Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: L'entraînement   Sam 15 Aoû - 20:14

Lizabelle avait passé la soirée de la veille en compagnie d'un vampire très étrange et qu'elle n'avait, en outre, pas du tout apprécié. Kalianoth le soupçonnait fortement de quelque chose sans toutefois savoir de quoi il en retournait vraiment. Discrètement, Lizabelle s'était glissée dans les appartements de sa maîtresse où elle n'était pas retournée depuis une semaine environ. Elle s'était assoupie presque aussitôt, mais s'était éveillée avant tout le monde. Son long sommeil de la semaine dernière lui avait suffit. Lizabelle s'habilla dans le plus grand des silences puis fit une toilette sommaire. Elle attacha ses boucles même si quelques mèches retombaient de chaque côté. Elle prit soin d'avoir une tenue exemplaire avant de descendre pour parcourir les longs couloirs du manoir. Comme à son habitude, elle errait au gré du hasard. C'est sans le savoir qu'elle se dirigea, très lentement, vers une pièce consacrée à l'entraînement.

Lizabelle l'avait déjà vu quelques fois lorsque Mathusalem était encore là, mais elle n'en conservait qu'un vague souvenir. Elle inspecta la pièce avec sa minutie habituelle. La nouvelle-née s'avança dans la salle, observant chaque petits détails architecturaux. Elle termina son long examen lorsqu'un frisson descendit le long de sa colonne. Lizabelle se redressa lentement et se retourna, vive comme l'éclair. Quelqu'un l'observa dans l'embrasure de l'ouverture. Lizabelle reconnue immédiatement sa maîtresse.

Elle s'approcha d'un pas vif et s'agenouilla devant la Comtesse Noire.


"Vous m'avez effrayée! Oh! Pardonnez-moi mon absence! Je ne voulais pas, mais c'était plus fort que moi. Je devais le revoir..."

Lizabelle leva le regard vers la Comtesse, sachant qu'elle comprendrait bien son besoin de revoir celui qu'elle aimait de toute son âme de pauvre damnée. Elle eût un sourire, toujours surprise que la beauté de la Comtesse ait été ainsi cristallisée malgré tout le temps qui était passé. Survivrait-elle aussi longtemps?


[Hrp: Très court, mais je suis un peu à sec en matière d'idées Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Dim 16 Aoû - 16:01

Kareena s'éveilla en sursaut, chargée d'une émotion étrange. Quelle était cette singulière présence qu'elle sentait tout à coup, et qui l'avait tirée de son sommeil ? Cette aura intangible, irréelle et pourtant bien là ? Elle sortit de ses draps de satin pourpre et se dirigea, nue, vers sa grande armoire de bois de cerisier. Elle en tira une robe noire à la dentelle violette, qui détonnait pourtant violemment par rapport aux autres tenues. En effet, celle-ci ne semblait pas coupée pour l'apparat, mais pour... la fonctionalité. Le haut, étonemment dépourvu de corset comparé aux autres, n'était fait que de tissu très souple et près du corps qui lui laissait une grande liberté de mouvement. La jupe était quant à elle fendue des deux côtés, de la hanche jusqu'en bas, découvrant les jambes blâfardes et musclées de la Comtesse. Ainsi, elle pouvait bouger comme elle le voulait sans être incommodée.

Pourquoi s'était-elle ainsi vêtue ? Parce qu'elle savait quelle était la présence fantomatique qu'elle avait perçue. Elle avait entendu dire que la petite en question avait été vue à la taverne de sang le soir dernier, en compagnie de Kalianoth Darlands et de Konrad Manfred, un Prédateur d'une noble famille. Kareena était donc certaine de l'identité de la personne qui venait de passer près de ses appartements. Le nom, absent de sa bouche depuis une semaine environ, résonna doucement dans son esprit.

Lizabelle...

La Comtesse Noire s'équipa de chausses de cuir sombre, aux rubans de soie couleur framboise, qui tenaient fermement les chevilles. La dernière fois qu'elle avait vue sa protégée, elles avaient parlé d'un entrainement. Le jour était venu.

Un sourire flottant sur les lèvres, Kareena Von Carstein sortit de sa chambre en prenant garde de bien le refermer lentement pour ne pas abimer la serrure. En effet, la réaction du seigneur Silok avait été bien difficil à réparer, et la serrure de la porte n'était toujours pas totalement remise. Kareena chassa immédiatement les bribes de phrases qu'elle avait découvert dans un livre à la bibliothèque concernant la présumé nature d'Harmantaro qui revenaient à sa mémoire. Si elle s'y perdait maintenant, elle pourrait dire adieu à son entrainement tant attendu.

Elle déboucha bientôt, au carrefour d'un couloir, devant la pièce où Lizabelle se tenait sans aucun doute. C'était la salle d'entrainement. Ainsi, sa protégée avait eu la même idée... Kareena se posta dans l'embrasure de la porte et observa son amie quelques instants. Elle n'avait eu aucune nouvelle d'elle depuis le moment où elle était partie sans prévenir, et cela l'avait mise dans une colère noire et une angoisse croissante les premiers jours. Mais finalement, elle s'était rendue à l'évidence : Lizabelle était intelligente et prudente, elle n'aurait rien fait qui puisse lui porter préjudice.
Et la preuve était là, devant elle.

Lizabelle, ayant senti un regard pesant derrière elle, se retourna vivement. Sa voix retentit, cristalline, dans l'atmopshère, alors qu'elle s'agenouillait devant Kareena.

"Vous m'avez effrayée! Oh! Pardonnez-moi mon absence! Je ne voulais pas, mais c'était plus fort que moi. Je devais le revoir..."

Kareena s'avança dans la pièce, un étrange et énigmatique sourire aux lèvres.

" Relève toi, jeune Lizabelle. Ton absence est pardonnée, je comprends tes motivations. Néanmoins... "

Son sourire s'accentua et ses yeux prirent une légère lueur cruelle.

" Il va te falloir beaucoup d'efforts pour effacer la colère qui m'habitât lorsque tu partis sans rien dire. Tu es venue de toi-même dans cette salle réservée à l'entrainement... Es-tu prête à te défendre ? "

Elle attendit sa réponse avant de hocher la tête, de reculer de quelques pas et de l'inviter d'une main à prendre place devant elle.

" Alors, commence par me montrer ce que tu sais faire. Connais-tu les premiers sorts vampiriques ? Connais-tu un style de combat particulier, ou bien sais-tu manier une épée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Dim 16 Aoû - 18:16

Lizabelle avisa le sourire étrange de sa maîtresse. Lui avait-elle déplu? Elle espérait que non, sinon elle pouvait bien dire adieu à la vie! Quel soulagement ce fut d'entendre ses paroles de pardon. La jeune créature spectrale se releva comme le lui commandait la Comtesse, mais fronça les sourcils à son "néanmoins" qui cachait bien évidemment une façon de se repentir. Ce sourire et l'expression de ses yeux ne lui dirent rien qui vaille. Lizabelle avait conscience qu'à nouveau elle était dans l'eau chaude. Elle n'en menait pas large.

La nouvelle-née rentra légèrement la tête dans les épaules lorsque la Comtesse lui apprit qu'elle avait été furieuse de son absence, surtout qu'elle n'avait averti personne. Lizabelle avala difficile sa salive et regarda partout autour. Le hasard faisait bien les choses. Elle s'était rendue dans la salle d'entraînement sans avoir conscience que c'était à cet endroit qu'elle devait se trouver.


" Es-tu prête à te défendre ? " demanda la Comtesse.

Lizabelle hésita quelques seconde puis acquiesça de la tête :


"Oui, maîtresse."

La tenue de Lizabelle n'était pas des mieux adaptées pour le combat, mais en même temps elle n'était pas trop handicapante. La nouvelle-née se plaça face à la Comtesse, comme celle-ci le lui demandait en silence. Un sourire triste se traça sur ses lèvres roses et elle déclara :

"Mathusalem m'a appris un peu la magie, mais sans plus. Si j'avais su me battre, je crois que mon destin aurait été tout autre. Je sais me défendre avec une épée courte ou une dague, mais sans plus. Je maîtrise la Délectation sanguinolante et la Furie Rouge, mais je n'ai jamais eu l'occasion de m'essayer au Cri Nocturne bien que j'en que j'en connaisse les mots."


Lizabelle se sentait impuissance à décliner son peu de savoir en matière de combat. Elle espérait progresser rapidement afin de se joindre à la guerre dont les remous lui étaient parvenus alors qu'elle hantait la maison du duc. Elle aurait tant aimé pouvoir se jeter dans la cohorte, prendre le duc et l'amener avec elle pour que plus jamais il ne la quitte. Malheureusement, elle le savait heureux avec sa meurtrière d'épouse et son enfant à naître. Lizabelle avait encore du mal à se faire à la notion de non-vie et d'éternité. Ses repères mortels étaient encore trop présents pour qu'elle sache faire la différence. La nouvelle-née se tenait sur ses gardes. Elle s'attendait à une attaque à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Lun 17 Aoû - 16:07

"Mathusalem m'a appris un peu la magie, mais sans plus. Si j'avais su me battre, je crois que mon destin aurait été tout autre. Je sais me défendre avec une épée courte ou une dague, mais sans plus. Je maîtrise la Délectation sanguinolante et la Furie Rouge, mais je n'ai jamais eu l'occasion de m'essayer au Cri Nocturne bien que j'en connaisse les mots."

Kareena sourit devant l'air quelque peu honteux qu'affichait Lizabelle. Elle devait se sentir faible et impuissante, pourtant cette déclaration était au delà des espérances de sa maîtresse. Elle était très agréablement surprise d'apprendre que Lizabelle savait se défendre avec une arme, quelle qu'elle soit ; restait simplement à voir à quel degré elle était capable de se défendre.
Quant à sa maîtrise de la magie, elle l'avait déjà vu utiliser la Délectation Sanguinolante lors de leur entretien avec Corran : Lizabelle ne s'était pas contentée de réciter la formule, elle l'avait récité dans une langue presque oubliée, une langue de magie néacromantique pure. Mathusalem avait décidemment fait du très bon travail. Néanmoins, elle ne pourrait pas apprendre le Cri Nocturne à sa protégée tant qu'elles seraient en intérieur : en effet, pour que les Chauves Souris puissent répondre correctement, il valait mieux être en plein air.

Kareena hocha, l'air de savoir ce qu'elle allait faire. Lizabelle connaissait le sort d'augmentation de puissance, celui capable de retrouver de l'énergie, et elle semblait savoir un minimum se battre. Ces trois ingrédients devraient suffire à une bonne et instructive scéance d'entrainement.

" Bien. Je ne peux pas t'apprendre le Cri Nocturne en intérieur, nous allons donc faire avec tes connaissances déjà aquises. "

La Comtesse se dirigea vers un des murs de marbre bleutés de la vaste salle, et tapota de façon étrange sur la surface. Dès la fin de son pianotement bizarre, le mur émit un bruit étrange, et bascula vers l'intérieur. Il tourna sur lui-même en crissant, et finit par se replacer comme l'instant précédent. Sauf que c'était l'autre côté du mur, et que ce côté-ci était orné d'une étagère clouée au marbre, fabriquée pour le rangement... Des armes. En effet, une multitude d'armes différentes pendait sur le bois : épées longues, courtes, dagues, poignards, sabres, lances, katars, rapières, et même d'autres armes plus singulières comme des éventails de combat ou des griffes de tigre à fixer directement sur les mains.
Kareena hésita un instant, avant de choisir deux épées : Une rapière simple pour elle et une épée courte, fine et légère pour Lizabelle. Elle la lui tendit dans un sourire.

" Ne t'en fais pas, nous allons commencer doucement, histoire d'évaluer tes capacités. Ainsi, je saurais quel syle de combat t'ira le mieux, et la meilleure façon qu'il faudra pour t'apprendre à te battre convenablement. Tu as le droit d'utiliser la Furie Rouge si tu en as besoin, ainsi que tes capacités... que nous ne connaissons pas encore. Ah oui, tu peux aussi essayer d'utiliser la Délectation Sanguinolente... Si tu parviens à me toucher ! En garde ! "

Elle lui fit un clin d'oeil joueur, se mit en garde et commença à tourner autour d'elle lentement, pour que Lizabelle puisse aviser le jeu de jambes qu'elle devait adopter.
Au bout d'une minute, lorsque la Nouvelle-Née sembla avoir compris les déplacements simples, Kareena l'attaqua de front le plus doucement qu'elle put (ce qui devait tout de même être très rapide pour quelqu'un sans expérience martiale). Sa lame décrivit une ligne droite en diagonale, qui partit du niveau de l'épaule gauche de Lizabelle pour finir à sa hanche droite.
Kareena se remit immédiatement en garde, et ré-attaqua en feintant à gauche.

Dans un petit moment, elle laisserait peut-être aller un peu plus sa puissance... Selon les résultats de Lizabelle à ces deux premières attaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Mar 18 Aoû - 16:31

Lizabelle observa Kareena tandis que celle-ci faisait quelque chose d'étrange sur le mur. À n'en pas douter, il y avait un passage secret ou quelque chose dans le genre dans ce coin-là, comme partout dans le manoir. La nouvelle-née ne s'en étonnait même plus. Un jour, passage secret ou non, elle passerait par où il lui plairait. Pour l'instant, elle était réduite à se fier sur le hasard pour savoir si son corps serait ou non éthéré. Elle avait remarqué cependant que le nombre d'accident dû à la transposition se faisait de plus en plus rare ; elle n'échappait presque plus les coupes de sang par terre parce que pendant une seconde elle était devenue intangible. C'était bon signe et elle travaillait chaque jour à ce pouvoir plutôt étrange.

Lizabelle prit l'épée courte et l'inspecta comme une véritable connaisseuse. Son frère lui avait montré comment reconnaître une bonne arme d'un autre de moindre qualité. Celle-ci était près d'être trop bien faite pour être souillée dans un combat. La nouvelle-née sourit, mais n'osa effleurer le tranchant de peur de se blesser. Elle préférait ne pas savoir, sinon elle aurait peur de frapper avec. Lizabelle sourit gentiment lorsque Kareena lui dit :


" Ah oui, tu peux aussi essayer d'utiliser la Délectation Sanguinolente... Si tu parviens à me toucher ! En garde ! "


La créature spectrale se mit en garde comme le lui avait appris son frère lorsqu'il lui avait montré à parer les coups. Il n'avait jamais eu le temps de lui apprendre comment se battre, malheureusement. Lizabelle guettait l'arme de son adversaire en périphérie de son regard, mais ce sont ses yeux qu'elle fixait plus particulièrement. L'arme à bout de bras, puisqu'elle n'avait que besoin de se défendre, elle se mit à tourner avec Kareena. Son jeu de pieds, un peu rouillé au début, s'améliora très rapidement au fur et à mesure qu'elle retrouvait ces gestes d'antan dans sa mémoire. La nouvelle-née fut un peu prise par surprise par la soudaine attaque de la Comtesse. Elle recula, mais le bout de la lame lui avait entaillé l'épaule. Le reste de l'attaque avait glissé sur son épée. Lizabelle émit un petit gémissement, mais se remit en garde comme si rien ne s'était passé.

La jeune vampiresse fut beaucoup moins surprise par la deuxième attaque qu'elle tenta de parer à gauche avant de rapidement détourner son épée pour bloquer le coup qui venait de la droite, au final. Son épaule ressentit la résonance du coup durement et elle plissa légèrement les yeux. Lizabelle repoussa vivement l'arme de Kareena et recula, prête à parer un nouveau coup. Elle compta mentalement trois secondes puis se jeta à l'avant, tentant une attaque d'estoc contre la Comtesse noire.

Lizabelle la savait vive, mais comptait sur l'effet de surprise pour parvenir à la toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Mer 19 Aoû - 18:57

Lizabelle semblait avoir très vite retrouvé ses anciennes habitudes. Bien qu'elle n'ait pas réussi à esquiver assez la première attaque de la Comtesse, qui lui entailla légèrement l'épaule, elle parvint sans difficulté à parer la seconde.

Kareena la félicita d'un sourire. Trois secondes passèrent, avant que Lizabelle ne se jette en avant. elle comptait probablement sur la surprise pour réussir son estoc, mais malheureusement pour elle, Kareena Von Carstein avait plus de deux cents ans d'existence de plus que la jeune Nouvelle-Née... Et elle avait vu que Lizabelle allait attaquer bien avant que celle-ci amorce son mouvement.
Néanmoins, elle aprécia l'initiative odacieuse. Ainsi, elle fit semblant de réussir à esquiver au dernier moment, la lame effleurant le tissu de sa robe d'un demi-milimètre.
Elle se remit en garde, un grand sourire aux lèvres.

" Bravo ! Tu as déjà compris deux choses importantes : Toujours regarder son adversaire dans les yeux, et toujours tenter de le surprendre. "

Comme pour ponctuer sa phrase, elle écarta violemment la lame de son adversaire d'un vif coup de pied sur la main, pénétra la garde de Lizabelle et posa délicatement sa rapière sur le cou de celle-ci. Son sourire s'élargit encore.

" Tu vois ce que je veux dire ? "

Kareena s'éloigna lentement et reprit une posture de combat.

" Comme tu dois venir de le remarquer, je me bats beaucoup avec les jambes. Pour tout dire, j'associe rapière et coups de pieds, en un style qui, je crois, m'appartient entièrement. (Je dis "je crois" car je n'ai jamais rencontré personne se battant de la même façon que moi, mais peut-être cela existe-t-il allieurs !) Alors, penses-tu savoir vers quelle manière de combattre tu voudrais te tourner, ou bien préfères-tu faire encore quelques échanges ? "

Sans vraiment lui laisser le temps de répondre, Kareena se remit à tourner autour de Lizabelle. Puis elle attaqua, un peu moins lentement que les premières fois (ce qui devait plutôt correspondre à "un peu plus vite") : un coup latéral, d'en bas à droite vers en haut à gauche. Sans laisser à sa protégée le temps de répliquer, la Comtesse fit une pirouette sur le côté pour se retrouver dans le dos de son adversaire. Là, la pointe de son arme décrivit un large arc de cercle en avant, visant les homoplates.

Kareena avait veillé à ce que, même si Lizabelle ne parvenait pas à esquiver ce dernier coup, sa rapière ne fasse que déchirer les vêtements sans toucher la peau : lui avoir entaillé l'épaule était déjà suffisant.
Elle avait cependant fait une révélation de taille à Lizabelle, que peu de gens connaissaient : sa manière de combattre. En effet, si on la blessait aux jambes, Kareena était beaucoup plus handicapée que la moyenne des gens ; ne se battant pas avec des armes lourdes, elle n'était pas capable d'effectuer les larges et puissantes attaques que pratiquaient les personnes maniant les épées à deux mains. Ainsi, si elle ne pouvait plus se servir de ses jambes, elle perdait rapidité, vélocité, intiative et esquive.
C'était sa plus grande force et son plus grand défaut.

Lizabelle saurait-elle en tirer parti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Jeu 20 Aoû - 17:49

Lizabelle sourit à sa maîtresse. Elle y était presque arrivée, mais quelque chose lui disait que soit la Comtesse avait feint, soit c'était un coup de chance. La nouvelle-née ne savait trop quoi en penser, néanmoins, elle fut flattée par les commentaires de Kareena. Son frère l'avait entraîné à se défendre, mais il faut dire que les vampires avaient une rapidité et une fluidité dans leurs gestes qui rendait la chose encore plus difficile. Lizabelle avait parfaitement conscience qu'elle n'était pas très douée pour les armes, mais c'était rassurant de savoir que la Comtesse avait la patience pour lui enseigner. Après tout, avec un néophyte comme elle il lui faudrait bien du temps avant de parvenir à un niveau intéressant.

Lizabelle fronça les sourcils, l'air grave en acquiesça. Son frère lui avait bien appris que regarder son adversaire dans les yeux pouvait en apprendre sur ce dernier. Or, le contraire était vrai. Lizabelle avait encore un peu de mal à contrôler ce qui passait dans ses yeux et sur son visage... ce qui rendait la plupart de ses attaques prévisibles. Elle échappa un petit cri aigu quand le pied de la comtesse écarta son épée et que la pointe de la rapière effleura son cou. Ses yeux s'écarquillèrent sous la surprise. Elle ne l'avait vraiment pas venu venir celle-là! Sa maîtresse était rapide, très rapide... trop rapide! Elle se sentait si gauche et lente! Lizabelle avait l'impression d'être une empotée de bas étage. Surtout que Kareena cachait parfaitement son jeu.


" Tu vois ce que je veux dire ? " demanda la Comtesse, l'air satisfait.

Lizabelle attendit que la lame se soit écartée de son cou pour acquiescer doucement. Ses doigts se posèrent sur sa gorge. Rien. Ouf. Heureusement. Elle n'avait pas envie de finir plus trouée que la loque d'un mendiant! Elle reprit sa posture de combat. Lizabelle sourit aux explications de la Comtesse. Vraiment unique cette femme. La nouvelle-née allait répondre lorsque la Comtesse l'attaqua. Plus par chance que par adresse, elle bloqua le premier coup de justesse. Lizabelle la vit disparaître de son champs de vision et fit un bond vers l'avant en se retournant sur elle-même. Tout cela dans un élan de chance inespéré. Elle bloqua le coup du bout de son épée, une douleur sourde se propageant dans son bras.

Elle tomba à genoux, tenant son poignet, là où la douleur était la plus vive. La force du coup avait résonné dans tout son bras. Lizabelle avait eu l'impression que son épaule allait se disloquer. Mais dans la seconde qui suivit, elle plongea sur le côté pour effectuer une roulade, afin de se relever, tout en tentant un coup vers la cheville droite de la Comtesse. Elle espérait avoir bien calculé son coup sinon soit Kareena écarterait son attaque d'un revers ou bien, elle transpercerait sa cheville, ce qui serait vraiment bien pire que tout le reste.


[HRP : Tout petit, mini poste. Désolée T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Jeu 20 Aoû - 23:48

[HRP :Pas de problème t'en fais pas^^]

Lizabelle avait réussi à parer ses deux attaques. Par chance ou non, elle y était parvenue, et pour Kareena c'était le principal. Après avoir bloqué le coup dans son dos in extremis, elle était tombée à genoux en se tenant le poignet. Kareena y était peut-être allée un peu fort...
Mais alors qu'elle allait aider la Nouvelle-Née à se relever, celle-ci roula sur le côté et sauta sur ses jambes, avant d'envoyer sa lame en direction de la cheville de la Comtesse.

Interloquée par la surprise, celle-ci n'eut que le temps de lever le pied pour esquiver et de bondir en arrière. Elle resta hébétée un instant, avant d'éclater d'un rire joyeux et cristallin.

" Lizabelle, encore bravo ! Cette fois j'ai vraiment dû esquiver de justesse. Félicitations. "

Son sourire était éclatant. Mais en un instant, il devint terrible, presque teinté d'une lueur de cruauté.

" Je suppose donc qu'on va pouvoir corser un peu... "

Sa protégée avait très bien assimilé la révélation au sujet de son style de combat, et en avait bon usage. De plus, elle avait réussi à parer deux attaques beaucoup plus rapides que les précédentes, sans récolter aucune blessure. Aucune blessure ? Kareena se souvint brutalement que Lizabelle était tombée au sol, se tenant le poignet. La force du coup porté, qu'elle avait dû arrêter d'un seul bras, avait du se répercuter à l'intérieur de ses chairs, affaiblissant sa prise en même temps que cela la faisait souffrir.
Néanmoins, elle s'était immédiatement relevée pour contre-attaquer... Cette petite avait du cran, et c'était tout à son honneur. Cependant, peut-être Kareena lui avait-elle infligé un handicap trop embarassant, et continuer risquerait de l'épuiser plus qu'autre chose. Certes, elle était là pour ça mais... Elle n'y avait pas été préparée : l'entrainement n'avait pas été prémédité.

La Comtesse décida donc que laisser le choix à sa protégée serait plus judicieux.

" Excuse-moi, peut-être y vais-je un peu trop fort. Si tu veux arrêter là et reprendre un autre jour, où tu te seras préparée etc, tu peux le dire. Si tu préfères stopper le corps à corps et apprendre le Cri Nocturne, c'est possible également. Je te laisse le choix. "

Kareena observa Lizabelle avait bienveillance, tentant de n'influencer en rien sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Mar 25 Aoû - 5:00

[HRP : Shocked Vraiment désolée! J'avais oublié de répondre! Pardon!]

" Lizabelle, encore bravo ! Cette fois j'ai vraiment dû esquiver de justesse. Félicitations. "

La nouvelle-née répondit au rire de la Comtesse par un sourire fier. Elle venait d'avoir la confirmation que Kareena avait feint pour la première attaque. Mais ce n'était pas grave. L'essentielle, c'est qu'elle avait dû esquiver réellement la dernière offensive. Lizabelle devait avouer que cela l'avait rempli d'une certaine fierté. Après tout, la Comtesse avait plusieurs dizaines d'années d'avance sur elle en la matière. La jeune femme ne se laissa pas distraire plus longtemps cependant ; la phrase suivante avait mis tous ses sens en alerte.

Lizabelle se mit en position défensive, mais constate que la Comtesse ne faisait pas de même. Méfiante, elle baissa lentement sa garde et écouta la question de sa maîtresse. Elle porta une main à son épaule blessée puis à son poignet endolori. Oui, c'était assez souffrant, mais... Ses ennemis n'auraient aucune pitié. Ils ne s'arrêteraient pas si elle se blessait. La nouvelle-née médita pourtant quelques minutes. Ceci n'était qu'un entraînement. Un premier entraînement de surcroît. Peut-être devrait elle saisir cette chance d'arrêter avant qu'elle ne soit trop blessée?

La jeune femme releva le menton avec fierté et orgueil. Une lueur brûlait au fond de ses prunelles. Elle raffermit sa prise sur le pommeau de son arme et inspira profondément en se mettant en position de combat. Lizabelle eût un sourire en coin presque carnassier.


"Jamais un ennemi ne s'attendrira devant ma faiblesse. Continuons encore. Le cri nocturne peu bien attendre."

Lizabelle était prête à ce que le jeu se corse beaucoup. La Comtesse se retiendrait sûrement moins maintenant qu'elle avait paré deux attaques et qu'elle l'avait presque touché. La nouvelle-née préférait ne s'attendre à aucune pitié de la part de Kareena. Elle se concentra si fort sur son but qu'elle en parvint à imaginer que c'était le meurtrier de sa famille qui était en face d'elle. Elle ne pouvait perdre contre lui. Elle ne devait pas perdre! Si elle lui cédait un pouce de terrain, il replongerait cette lame dans sa poitrine et elle en mourrait cette fois. Ni Mathusalem ni Kalianoth ne seraient là pour extraire l'arme de sa chair et lui offrir le sang dont elle aurait besoin.

Les phalanges de ses mains étaient blanchis par la tension. Toute son attention était concentrée sur la Comtesse. Elle était si concentrée qu'il semblait qu'aucun mouvement ne lui échapperait. Son regard luminescent était planté cruellement dans celui de la Comtesse et n'exprimait qu'une haine qu'elle avait toujours caché jusqu'à ce jour. Jamais elle n'avait montré ce côté sombre d'elle. Kareena devait le savoir ; Lizabelle redoutait plus que tout ces ténèbres qui sommeillaient désormais en elle. Pourtant, elle les laissait filtrer à cette heure. Doucement, juste un peu à la fois. C'était suffisant pour la rendre terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Mer 26 Aoû - 17:07

"Jamais un ennemi ne s'attendrira devant ma faiblesse. Continuons encore. Le cri nocturne peu bien attendre."

Le léger sourire en coin plus que parlant qu'affichait Lizabelle fut communicatif, et bientôt Kareena arborait le même. Ses mains devinrent blanches sous la pression exercée par ses phalanges crispées, et son expression se fit... Terrible. La Comtesse fut étonnée de voir cette petite étincelle de haine dans ses yeux, que jamais encore elle n'avait laissé filtrer... Étonnant. La jeune fille gagnait en volonté, c'était certain.
Kareena se vit envahie d'une étrange nostalgie soudaine. Elle voyait en Lizabelle la part humaine qui demeurait en son coeur et qui persistait toujours malgré tout, malgré les siècles de vampirisme. Et tout à coup, sa protégée laissait sortir le morceau d'horreur et de violence contenu dans la morsure maudite. Doucement certes, mais tout de même. Cela suffisait pour que Kareena se rende compte que... Lizabelle devenait comme elle. Sa nature vampirique commençait tranquilement à sortir et à prendre le dessus. Alors que sa venue avait permis à la Comtesse de retrouver ce côté humain caché tout au fond d'elle... Elle aurait du se douter que cela ne pourrait pas durer.
Elle aurait du se douter que Lizabelle ne garderait pas toujours son humanité et sa douceur. Elle aurait du. Mais pas si tôt...

Kareena secoua la tête, faisant voler en éclat ces satanées pensées exaspérantes. Qui était-elle, par Ysabella ? Kareena Von Carstein, la grande et redoutée Comtesse Noire, perdre sa contenance et se laisser aller à la mélancolie ? Improbable.
Elle se força a adopter un sourire féroce, et planta son regard acéré dans celui de Lizabelle.

" Très bien ma jeune amie. Alors je vais corser le jeu. Vraiment corser le jeu. Je pense qu'il te faudra faire preuve d'intelligence et de ruse, pour pallier à la différence de niveau entre nous... Mais je te fais confiance là-dessus. Un clin d'oeil confirma ses paroles. N'oublie pas que tu as le droit d'utiliser les sorts que tu connais, ainsi que tes propres capacités. "

Elle se remit en garde. Sa rapière se leva à l'horizontal devant son visage, comme en signe de défi... Mais il n'en était rien. Kareena ne faisait que préparer l'attaque qui allait suivre.
Attaque qui fut bien plus rapide que les précédentes. Kareena n'avait pas forcé sur la vitesse, mais elle avait cessé de se brimer. La lame fondit droit vers le front de la Nouvelle-Née, avant que sa propriétaire ne pirouette sur le côté en une feinte précise et terrible. Ainsi, elle tourna sur elle-même, effaçant son épée du champ de vision de son adversaire, pour trancher l'air en direction du flanc gauche de Lizabelle. Avec un peu de chance, celle-ci étant droitière, elle aurait beaucoup de mal à parer son attaque. En prenant ses considérations en compte, elle modéra la violence du coup pour ne faire qu'égratigner sa peau si jamais la jeune vampire ratait son esquive.

Kareena sauta en arrière, atterrit sur les mains et se propulsa pour se retrouver loin dans le dos de son adversaire. Revenue sur ses jambes, elle replaça une mèche rebelle derrière son oreille, avant de lancer à Lizabelle, un grand sourire aux lèvres :

" Aller à toi, attaque moi ! "

Toute trace de nostalgie semblait avoir déserté son regard... Bien qu'au fond d'elle, cela ne soit pas tout à fait vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Mer 26 Aoû - 17:35

Lizabelle aperçut un éclat de chagrin au fond des prunelles de la Comtesse noire, mais à ce moment-là seul le combat comptait et elle ne baissa pas sa garde pour s'enquérir de la situation. Ç'aurait été beaucoup trop risquée d'ouvrir sa défense. La nouvelle-née attendit les attaques. Elle savait que Kareena augmenterait sans doute la violence de ses attaques puisque, chance ou pas, elle avait bloqué les deux dernières. Lizabelle garda en tête le judicieux conseil de la Comtesse ; user de ses capacités et de ses sorts si elle le devait.

La première attaque fut foudroyante et rapide. Lizabelle donna un coup d'épée qui aurait fait dériver la lame si seulement la manoeuvre n'avait pas été une feinte terriblement précise. Lizabelle n'eût pas le temps de parer la véritable offensive qui lui érafla la peau à nouveau. Elle retint un gémissement de douleur derrière ses dents serrées en faisant volte-face rapidement. La nouvelle-née invoqua alors la furie rouge dans un murmure :


"L'affamé vaut mille guerriers"

Aussitôt, elle sentie son corps se galvaniser d'énergie et de soif. Elle raffermit davantage sa prise sur son épée, se noyant dans les effets de la furie rouge. La phrase de la Comtesse achevait à peine que Lizabelle frappait vers son bras d'épée avant d'abaisser son arme en un arc de cercle pour un deuxième coup au niveau des cuisses. Elle fit un bond étonnant sur le côté avec souplesse. Ses yeux étaient brillant de concentration et tout son corps était tendu comme la corde d'un arc. Aussi rapidement que ses deux précédentes attaques, Lizabelle prit un court élan du bras pour diriger une attaque au niveau de la hanche de la Comtesse. Ce genre de blessure était douloureux, pas aussi handicapant qu'un coup à la jambe, mais presque puisque c'était très près de cette dernière. La nouvelle-née le savait. Son frère le lui avait dit autrefois. La jeune femme posa un pied sur le côté, tentant à nouveau une attaque à la cuisse, mais par derrière. Tout cela se déroulait si vite que Lizabelle avait l'impression qu'aussitôt qu'elle songeait à quelque chose, elle le faisait sans plus de question. Il faudrait qu'elle dompte la furie rouge afin de s'y habituer en combat. Elle effectua un saut vers l'arrière de quelques mètres, se remettant en garde.

Lizabelle ne sentait plus qu'à peine les douleurs de son épaules, son poignet et son flanc. L'adrénaline qui coulait en elle avait anesthésié tout ce qui ne concernait pas la défense, les réflexes, la force ou la rapidité. Tout son être était tourné vers ce combat et elle n'aurait guère de répit avant d'avoir fait mouche. Et encore là... Tant que la comtesse ne serait pas satisfaite, elle poursuivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Jeu 27 Aoû - 15:06

"L'affamé vaut mille guerriers"

Un sourire terrifiant déchira les lèvres de la Comtesse. Le combat risquait fort de prendre des allures plus sérieuses... Et avant même que Kareena ait pu savourer cet instant, Lizabelle fondit sur elle. Elle tenta, d'un mouvement foudroyant de vitesse, de toucher son bras droit avant d'essayer de trancher ses cuisses. Les deux attaques furent aisément esquivées, de deux mouvement excessivement fluide qui auraient pu être comparés à des pas de danse. La premier offensive fut évitée d'un léger mouvement du poignet qui décala son bras du centimètre suffisant à laisser passer la lame adverse dans le vide. La seconde, qui visait ses jambes, fut bloquée d'un genoux relevé. L'épée de Lizabelle entailla le cuir de la botte de la Comtesse, déliant quelques uns des rubans de soie et desserrant l'étreinte de la chaussure. Le genoux et le tibia de Kareena furent légèrement découverts, mais pas encore assez pour permettre un assaut qu'aucune défense d'intercepterait.

Lizabelle sauta alors sur le côté, pour sans attendre envoyer son bras vers la hanche de sa maîtresse. Celle-ci esquiva en bougeant sa jambe droite de quelques centimètres en arrière, qui laissèrent néanmoins la lame de la Nouvelle-Née effleurer la peau blafarde... Sans la toucher. Mais Lizabelle ne perdit guère contenance, et, d'un pas vif et souple sur le côté, elle relança une offensive derrière sa cuisse. Kareena sourit, tourna sur elle-même, attrapa le poignet de Lizabelle qui tenait l'arme de la main gauche, pour l'immobiliser en plein dans son mouvement, et cala sa rapière sous le cou de son élève.

Tout cela s'était passé si rapidement qu'un témoin extérieur n'y aurait vu qu'une chorégraphie dûment et assidûment répétée par ses deux protagonistes. Pourtant, la réalité était loin de cela. Kareena Von Carstein relâcha sa prise et s'éloigna de quelques pas de sa protégée.
Le sourire qui fendait ses lèvres depuis à présent plusieurs minutes était toujours présent.

" Superbe, Lizabelle. Nous nous rapprochons de plus en plus d'un vrai combat. Ta vitesse est impressionante, c'est un point fort que tu dois garder à l'esprit. Ton excellent analyse de la situation et des faiblesses de ton adversaire t'aidera également, mais je ne peux pas encore te dire quelles sont tes autres forces... Bien que je pense pouvoir te les énoncer bientôt. Quant aux points faibles... Attention à ne pas dépenser trop d'énergie dans tes mouvements. Tu possèdes une épée courte, tu dois donc te battre avec un corps-à-corps très rapproché de ton adversaire : ainsi tu t'avantages toi, et le désavantages lui car il est très difficile de se battre trop près de son ennemi si l'on a une arme longue. "

Kareena fit tourner sa rapière entre ses mains, avant de relever des yeux aux étincelles cruelles et joyeuses vers Lizabelle.

" Mais trêve de bavardages... Continuons ! "

Le violent et rapide coup d'estoc de la Comtesse mit fin à la discussion.
Sans attendre, elle bondit derrière Lizabelle en tournoyant, pour lui envoyer un puissant coup de pied sur la nuque... Coup qu'elle ralenti au dernier moment, pour laisser le temps à la Nouvelle-Née de l'appréhender et de l'esquiver. Puis elle fit vivement remonter sa lame le long du dos de Lizabelle, avant de se déplacer légèrement sur le côté et de se remettre en garde... Attendant la contre-attaque de sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Ven 28 Aoû - 18:09

" Superbe, Lizabelle. Nous nous rapprochons de plus en plus d'un vrai combat. Ta vitesse est impressionante, c'est un point fort que tu dois garder à l'esprit. Ton excellent analyse de la situation et des faiblesses de ton adversaire t'aidera également, mais je ne peux pas encore te dire quelles sont tes autres forces... Bien que je pense pouvoir te les énoncer bientôt. Quant aux points faibles... Attention à ne pas dépenser trop d'énergie dans tes mouvements. Tu possèdes une épée courte, tu dois donc te battre avec un corps-à-corps très rapproché de ton adversaire : ainsi tu t'avantages toi, et le désavantages lui car il est très difficile de se battre trop près de son ennemi si l'on a une arme longue. "

Lizabelle plissa les yeux, mécontente de sa performance malgré les félicitations de la Comtesse. Elle avait faiblement hocher la tête pour signifier qu'elle avait comprit, ne perdant pas sa position. Elle vit que Kareena reprenait dès maintenant. La jeune femme en était bien heureuse. Aucun répit. Elle devait se concentrer afin de conserver l'image de celui qui l'avait tué. Focaliser là-dessus. Ne pas perdre de vu cet éclat brillant. Le coup fut violent, mais Lizabelle l'arrêta. La Comtesse bondit derrière elle, mais la nouvelle-née, comme la première fois, bondit vers l'avant en se retournant sur elle-même dès qu'elle la perdit de vue. Le coup de rapière qui suivit la rata également dans son esquive. Elle bondit avec férocité sur la Comtesse, envoyant sa lame dans un sens puis un autre tout en se rapprochant. Lizabelle tenta d'entrer dans un cercle plus près de sa maîtresse avant de tenter une attaque au flanc en feintant vers la jambe, là où elle avait réussi à trancher la botte. À peine aurait-elle eu le temps de toucher qu'elle attaquait à nouveau en direction de la cuisse puis du bras d'épée de la Comtesse.

Sentant que ce ballet sombre prenait trop d'intensité et surtout pour se préserver d'une vicieuse attaque de la Comtesse, elle effectua un long bond qui la sortie de la portée de la Comtesse. Elle se tenait toujours en garde, mais n'attendit pas avant de foncer à nouveau, tentant de frapper au bras, au mollet, à la cuisse, au flanc, de nouveau à la cuisse puis au bras d'épée. Elle multipliait les attaques à une vitesse fulgurante et avec une force grandissant au même rythme qui la haine qu'elle portait pour son meurtrier. Elle se surprit à songer à l'épouse du duc afin d'endurcir sa colère.

Lizabelle ne faisait plus qu'une avec son arme, tournoyant et virevoltant au rythme du métal qui s'entrechoquait, feintait et plongeait. Un peu plus et la nouvelle-née aurait fermé les yeux qu'elle gardait bien fixés dans ceux de son adversaire. Cependant, au fur et à mesure que les attaques se multipliaient, cela semblait être de moins en moins un entraînement ou un jeu pour Lizabelle qui se perdait dans sa rêverie de sang et de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Dim 30 Aoû - 17:46

[HRP : Désolée du retard =S ]


Lizabelle esquiva brillement le coup de la Comtesse, se retournant et bondissant en arrière juste à temps. La suite ne déçut pas le moins du monde Kareena... La Nouvelle-Née semblait comprendre le principe. Immédiatement, sa protégée feinta vers sa jambe -feinte que Kareena ne prit même pas la peine d'observer, se concentrant sur la véritable offensive qui allait suivre- avant de remonter sa lame vers son flanc. La Comtesse, de la même façon qu'elle avait évité la dernière attaque au flanc, posa un pied en arrière pour décaler son buste juste ce qu'il fallait pour que l'épée la rate d'un centimètre.
Sans attendre, Lizabelle fondit sur la cuisse de sa maîtresse. Un coup d'un bout du pied sur le plat de la lame dévia l'attaque, mais la jeune vampire s'empressa de repartir vers le bras d'épée de Kareena en utilisant l'élan que lui avait donné la force de la parade. Kareena fit mine de lancer son bras gauche en avant pour arrêter l'épée de Lizabelle avec sa propre main, mais au dernier moment, elle fit passer celle-ci sur le côté de la lame pour tenter d'aggriper le poignet de son élève. Mais au moment où elle refermait les doigts, Lizabelle avait bondit en arrière.

Superbe... La petite avait deviné qu'en restant trop longtemps près de Kareena, elle allait se faire avoir. Et elle était sorti prestement de sa portée. Un sourire autant carnacier que joyeux se peignit sur le visage de la Comtesse Noire. Maintenant, c'était un véritable combat. Même si leurs forces étaient loin d'être égales, Lizabelle était parvenue à atteindre le niveau suffisant pour que Kareena n'ait plus à se ralentir elle-même.

La Vampire dut chasser ces pensées en voyant sa protégée n'attendait pas pour lancer une seconde offensive. Les coups s'enchainèrent alors à une vitesse fulgurante. Bras, mollet, cuisse, flanc... Chaque coup fut esquivé au milimètre qui convenait. Mais Lizabelle ne s'arrêta pas, fondant à nouveau sur sa cuisse, puis sur son bras droit. Le coup à la cuisse fut dévié du plat de la rapière, celui au bras fut arrêté par la semelle gauche de Kareena. Le pied de la Comtesse s'était posé sous la base de la lame de son adversaire, empêchant celle-ci de continuer sa course. D'une légère impulsion, Kareena renvoya en arrière le bras de Lizabelle, avant de bondir elle-même plusieurs mètres en arrière.

Elle voyait cette lueur dans les yeux de sa protégée... Cette lueur de haine et de colère qui avait jadis brillé dans les prunelles de Kareena Von Carstein. Cette lueur qui témoignait de la douleur de l'âme, du désir de vengeance et de la rage de n'avoir pu empêcher le destin de faire son oeuvre. Il était clair qu'à présent, Lizabelle ne voyait plus Kareena. Elle ne devait plus voir devant elle que son assassin, ou peut-être la femme qui lui avait volé son amour. Dans tous les cas, elle n'était plus elle-même. Kareena se posa un bref instant la question de savoir si elle devait laisser Lizabelle se battre dans un tel état, ou si elle devait arrêter ça. Dans un véritable combat, ce genre de transe pouvait être aussi bénéfique qu'handicapant : On était empli de tellement de rage que l'on frappait plus fort, plus vite et mieux, mais on finissait par oublier l'adversaire... Et c'était là la faiblesse de ce système.
Kareena sourit. Elle allait la laisser faire. Peut-être serait-ce plus tard l'arme ultime de Lizabelle, penser à son meutrier pour devenir plus forte et plus féroce, peut-être même serait-ce son propre style de combat. Ou peut-être finirait-elle par se rendre compte que cela la transformait, pas toujours dans le bon sens, et elle essairait d'oublier cela. Mais, après tout, Kareena n'était pas là pour lui enseigner chaque chose ; la Comtesse décida donc de laisser ce choix à son élève.
La non-vie le lui apprendrait d'elle-même.

Kareena revint donc à la réalité. Elle sourit une nouvelle fois à Lizabelle, et hocha la tête en signe d'approbation. Le regard qu'elle lui offrit se passa de paroles.
Alors elle reprit le combat, fonçant sur Lizabelle à une vitesse non brimée... Le premier coup de rapière fut porté vers l'épaule. Le second, au cours duquel Kareena tournoya sur-elle même pour attérir dans le dos de sa protégée, visa les homoplates. Le troisième fut un coup de pied de latéral que la Comtesse Noire, en se baissant vivement, porta aux chevilles de Lizabelle pour la faire tomber. Kareena se releva d'un bond pour faire face à l'adversaire, et porta le dernier coup : un crochet du poing gauche à la mâchoire...

Elle espérait ainsi montrer toutes les ressources qu'un ennemi pouvait utiliser, et comme il était aisé de surprendre quelqu'un qui serait prit dans sa propre haine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Lun 31 Aoû - 5:48

[HRP : Pas grave. De toute façon je suis très occupée ces temps-ci et le temps d'attente valait la peine avec cette réponse Wink ]

Lizabelle émit un grondement sourd de mécontentement en atterrissant durement sur ses pieds quelques mètres plus loin. Elle n'avait pas touché. S'il fallait qu'elle échoue, il en serait fini de son honneur et elle mourrait définitivement. Rien de tout cela n'était souhaitable. Il lui manquait juste un peu de rapidité. Juste un peu et elle pourrait toucher et achever ce cauchemar qui n'avait pas de fin, qui rejouait en boucle dans son esprit sans lui laisser une seconde de répit pour reprendre le contrôle. Son esprit était embrumé de chagrin et d'incompréhension. Rien ne comptait plus à ce moment que ce désir d'abattre son ennemi. Lui n'avait eu aucun remord, aucun regret de le faire avec elle. La nouvelle-née serra les dents et les poings. Elle ne ressentait plus aucune douleur ni aucune lourdeur dans ses membres. Elle était légère et vive comme le vent. Elle avait la grâce de la brise.

La jeune femme ne remarqua même pas le geste d'approbation de sa maîtresse, trop aspirée par cette illusion qu'elle se forgeait. Lizabelle prit son sourire pour du mépris et un contentement malin de ses échecs. Ç'en était trop. La Comtesse fonça sur elle à une vitesse fulgurante. Lizabelle bloqua l'attaque à son épaule d'un geste simple du poignet puis tournoya en même temps que Kareena pour stopper la deuxième offensive qui visait ses omoplates. La nouvelle-née ne sut esquiver le coup dans ses chevilles qui la déstabilisa tout en la laissant tout à fait surprise. Elle n'eût pas le temps de se rendre compte que la Comtesse noire était de nouveau sur pied qu'elle reçu son poing en plein visage. Elle sentie le crochet la heurter comme si elle le vivait au ralenti. Chaque petite sensation était décuplée alors que l'effet anesthésiant de son illusion se dissipait sous la force de l'impact. Elle sentie les phalanges contre sa joue et l'os de sa mâchoire. Elle eût l'impression que la douleur explosait. La moitié de son visage se retrouva tétaniser par la souffrance. Sa tête pivota sur le côté, suivant la trajectoire du poing. Le haut de son corps se tourna en même temps. Elle tomba sur sa hanche et ses mains. Lizabelle échappa un soupir couper par la douleur. Ses bras tremblèrent, supportant à peine son poids.

La nouvelle-née revécu à nouveau toute la scène de ce soir-là jusqu'à la cuisante douleur dans sa poitrine alors que le couteau entrait dans sa peau, perforait tout sur son passage, frôlait son coeur. Du sang se mit à couler au sol, provenant de la plaie à son épaule, un peu s'échappant entre ses lèvres et le reste, tombant goutte à goutte de son corsage inondé du liquide vermeille. Lizabelle hoqueta de surprise. Elle se tourna, se laissant tomber sur le dos. La nouvelle-née pressa une main sur sa poitrine. Comme c'était douloureux. Elle n'avait plus de souffle. Sa vision était trouble.


"Un océan de sang... dans mes rêves"
murmura-t-elle.

Son regard fouilla la pièce sans vraiment la voir. Les expressions se succédaient sur son visage. La surprise, le soulagement puis la terreur. Lizabelle revivait ce cauchemar.


"Oh... ma soeur!"
souffla-t-elle d'une voix étouffée par un sanglot avant que sa tête ne se tourne sur le côté comme si elle avait entendu quelque chose. "PÈRE! MÈRE! CARTIEN!"

Un long silence, sa respiration s'accéléra, comme si elle courait puis elle arrêta soudainement. Elle eût un faible sourire puis son souffle s'accéléra à nouveau avant qu'elle n'arrête totalement. Toutes ses émotions se lisaient sur ses traits. Ses yeux s'agrandirent d'horreur et de terreur.


"NON! CARTIEN!" semblait-elle crier malgré la faiblesse de sa voix.

Des larmes se mirent à rouler sur ses joues entremêlées de quelques sanglots. Pendant un long moment, puis elle tressauta puis se remit à souffler un peu plus fort avant qu'elle ne grimace de douleur une première fois. Puis une deuxième fois. Ses paupières luttaient pour rester ouvertes, mais elle sombrait. Puis, elle revint à la réalité. Ses plaies avaient cessé de saigner. Lizabelle regarda autour d'elle en se redressant sur ses coudes. Elle grimaça de douleur.


"Aïe..."

Ses yeux se levèrent pour se poser dans ceux de la Comtesse avec un air interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareena Von Carstein
Comtesse Noire
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Lun 31 Aoû - 22:30

[HRP : Je te retourne le compliment Very Happy ]


Lizabelle avait esquivé les deux premières attaques, mais avait été percutée de plein fouet par les deux dernières. Et elle était là, étendue sur le sol, appuyée sur les coudes, hoquetant de douleur et... D'autre chose. Kareena vit sa protégée porter sa main à sa poitrine tandis que défilaient sur son visage quantité d'émotions contradictoire.

"Un océan de sang... dans mes rêves"

Kareena allait s'avancer, mais elle remarqua le regard perdu de Lizabelle. Elle était allée trop loin dans son extase de haine... A présent, elle ne voyait plus du tout Kareena, peut-être même ne voyait-elle plus du tout la pièce entière. Ses pensées furent confirmées lorsque la Nouvelle-Née se mit à hurler (ou plutôt à tenter de hurler) le nom de sa soeur, de son père, de sa mère et... de son frère.
Sa respiration s'accélara, comme si, dans une quelconque chimère, elle courrait. Puis elle s'arrêta, et le murmure qu'elle poussa, associé à l'horreur dans ses yeux, résuma toute l'atrocité de la scène.

"NON! CARTIEN!

Kareena lacha son épée, et se précipita vers Lizabelle. Elle s'agenouilla devant elle, prête à la rattraper si elle tombait. Elle devait être en train de revivre sa mort... Kareena fut soudain frappée de cette image qui la hantait depuis tant d'années, alors qu'elle observait la douleur de Lizabelle : Rhyan, la gorge presque entièrement éclatée. Elle, fonçant sur lui. Il respirait encore. Elle se préparait à le guérir... Mais sa magie humaine ne fonctionnait plus. La nature de son mana avait changé. Et maintenant, elle ne savait même pas si Il était mort ou vivant. Qu'avait-il bien devenir... Les mots d'Harmantaro revinrent à son esprit. "Je peux retrouver les personnes disparues..."

La Comtesse revint brutalement à la réalité lorsque Lizabelle y revint d'elle-même. Elle poussa un léger gémissement de douleur. Le regard interrogateur qu'elle offrit à Kareena devait tout à fait correspondre à celui qu'elle arborrait également. Mais Kareena se reprit, et sourit à Lizabelle. Elle posa la main sur la joue de Lizabelle et la caressa doucement. La voix qui traversa alors ses lèvres n'avait plus rien à voir avec celle des instants précédents qui était forte et encourageante, à présent, elle n'était plus emplie que d'une incroyable... Douceur. Et la compréhension se lisait sur chacun des traits de son visage.

" Les blessures du passé restent toujours. Même après deux cents ans d'existence, je pense toujours à l'homme que j'ai aimé, à ce qu'il a pu devenir, à la façon dont les Vampires nous ont séparés et m'ont empêchée de le retrouver. Ne t'en fais pas, Lizabelle, la plaie finira par se ressouder... Et bien que je doute qu'elle puisse un jour entièrement disparaître, la douleur s'estompera, elle. Laissons le Temps faire son oeuvre..."

Elle lui sourit une seconde fois, avant de se relever lentement. Elle récupéra la lame de Lizabelle ainsi que sa propre rapière, qu'elle alla ranger dans le mur adéquat. Lorsqu'elle se retourna vers sa jeune amie, elle avait retrouvé son masque d'orgueil et de confiance en soi vampirique.

" L'entrainement est terminé pour aujourd'hui, je pense même que nous sommes allées un peu trop loin pour une première fois. Comment te sens-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizabelle De Shram
Spectre Vampirique - Nouvelle Née
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: L'entraînement   Sam 12 Sep - 17:30

[hrp : De peine et de misère, je suis parvenue ENFIN à concocter quelque chose!]

Lizabelle ferma les yeux douloureusement sous la paume fraîche que la Comtesse posait sur sa joue. La nouvelle-née savait qu'il s'était passé quelque chose. Elle s'était déconnectée entièrement et elle avait perdu le contrôle. Il n'était resté que la soif de mort et de vengeance. Elle fut rassurée et bercée à la fois par la voix douce de Kareena, même si ses paroles s'enfoncèrent dans son coeur comme mille lances empoisonnées. La jeune femme voyait avec facilité que la Comtesse portait encore ce sceau maudit qu'était l'amour pour un mortel. Lizabelle rouvrit les yeux, retenant des larmes. Mévérick. Chaque bruissement, chaque souffle qui passaient dans ses journées semblaient murmurer son nom. Et lui l'avait oublié. Il avait son petit bonheur. Et c'était sans elle qu'il vivait chaque jour tandis qu'il était dans chacune des secondes qui passaient autour d'elle. Lizabelle regarda la comtesse se lever et prendre son arme et la sienne pour aller les ranger.

La nouvelle-née se releva de peine et de misère, vacillant un peu sur ses pieds. Elle remit un peu d'ordre dans sa tenue et sa chevelure. Elle inspecta ses plaies. Rien de très grave, mais tout de même. Lizabelle leva brusquement les yeux vers la Comtesse lorsque celle-ci s'adressa à elle. La nouvelle-née hocha faiblement la tête et soupira silencieusement. Lizabelle baissa les yeux puis réfléchit un moment à la question de la Comtesse.


"Je vais bien. Ne soyez pas inquiète..."

Un battement de cil. Derrière ses paupières closes pour ce clignement elle vit défiler tous ses souvenirs de Mévérick. Les bals, le soir sur la plage, son sourire, ses yeux, ses manières, l'éclat de ses cheveux, le contact doux et délicieux de ses lèvres lors de cet unique baiser. Lizabelle se détourna et quitta la pièce. Aussitôt qu'elle eût entamer sa marche dans le couloir, elle serra le poing contre son coeur inerte des larmes se bousculant à ses yeux et sa gorge se serrant insupportablement. La nouvelle-née ne put émettre le moindre son tant elle étouffait dans ce chagrin qui la noyait. Elle ouvrit la porte d'un petit salon vide et s'effondra sur un canapé où elle laissa aller toute la peine qu'elle avait bridé jusqu'à ce jour. Elle ouvrit les valves de sa tristesse, ses larmes irréelles apparaissant avant de disparaître au contact du tissus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entraînement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entraînement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Salle d'Entrainement-
Sauter vers: