vers son Protecteur, et posa doucement sa main sur son bras.

" Je vais y arriver. Je me suis trompée, mais je crois que je sais comment faire. "

Elle lui sourit, confiance retrouvée.
Et réitéra l'expérience. Sentir le flux de magie dans son sang. Condenser l'énergie dans sa main. Garder son esprit ouvert sur l'extérieur. Elle tenta d'imaginer, comme il l'avait dit, une scéance de torture où elle se délecterait de la souffrance des autres. Elle sentit l'énergie agmenter, encore et encore. Elle repensait aux trois Sanguinaires et à la Succube. La magie tourbillonait en elle, se rapprochait de sa paume, s'y lovait...

"Haine infernale, feu fatal."

Explosion.
Ce ne fut pas une simple boule de feu qui apparut alors, mais bien le bras tout entier de la Messagère qui s'enflamma. Elle ne sentait pas de douleur, simplement une douce chaleur qui caressait sa peau. A force d'efforts, elle ramena les flammes dans sa main tendue. Les esclaves se mirent à hurler de peur lorsqu'un sourire macabre et terrifiant s'afficha sur ses lèvres. Alouqua envoya sa boule de feu vers eux d'un très léger mouvement du poignet. Celle-ci partit à une vitesse vertigineuse et vint s'écraser contre le corps d'un des esclaves restant. En un instant, il ne resta de lui que des cendres.

Alouqua rabaissa lentement le bras, étonnée, et fière. Elle ne pensait pas qu'elle y serait aller trop fort, elle ne pensait même pas qu'elle pourrait créer une flammèche. A vrai dire, elle n'était même pas certaine qu'elle pourrait refaire cela. Elle se sentit soudainement épuisée.
Sa main trouva celle de Sarad.

" Je crois avoir réussi... Le Chaos révèle bien des surprises, n'est-ce pas ? Quant à savoir si je pourrais le refaire, c'est une histoire. Pour le moment, je me sens exténuée... "

Elle sourit à son mentor, telle une enfant timide et un peu honteuse d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarad Eninren
Elite du Chaos
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'heure du Changement [Suite ; PV Sarad ; Terminé]   Lun 17 Aoû - 23:12

L’immortalité, un don enviable n’est-ce-pas ? Et bien en réalité vous avez tord, car l’immortalité, c’est une malédiction, et Sarad l’a bien compris. Mais l’immortalité a aussi ses avantages, tels que l’expérience que l’on peut accumuler. Mais aussi et surtout, la filiation que nous choisissons, car Sarad a choisi de vouer toute sa vie au mal et au chaos, car il ne peut se voir que dans le crime et le meurtre, il ne se reconnaît que dans les séances de torture et la manipulation. Mais tout à changer depuis sa rencontre avec Alouqua.

Bien avant sa rencontre avec elle, Sarad était vu par tous comme un psychopathe avide de sang, dont l’intelligence est si grande que tous craignent le simple fait de lui parler, au risque d’être manipulé. Les hauts gradés voyaient en lui un grand potentiel, mais tous craignaient que Sarad ne leur pique leur place, car rare sont les démons à faire preuve d’intelligence, surtout comme Sarad. Son âge est la preuve d’une grande expérience accumulée, beaucoup baissent les yeux lorsqu’ils voient Sarad.

D’ailleurs, le démon se plaisait bien ainsi, il était en quelque sorte le caïd, tous le respectaient et le craignaient. Mais depuis peu, Sarad avait trouvé son égal, Alouqua, messagère du chaos, qui avait choisi Sarad comme élu du chaos. Sarad avait donc juré de protéger Alouqua, chose étrange pour lui, mais Sarad ne comptait pas servir bêtement cette messagère, il voulait surtout s’en servir, mais étrangement, c’était réciproque avec Alouqua.

Désormais en train d’enseigner la magie à Alouqua, Sarad la regardait, et s’imaginer la jeune femme en train de lancer une minuscule boule de feu pour sa première fois. Mais lorsqu’il la vit jeter une énorme boule enflammé vers l’esclave, mais une boule d’une puissance extraordinaire, Sarad resta bouche bée, complètement abasourdi. Même le plus génial des démons ne pouvait faire preuve d’autant de talent pour sa première fois, et en voyant l’air honteux d’Alouqua, Sarad réfléchit.

Trop fier pour admettre le succès d’Alouqua, pour admettre son pouvoir, Sarad ne voulait pas la complimenter, mais surtout, il voulait la forcer à faire plus pour se servir par la suite d’elle. Mais pas trop non plus, Sarad ne lui apprendrait que de petits sorts, pour ne pas qu’Alouqua prenne son indépendance vis-à-vis de lui.

Sarad déclara :

- Alouqua, ne sois pas honteuse, tu as bien réussi ton sort, mais tu peux faire mieux. Mais je remarque ta fatigue, nous travaillerons les sorts plus tard, repose-toi, je vais demander à un de mes esclaves de te préparer une chambre.

Brusquement, Sarad quitta la salle, rejoignant son bureau, intrigué… Alouqua était puissante, très puissante, trop puissante… Sarad craignait que celle-ci ne devienne plus puissante que lui, et çà, il en était hors de question, mais il avait remarqué qu’elle se fatiguait vite, et çà, Sarad comptait bien s’en servir à son avantage…

[HRP: Désolé pour ce bref rp, mais manque de temps actuellement]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'heure du Changement [Suite ; PV Sarad ; Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heure des comptes [PV. Crowcrow-chou] [Terminé]
» Blacky et Kimy, la suite. 2/2 (terminé)
» L'heure du changement [SUNNY♥]
» Quelle heure-est-il Madame Cécile ? 8h et quart, Madame placard !
» [Or/Argent] Changer l'heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Habitations-
Sauter vers: