Les Cendres d'Alésia

Découvrez un Royaume dévasté par la guerre où s'affrontent nombre de créatures fantastiques et sanguinaires. Créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de chaos...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 28 Juil - 3:33

- Ouf un peu d'air frais ne me fera pas de mal !

Elle avait trimé toute la journée et au moment de son repos, la comtesse noire était venue rendre visite à son maitre, * son maitre ?? Mais tu débloque ma pauvre fille ! Continue comme ça et tu vas finir encore plus esclave que les larbins de cuisine !* se morigéna-t-elle. toujours etait-il que cette visite impromptue avait fait tomber à l'eau l'entrainement qu'elle devait faire, aussi, sitôt aprés avoir servi les boissons et collations, avait-elle demandé au roi des vampires la permission d'aller s'aérer un peu dans les jardins attenants à la salle de bal. Chose qu'il lui avait permise sans poser de questions, ce qui était trés etonnant de sa part sachant sa méfiance naturelle quasi maladive. Le regard qu'il lui avait lancé d'ailleurs était assez intriguant.
Chassant d'une main ces pensées, elle se dirigea vers les jardins de la salle de bal sous les regards de quelques prédateurs et aristocrates qui trainaient dans le coin.
Ils regardaient mais n'osaient pas toucher, sans doute à cause de la rumeur qui semblait circuler sur ses relations hum, comment dire, "intimes" , avec le Seigneur vampire ... Ce qui lui accordait la liberté d'aller et venir à sa guise, que n'avaient pas les autres esclaves.
Elle ouvrit les grandes portes fenêtres, puis se dirigea vers les grands escaliers qui descendaient vers les jets d'eau du jardin et vers les magnifiques mini labyrinthes qui s'y trouvaient parsemés de ci de là.
Elle communiait avec la nature et ne faisait plus qu'un avec la faune environnante, sa nature elfique reprenait le dessus dans ce contexte, là ou les autres ne voyaient que nature décharnés, arbres déracinés, mort et destruction, sa nature seconde lui montrait l'essence réelle de ce qui l'entourait, il lui suffisait de mettre une main sur un tronc décharné pour en lire la mémoire ... Elle ne remercierai jamais assez son père pour tout l'enseignement qu'il lui avait donné, lui apprenant ainsi à faire corps avec l'univers qui l'entourait car elle en faisait partie: elle n'était qu'une part d'un tout. C'est ainsi qu'elle su qu'elle était suivie dans le labyrinthe où elle venait de s'enfoncer.
Pressant le pas, elle se plaça en embusquade derriére un tronçon d'arbustes formant, dans un enchevétrement torturé, un angle du labyrinthe qui faisait une cachette idéale, attendant ainsi de voir qui venait la suivre ainsi sans crainte du Roi.


- Qui êtes-vous ? Que me voulez vous pour me suivre ainsi ?? Ne savez vous donc pas qui je suis ??
Vaille que vaille, autant que cette fausse rumeur serve encore à quelque chose se dit elle en posant cette dernière question. Son bâton magique prét à servir en cas de besoin


Dernière édition par Aya Snowtiger le Dim 6 Sep - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 28 Juil - 21:35

Konrad qui était dans la salle de baldepuis longtemps avait remarqué une jolie petite servante passé comme si passé au milieu d’aristocrate et prédateur ne la dérangeait pas et il la regarda le plus idscrêtement possible tosu ne continuant sa discussion avec d'autre prédateur .

*Hum …elle semble vraiment jolie cette petite la ….je devrai aller voir si son sang est aussi bon que son apparence …*

Skinner l’avait bien regardé passé dans la salle et prendre l’escalier et il décida de la suivre après s’être excusé au près des autres prédateur avec qui il discutait leurs disant qu’il devait partir …

Il se dirigea ver l’escalier et après être arrivé a l’escalier il se mit a se déplacer plus rapidement de peur de la perdre de vue et quand elle entra dans le labyrinthe il n’hésita pas une seconde et continua a la suivre .En marchant il remit correctement ses vêtement en place. Il portait des vêtements de grande qualité et avec l’épée qui pendant sur son coté avec les armoiries de sa famille, on aurait put le prendre pour un aristocrate. Il fut surprit de la perdre de vue et encore plus quand il la remarqua placé en embuscade.

* comment elle a sut que je la suivais ? J’ai du faire du bruit … vraiment je ne suis pas doué en se moment.*

*La prochaine fois je me laisse pas distancer et je reste furtif .*

Il la regarda de haut en bas avec un grand sourire et il murmura doucement :
-jolie…vraiment très jolie…

Il fit une révérence et avança un peu ver aya tous en disant :

-Moi je ne suis un vampire d’une assez bonne famille…les Manfred. Se que je veux ? Au pas grand-chose en vérité…

Konrad n’hésita pas une seconde et il avança encore et lui caressa doucement la joue .Puis il lui sourit tous ne ocnitunant de la regarder de haut en bas .

Tu es vraiment jolie et ton sang doit être délicieux….et se que je vois s’est que tu es une servante des plus jolie … je vais te donner un peu de réconfort après ton dure labeur mais ne échange je vais boire un peu de ton sang. Alors le plus simple est que tu te laisse faire sa serait bête d’abîmer ton beau petit visage…mais avant dit moi ton prénom ... tu ne semble pas tous a faite humaine... Et si j'ai de la chance tu es encore vierge vraiment parfait ton sang n'en seras que meilleur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 4 Aoû - 15:10

Tu es vraiment jolie et ton sang doit être délicieux….et se que je vois s’est que tu es une servante des plus jolie … je vais te donner un peu de réconfort après ton dure labeur mais ne échange je vais boire un peu de ton sang. Alors le plus simple est que tu te laisse faire sa serait bête d’abîmer ton beau petit visage…mais avant dit moi ton prénom ... tu ne semble pas tous a faite humaine... Et si j'ai de la chance tu es encore vierge vraiment parfait ton sang n'en seras que meilleur ...

Aya ouvrit la bouche, puis la ferma, pour la rouvrir avant de la refermer encore une fois en serrant les dents : elle était interloquée. *Quel culot ! Un prédateur ... même pas un aristocrate ... un simple, petit prédateur pense faire de moi sa putain*. Elle sentit une sourde colère monter en elle, elle était épuisée par sa journée, bien que s'étant remise de ses émotions tumultueuses, son cerveau était toujours en ébullition pour la préparation d'un plan qui lui permettrait de s'échapper.
Falcon, son faucon, lui avait appris que sa soeur Mo', était sur le départ pour partir à sa recherche, elle en avait même parlé à la reine blanche, d'aprés ce qu'il lui avait rapporté.
Cette nouvelle ne faisait qu'accentuer la pression qu'elle ressentait. Un souvenir de lévres glacées sur son cou, de caresses brulantes et de baisers enflammés, s'interposa un bref instant, avant qu'elle ne la chasse d'un mouvement de tête et ne se reconcentre sur le petit prédateur qui venait d'oser porter la main sur elle.
Une sourde fureur grondait en elle, son assurance, sa fatuité et son audace eurent raison des dernières forces de la jeune femme, qui murmura les dents serrés :

- Appelle moi " princesse de tu me touche j'te bouffe "


Puis saisissant la main qui caressait sa joue sans pudeur aucune, elle réalisa une clef, lui tordant ainsi le bras et la main, lui arrachant des gémissements de douleurs. Puis renforcant sa prise, elle le fit plier, jusqu'à ce que son genoux touche terre. Elle était si irritée par tant d'aplomb qu'elle négligea la prudence, dévoilant ainsi sa véritable personnalité.
Elle persifla :


- Maintenant mon petit, écoute bien et retiens bien ce que je vais te dire : Je m'appelle Jissia, je suis la servante de Corran de Monfort, et sa maitresse également. En dehors de lui, personne n'a le droit de goutter mon sang et encore moins de me toucher. Recommence ça une fois et tu finiras en poussière !


Puis se rendant compte, au regard ébahi du vampire, qu'elle était allée un peu trop loin, elle se radoucit et scruta discrétement les alentours afin vérifier qu'il n'y avait pas eu d'autres témoins de cette scéne.
Lui tendant la main d'un air géné, elle dit d'une voix servile, légérement teintée d'ironie :


- Relevez-vous monsieur, il en sied guére à un noble tel que vous d'écumer la poussière des jardins aux pieds d'une servante ... Je suis contente de voir que j'ai bien retenu la leçon de défense apprise cette semaine.

Puis-je faire quelque chose pour vous ? ... en dehors de ce que vous n'obtiendrez jamais bien sur !

ajouta-t-elle avec un doux sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 4 Aoû - 18:47

Konrad n’accepta pas la main qu’elle lui tendait et se releva seul et se mit à frotter sa main endolorie d’avoir été tordu d’une telle manière. Son cerveau n’avait pas mit longtemps à la reconnaître, il l’avait déjà vue mais ne savait plus d’où exactement mais il ne préféra ne pas l’informer de ça…*ah elle se défend bien même un peu trop bien la petite je vais éviter de la chercher ou du moins faudra que je fasse attention si je veux garder mes bras en bonne état*
Konrad se mit à la regarder droit dans les yeux comme si il cherchait à lire en elle.

-veuillez me pardonner d’avoir tenté d’abuser de vous mademoiselle vous ne m’y reprendrez pas…Mes propos n’étaient pas corrects et je comprend votre refus.

Konrad lui fit un sourire et il épousseta un peu ses vêtements et les remit en place puis il regarda à son tour les alentours espérant que cet incident n’avait pas été remarqué.

-vraiment veuillez m’excuser pour se que je vous ai dit mademoiselle Jissia. Et appelez moi Konrad. Je fais partie de la famille des Manfred et j’ai aux alentours de 215 ans .Voila vous savez tous de moi. Mais moi je ne sais rien d’autre que votre prénom qui est fort agréable à l’oreille et qui vous sied à ravir.

Konrad passa son regard de nouveau sur elle de haut en bas avec un sourire puis enchaîna en disant :

-Vous n’êtes pas que humaine n’est ce pas ? Si ma question vous semble indiscrète veuillez encore me pardonner car je ne cherche pas à vous offenser.

Konrad n’hésita et lui fit un baisé à la main puis se redressa.

-je persiste à dire que vous êtes très belle, peu de femmes peuvent égaler votre beauté et qu’il est bien dommage de vous savoir au service de Corran de Montfort…

Konrad avait un large sourire comme si il voyait maintenant un intérêt tout autre. Il semblait percevoir en elle le moyen d’obtenir beaucoup de pouvoir.
*Intéressant elle est au service de Corran donc elle peut aller dans sa chambre …*

-j’aurais une petite question à te poser… je trouve que pour une servante tu n’es pas si docile qu’il n’y parait …dis moi ou se situe ta chambre par rapport à celle de Corran ? Y a-t-il un moyen d’accès facile à sa chambre ?

Konrad se mordit la lèvre après avoir posé les questions se rendant compte que les questions qu’il posait pourraient sembler incorrectes et même louche.
*quel sot je fais, si elle informe de mes questions son cher maître je risque d’avoir de gros ennuis vu comment sont traités les traîtres et les renégats, je risque de pas survivre longtemps si elle lui parle de mes questions.Surtosu que si je tombe ma famille tombe sa serait fâcheux ....Je devrais essayer de me le mettre dans la poche la servante sa pourrait m’éviter des ennuis et peut être me donner bien des avantages…*

-Et vous mademoiselle que puis-je faire pour vous ? Vous devez être fatiguée vous devriez vous asseoir on pourrait discuter…Vous avez un sourire radieux et si un jour vous changez de point de vue sur mes avances je serais là …Mais en attendant je tiens à me faire pardonner pour ce que je vous ai fait et dit. Et se serait un immense honneur de passer quelques instants en votre compagnie.

Konrad la regardait espérant que tous ça se passerait comme il l'escomptait ...


Dernière édition par Konrad Manfred le Mar 4 Aoû - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 4 Aoû - 21:14

Le jeune prédateur la regardait à présent, un air méfiant dans ses prunelles luisantes de vampire. Refusant sa main, il se releva et s'épousseta sans son aide. Puis tout en la dévisageant, il s'excusa de son comportement osé.
Il faisait sombre et en dehors des billes luminescentes qui lui servaient de yeux, elle ne distinguait guère ses traits, ni ses expressions. Toujours sur ses gardes, elle l'écouta discourir sachant que cela lui en apprendrai beaucoup plus sur lui qu'il ne pouvait se l'imaginer.
Il semblait méfiant tout à coup, sans doute la mention de sa proximité avec le Roi l'avait-elle enfin réveillé. Elle sourit intérieurement, cette carte de rien du tout était, mine de rien, un vrai trésor finalement.
Après s'être recomposé une prestance digne d'un héritier de bonne famille, il se présenta d'ailleurs comme tel, puis entama un baise main tout à fait inadapté. Elle retira sa main précipitamment avant de dire :


- Monsieur... Konrad, il n'est guère de coutume pour des vampires de s'incliner ni de faire des baise-mains à des servantes humaines.


Elle martela ses derniers mots, signifiant ainsi au curieux, qu'il se donnait un peu trop de liberté autant avec ses suppositions qu'avec ses questions ... sans compter son changement d'attitude et ses flatteries exagérées.
Si elle avait son apparence normale, elle aurait accepté ce compliment ... mais dans le cas présent, en costume de soubrette et avec sa coiffe, les cheveux camouflés et ses traits et formes naturels cachés , elle avait beaucoup de doutes sur son pouvoir de séduction. Sa méfiance naturelle revint au galop, se vérifiant quand il commença à poser des questions sur Corran de monfort. Levant un sourcil, elle demanda, d'un air faussement timide et en minaudant :


- Voyons, monsieur ! pourquoi voulez vous donc savoir ou se trouve ma chambre par rapport à celle du roi ? Je vous ai dit que rien ne serait possible entre nous, d'ailleurs en ce moment ma chambre est celle du seigneur depuis quelques jours.

Elle partit d'un petit rire cristallin, comme si elle avait pris tout cela à la légère, elle savait qu'elle maîtrisait l'art de la dissimulation, cela avait été son métier pendant des dizaines d'années maintenant et depuis deux ans elle y excellait encore plus. C'est pour cette raison qu'elle reconnaissait dans les paroles et attentions nouvelles du prédateur, une tentative à peine voilée de manipulation ... à peine voilée et surtout très maladroite, demander directement à une inconnue, servante du seigneur et sa maîtresse qui plus est, si sa chambre était facile d'accès, c'était purement du suicide, quand on connaissait le sort qu'il réservait aux félons. Si elle le dénonçait, s'en était fini de lui. *Soit, laissons-le croire que je suis assez idiote pour ne pas avoir compris la manoeuvre, et c'est lui qui me servira le temps venu.* Rougissant sciemment, elle affecta un air timide et baissa la tête après ses dernières paroles, jouant à la perfection le rôle de la prude petite servante dont le maître se sert aussi bien au lit que pour le service.
Un soupire à fendre l'âme s'échappa de ses lèvres lorsque le prédateur lui demanda s'il pouvait en quoi il pouvait l'aider :


- A rentrer chez moi peut-être .
dit-elle feignant un éclat de rire, comme si elle plaisantait, en plongeant son regard, volontairement triste, dans les billes du prédateur. Certes elle ne distinguait pas parfaitement ses traits et expressions, mais elle savait que lui ne perdait pas une miette de tout ce qui traversait son visage à elle comme sentiment ... Bien entendu, il était incapable de distinguer le vrai du faux, cela se voyait qu'il ne maniait pas l'art de la manipulation, d'autre part ... elle était plus forte que lui physiquement cela s'était senti dés le départ, s'il lui causait quelconque ennui, elle n'aurait qu'à rendre service à l'humanité ...

- Excusez moi, je vais aller m'asseoir sur les marches de l'escalier, il fait trop sombre ici pour lire.
Ajouta-t-elle en montrant le petit livre qu'elle avait dans sa poche de tablier. Vous pouvez venir si vous voulez, je serais ravie de partager mes lectures avec vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mar 4 Aoû - 21:58

Konrad semblait énervé de ne pas avoir réussit à avoir les informations qu’il avait cherché à obtenir .Son visage avait été traversé par un rictus d’énervement au moment ou Jissia annonça quel partageait la couche de coran de Montfort.

-Je vous accompagne avec grand plaisir jusqu’au marche et je serais honoré de partagé votre lecture.

Konrad réfléchit a se qu’avait dit Jissia sur son comportement avec elle une servante se qui le fit sourire la regardant de nouveau de ses yeux jaunes cherchant sur le visage de Jissia tous se qui permettrait de l’analyser et de mieux la comprendre.

-mademoiselle apprenez que j’ai toujours été poli et cordiale avec les servantes ou mes proies je ne vois pas l’intérêt de tétanisé de peur mes victimes. Je leurs apporte même souvent de la compagnie et elles m’apportent du sang en échange. Je suis très doux avec mes victimes et je ne les tue que rarement que qu’en elles veulent me tué. Je peu vraiment être très doux avec les servantes et mes proies humaines …

Konrad s’assit sur les marches de l’escalier doucement attendant qu’elle le rejoigne pour lire son livre lui permettant de la regarder approcher pour mieux l’analyser dans la manière a la quel elle se déplaçait.*zut avec tous sa je sais toujours rien sur la chambre de Corran, il faut que je cherche a avoir des renseignements plus discrètement ou m’en faire une allié de cette petites… *

-Mademoiselle appelé moi Konrad et pas monsieur je déteste être appelé monsieur …Je sais que vous allez trouver mes questions étrange mais êtes vous heureuse au service de votre maitre ? Et aimeriez vous être libre ?Je me suis toujours demandé se que vous pouviez ressentir vous autre serviteur humain.

*étrange son regard semble triste mais elle semble si étrange, docile et si forte elle a réussit à me tordre le bras et est passé d’une servante servile a une femme forte… *

Konrad remit des gants à ces mains et semblait pensif tous en regardant Jissia il semblait regardé a travers elle comme si elle n’était pas devant lui …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Lun 17 Aoû - 18:38

-Mademoiselle appelé moi Konrad et pas monsieur je déteste être appelé monsieur …Je sais que vous allez trouver mes questions étrange mais êtes vous heureuse au service de votre maitre ? Et aimeriez vous être libre ?Je me suis toujours demandé se que vous pouviez ressentir vous autre serviteur humain.

Le cœur d'Aya manqua un battement. Libre ? Elle rêvait de retrouver cette liberté si chère à son âme de rebelle. Son père et sa sœur lui manquaient, cela faisait des jours que son faucon était parti rejoindre Mo' afin de lui apporter des nouvelles. Il revenait toujours ... toujours sauf cette fois.
Elle ouvrit la bouche pour répondre, une lueur d'espoir dans ses prunelles mauves qui s'éteignit tout aussi vite qu'elle y naquit. Étrange tout de même. Ce vampire qui l'avait suivie et qui depuis qu'il s'était pris un refus, ne semblait plus s'intéresser qu'à une chose : Corran de Monfort. Pourquoi tant de questions sur lui à peine quelques jours après qu'elle soit devenue sa maitresse ??? Si elle accédait facilement à sa chambre ? où celle-ci se situait-elle ? Si elle était heureuse dans ces appartements ? Si elle voulait retrouver sa liberté ? A quoi donc cela rimait-il ? Se pouvait-il qu'il doutât de sa fidélité ? L'espionnait-il ?!
Elle en aurait le cœur net ! Après les nuits qu'elle passait dans ses bras à lui prouver jour après jours son attachement pour lui ... douter d'elle !!
Mais après tout, il n'avait pas tout à fait tort. Il ignorait les sentiments qui naissaient au fond de son cœur certes, mais même s'il les connaissaient, son amour de la liberté et le manque de sa famille se faisait cruellement ressentir et malgré les sentiments qui lui déchiraient le cœur, elle finirait par partir ... bien qu'elle ne soit plus aussi pressée que ça de le faire.
Elle vivait quelque chose qu'elle n'avait jamais connu et ne voulait pas s'en priver, même si cela ne durait pas éternellement.
S'efforçant de sortir de ses pensées elle affecta un sourire timide avant de répondre:


- Bien sur que j'aimerai être libre. Mais je suis bien traitée ici et je mange à ma faim. Je suis issue d'une ville pauvre vous savez monsieur, et l'aristocrate qui m'avait enlevée a tué toute ma famille alors je n'ai plus personne qui m'attends, tandis qu'ici j'ai maitre Corran, qui est très doux avec moi et même si je ne suis qu'une servante, je jouis de sa protection.
Il avait le regard dans le vague, sans doute songeait-il au rapport qu'il allait faire à son Roi après l'avoir quittée ... et si elle en profitait un peu ? " Je suppose que le coup de séduction c'était pour amorcer la conversation, Corran l'étriperai s'il en profitait, et bien ça lui apprendra à me faire suivre !"

De son doigt elle se mit à dessiner des arabesques sensuelles sur la main qu'il commençait à ganter en la regardant l'air absent, puis elle murmura d'une voix douce et faussement timide, un air mutin à peine voilé dans les yeux.


- ... Je suis heureuse aussi de faire la connaissance de nouveaux "amis", si élégants et courtois que vous avec les servantes. Un vrai gentilhomme.
termina-t-elle avec un sourire en coin, en insistant sur la partie "amicale" de sa phrase.

Il étaient arrivés aux grandes marches menant à la salle de bal, qu'il gravirent à pas lents, puis arrivèrent sur la terrasse baignée de lumière. Elle le regarda plus intensément attendant sa réaction. Ses traits lui paraissaient familiers, mais elle n'aurait pas su dire où elle l'avait déjà croisé.
Elle haussa les épaules avant de s'asseoir; sans doute l'avait-elle vu quelques part aux cuisines ou ailleurs dans le manoir.
Tant qu'elle se "vengeait" de cette tentative d'espionnage de son amant elle se fichait de savoir à quel endroit elle l'avait déjà rencontré. Peut-être même lui serait-il d'une quelconque utilité le jour elle déciderait de partir.


Dernière édition par Aya Snowtiger le Sam 5 Sep - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Lun 17 Aoû - 22:45

Konrad avait écouté aya l’ait triste de savoir que aya était plutôt fidèle a Corran a montfort. Tous cella n’arrangeait pas ces affaires comment allait il faire pour approcher Corran de Montfort maintenant. Il devait réussir a la persuader de l’aider mais il devait faire attention a ne pas lui dire directement se qu’il voulait faire elle serait capable de se retourner contre lui sinon.

-Uhm je vois que vous tenez a votre maître cette important la fidélité…oui il faut toujours être fidèle a quelque chose ou quelqu’un moi s’est père…je lui doit tous et je ferais tous pour père…

*il faut vraiment que je vérifie sa loyauté si il n’est pas fidèle elle n’oseras pas non plus me le dire comme sa. Elle doit avoir de se qui arriverait si je la trahissait*

Konrad la regardait avec un regard doux mais comme si il avait peur et cella s’accentua encore plus quand il lui posa les questions :

-je te comprend mais tu serais près a allé jusqu’ou si tu pour ta liberté si tu pouvais l’obtenir ? Que serait tu capable de faire ? Serait tu capable de tué ? Que ferais tu pour te venger des vampires de tous ceux de ma race un ? Contre ceux qui t’on transformé en serviteur presque en esclave? Et que pense tu des vampires renégats ?

*j’en ai trop dit là j’aurais mieux fait de pas en dire autant je devrais changer de sujet et y revenir plus tard mais pas maintenant*

Konrad semblait plus nerveux maintenant qu’il avait posé ses questions et regarda autour de lui pour être sur qu’il n’y avait personne d’autre. Ne voulant pas prendre de risque qui risquerait de le faire tué et peut être même d’entraîné toute sa famille avec lui. Et il se mit a parlé de changé d’un sujet tous autre :

-Merci je suis très heureux moi aussi d’avoir fait ta rencontre sa me touche se que tu me dis…Et je serais très heureux de me rapprocher plus de toi … même si cella risque d’être mal vu si je deviens ton ami…Ma famille ne manque pas d’influence on ne me critiqueras pas ouvertement sauf peut être ton maître Corran et d’autre noble sa cour…

Konrad lui sourit à son tour très heureux qu’elle parle de lui comme un ami ne réfléchissant même pas que cella pouvait être un piège. Konrad avait parlé de Corran et des autres nobles avec une sorte de méchanceté dans la voix comme si le nom de Corran l’énervait particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mer 19 Aoû - 14:16

Décidément ! Il n'avait que cette idée en tête !

- Konrad ! Maitre Corran n'est pas celui qui m'a enlevée ! IIl m'a au contraire libérée de celui qui m'avait arrachée à ma vie et l'a chatié pour sa traitrise.


La voilà qui défendait le seigneur vampire maintenant ! Elle était folle ! Avait-elle déjà oublié pourquoi elle avait partagé sa couche ?Elle ne se reconnaissait plus. La manipulatrice qu'elle était avait été domestiquée par un des plus grand meurtrier de la race humaine et par l'ennemi numéro un de la race elfe. Or elle était les deux ... Il était son ennemi à double titre et elle le défendait ?
* Ben faut bien que j'empéche qu'il y ait un drame avant que je m'échappe sinon la surveillance sera renforcée !*
* Bien sur je vasi te croire !*
* La ferme !*
* Oui, oui c'est ça ! fais moi taire si tu crois que ça changera les choses !*

Agaçante petite voix ... qui avait tout à fait raison ! Elle soupira. Il était temps pour elle de s'enfuire d'ici et plus vite que ça, elle avait combattu l'amour partut ou elle l'avait vu rendre les gens idiots, servils et esclaves de ce sentiment.


- Mais pour vous répondre, je n'irais pas jusqu'à tuer ... je ne suis ni assez forte ni assez aguérrie pour avoir recours à ce genre de méthodes, mais si un ami m'aidait à rentrer chez moi, je ne serais pas contre et je me montrerai discréte à ce sujet bien entendu.


Elle n'oubliait absolument pas qu'il y avait de forts risques pour qu'il soit un espion de Corran et qu'il joua la comédie à son sujet, afin de tester sa loyauté sans doute, mais s'il existait un faible espoir pour qu'il soit sincére, elle ne devait pas gâcher la moindre chance qu'elle pouvait avoir de s'échapper ... et toute aide serait la bienvenue ... même celle de quelqu'un qui essayait de lui tirer les vers du nez, soit par obéissance à son maitre soit pour raisons personnelles, et elle se moquait éperdument de savoir ses motivations.

Aussi quand il changea subitement de sujet mettant en avant son désir d'être son ami ainsi que l'influence de sa famille, elle n'y vit qu'une opportunité supplémentaire de quitter le manoir et de retrouver sa liberté.
Elle le regarda plus intensément, ses traits lui paraissaient de plus en plus familiers. Plissant les paupières, elle se concentra sur lui penchant la tête d'un air pensif, faisant ainsi appel à sa mémoire.
Soudain, ses yeux s'ouvrirent en grand, son regard se fit soupçonneux et interrogateur. Elle se souvenait, mais lui ?


- Je vous reconnais !! Vous faisiez partie du groupe qui m'avez libérée avec Corran De Monfort !! Vous êtes même celui qui m'avez portée en sortant des geôles du renégat !


Elle le regarda soudain d'un air accusateur :

- Vous êtes satisfait ? Pourquoi cette comédie ?? A quoi cela rime-t-il ?? C'es
t Corran qui vous envoie pour éprouver ma fidélité et ma loyauté à son égard ?? Il va m'entendre !

Elle était furieuse ! C'était la preuve que son amant doutait d'elle ! Il osait murmurer des mots d'amour dans l'intimité de leur chambre ... LEUR chambre ? Il n'y avait plus de leur qui tenait ! c'était SA chambre et il allait y pourrir seul ! Dés qu'elle le pourrait elle s'échapperai !
Sans qu'elle el sente, des larmes de rage avaient embué son regard et s'étaient mises à couler sur le velouté de ses joues, son regard amethyste avait pris le sombre de l'hématite et un léger aspect irisé qui était , pour ceux qui la connaissaient bien, le signe d'une grande contrariété et d'une grosse colére.


- Dis à ton maitre que s'il veut en savoir plus, il n'aura qu'à le demander à sa servante directement ! Quand au reste il 'na que se trouver une autre bouillote pour réchauffer son lit et son coeur glacé ! Sur ce je te laisse à vos petites maguouilles sans interêt pour moi !

Puis elle tourna les talons et commença à s'éloigner pour regagner sa chambre, substituant ainsi son regard plein de larmes à la vue du prédateur, serrant contre elle son petit livret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mer 19 Aoû - 19:18

Konrad fut surprit qu’elle le reconnaisse lui est même n’avait pas fait le rapprochement avec elle .Il n’avait jamais réfléchis qu’elle était la fille qu’il avait porté hors des geôles des renégats.
La voyant énervé et partir il se dit que s’était mauvais pour lui car il risquait de perdre sa chance d’abordé corran pour le tué et aussi de se faire tué par corran si elle en parlait avec lui. Donc il se précipita pour la rattraper. Oubliant toute sécurité et il se mit a lui parler délibérément de ses projets pour essayé de lui montré qu’il n’était pas un espion.

Non n’en parlé surtout pas a corran je ne suis pas nu de ses espions pitié ne lui en parlé pas….je ne vous avais pas reconnu mais maintenant oui je sais que ces vous que j’avais porté et j’en suis plutôt heureux de vous revoir…ce n’est pas une comédie je voulais avoir juste quelque renseignement…

Je ne fais pas vraiment partit des fidèle de corran je dirais même plus que je voudrais bien m’arrangé pour le faire disparaître…et du même cou si vous m’aidé a vous libérez mademoiselle…

Corran est faible et il ne vaut rien comme chef son pouvoir s’étiole …. Je veux le tuer et un nouvel ordre naîtra … Ma famille obtiendra encore plus de pouvoir. Père sera fier de moi…
Alors surtout ne lui ne parle pas de sa….


Konrad lui sourit essayant de paraître amicale et de cacher sa peur car la sa tête pouvait tombé si elle parlait a corran de ses projets il serait tué …Mais on voyait malgré tous une grande peur dans ses yeux….

Je pourrais vous aidé a quitté ces lieux a retourné a une vie paisible chez toi, tous sa il suffit de m’aidé tu ne sera mêler a casiment rien tu me dis juste se que je veux savoir et tu devras juste m’aidé a entré dans sa chambre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Mer 19 Aoû - 22:20

Corran un faible ? Son pouvoir s'étiole ? Ce prédateur ne semblait pas du tout vivre dans le même monde qu'elle ! Depuis deux ans qu'elle était au service de Corran De Monfort, elle avait vu se courber devant lui toutes les classes aristocratique du monde nécromantique, il était redouté par delà les limites de la crypte, et ses exploits, qui ne d'ataient pas d'hier d'ailleurs, avaient franchis les frontières des peuples et des races alors qu'elle même découvrait à peine peu son appartenance elfique.
Elle connaissait sa puissance bien avant d'être captive. La rumeur de son implication dans la grande guerre était connue de beaucoup, elle était surprise que Konrad l'ignore. Mais elle était encore plus surprise par cette haine qu'il vouait au Seigneur vampire.


- Pourquoi ?
demanda-t-elle

Elle s'était retournée lentement quand son bras l'avait arrétée et qu'il avait achevé sa diatribe.

- Pourquoi voues-tu une haine aussi féroce à Corran ? Que t'a-t-il fait ? Penses-tu que ta famille sera au sommet de la gloire parce que tu auras tenté de tuer le Roi ? Quand ta tête sera affichée en place publique ? Penses tu que ton pére en sera heureux ? Un vampire qui tue un autre vampire sans raison ... se verra rejetté par sa race ... même moi je sais cela. Qu'en sera-t-il si tu tentes de tuer le Roi qui a redonné à la race une partie de sa splendeur ? Il y a d'autres moyens d'acquérir gloire et fortune et de redorer le blason de ta famille, crois moi Konrad.N'oublie pas qu'au coté de Corran il y a la comtesse qui est une trés puissante magicienne.


* et qu'il y a une femme qui te tuera plutôt que de te laisser faire du mal à l'homme qu'elle aime!*
ajouta-t-elle en son for intérieur.
Elle le regardait fixement, ses prunelles avaient repris leur teinte améthyste. Le danger était passé. Elle semblait sonder son âme inexistante, cherchant la vérité.
Elle vit la peur dans ses yeux, une terrible et indicible frayeur. S'asseyant sur une marche, elle lui fit signe, avec un sourire, de la rejoindre


- Raconte moi tout et ne crains rien, je ne dirais rien ... pour l'instant en tout cas. Pour ta proposition on verra ça à la fin de ton récit.

Elle avait gardé son ton doux de servante, pendant que son esprit de paladine travaillait à toute allure, essayant de trouver le plus d'utilité dans leur conversation et les informations qu'elle venait de découvrir.


Dernière édition par Aya Snowtiger le Jeu 20 Aoû - 12:45, édité 1 fois (Raison : correction de fautes grossières.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Jeu 20 Aoû - 0:12

Konrad baissa la tête comme triste quand elle parla de sa tête en place publique.

* ma tête sur un pique ne place publique… Pauvre de moi si sa arrivait mais peut être que me sachant exécuter père pensera a moi comme a un fils disparut *

Père est tout pour moi je ferais tous pour père et si je pouvais tué des membres assez haut ma famille pourra monté dans la hiérarchie je dois tous a Père … et quand je dis que son pouvoir s’étiole des rebelles de plus ne plus nombreux sont contre lui… Bientôt ils seront suffisamment nombreux pour devenir une masse pour lui et Père pense que nous devrions rejoindre les rebelles. Et moi je me suis dit que en tuant corran de Montfort Père pour peut être se hisser au pouvoir….Nous somme dans la famille de père habitué a éliminé des rivaux nous ne faisons que sa et nous somme connu pour sa mais personne n’arrive jamais a prouvé que nous tuons d’autre vampire….Père serait si fier de moi si j’arrivais a tué corran….

Konrad quand il parlait de son père parlait avec un mélange de respect et de dévotion comme si pour lui son père était quasiment un dieu comme si il le vénérait …

La comtesse devait disparaître aussi je devais la faire tué aussi …

Konrad regarda aya avec un sourire

Je voudrais temps que père me voit comme un fils, je ferais tous pour son même juste pour un instant …

Konrad souffla si tu lui dit je mourrais de toute façon et peu être une partie de ma famille avec moi… Et pourquoi tu me poses temps de question toi ? Je veux tué ton maître et la tu ne vas pas le prévenir et tu discute avec moi tu es vraiment étrange…

Konrad détourna le regard pour ne plus voir les yeux de aya car il se sentait mal a l’aise de se confiant aya .Il n’avait pas l’habitude.

*je ne devrais pas me confier a elle , elle vas me faire tuer… elle tient a son maître… je n’aurais jamais du venir lui parler…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Jeu 20 Aoû - 1:36

Elle secoua la tête un air triste dans le regard. Konrad vouait une dévotion sans fin à son pére ... au point ou il en était aveuglé. Il ne se rendait pas compte que la moitié des factions rebelles dont il parlait étaient factice. Le réseau de sécurité de Corran de Monfort était trés bien rodé et ne permettait que quelques légéres brêches sans conséquences graves. Elle l'étudiait depuis deux ans maintenant.

- Konrad. Ton pére et toi vous vous trompez, je pense que Corran récompenserai bien plus votre loyauté et votre fidélité que ne le ferait une hypothétique prise de pouvoir. Souviens toi du vampire renégat qui m'a enlevée. Il avait: fortune, renommée ET rang, est ce que cela lui a évité d'être réduit en poussière ? Pourtant, je peux même t'apprendre qu'il faisait partie des chefs rebelles. Tu as bien vu ou cela l'avait conduit.
Il est sans pitié avec les traitres et ne laisse rien au hasard ... Il n'est pas arrivé là ou il est sans raison. Et plus personne n'est là pour le confirmer.


Elle se tût. Nul besoin de souligner que son enlévement avait été le but du raid lancé sur le village humain, ni de parler de son ascendance royale elfique.
Elle le regarda avec un air empreint d'une certaine tristesse, comme si elle comprenait ce qu'il ressentait ... et de fait, elle comprenait effectivement le sentiment qui l'habitait à l'égard de son pére. N'avait-elle pas ressenti le même pendant des années à l'égard de sa mère ? Ce désir de se racheter, d'on ne savait quelle faute dont on était innocent. Oh oui, elle connaissait parfaitement ce sentiment et savait à quelles extrémes il pouvait mener, mais, malheureusement, elle ne pouvait faire els choix à la place du jeune vampire, ni ouvrir les yeux à sa place. Elle ne pouvait que lui faire partager son expérience, aussi infime soit-elle.


- Konrad, je sais ce que tu ressens pour ton pére. Il y a bien des années, j'ai vécu la même chose et pendant longtemps, j'ai cherché la même reconnaissance filiale que tu recherches. Ma mére ne me voyait pas, m'ignorait comme si j'étais inéxistante. J'ai tout fait pour gagner ne serait-ce qu'un seul regard de sa part. TOUT. Mais rien n'y a fait. Le jour ou j'ai décidé de partir à la recherche de mes racines et de mes origines, j'ai compris que rien ne m'aurait fait accepter à ses yeux, elle n'était qu'une humaine, comme les autres, avec ses forces et ses faiblesses. Rien ne t'empêche d'emprunter un autre chemin. Etre reconnaissant envers ceux qui t'ont élevés ne signifie pas leur sacrifier tes propres principes.
Maitre Corran est différent des autres nobles certes, mais est-ce que cela fait de lui un faible que de ne pas partager les même loisirs luxurieux que les autres aristocrates ? Tu es différent des autres prédateurs et des autres vampire de par ta courtoisie et ton respect de tes victimes et conquêtes. Est-ce que cela fais de toi un faible ? Je ne pense pas... mais je peux me tromper.
conclut-elle aprés un court silence.

Elle se rendit compte, qu'elle n'avait cessé de parler, dévoilant un peu de sa véritable identité. Imprudente ! Bien qu'il ne pouvait pas faire grand chose avec ce qu'elle avait dévoilé tant cela correspondait à la moitié de la population toutes races confondues. Des histoires de familles, de reconnaissance il y en avait partout et dans toutes les couches sociales, pas seulement chez les nobles. Elle soupira quand il lui demanda la raison de ses questionnements.


Je ne suis pas plus étrange que toi, prédateur. Tuer mon maitre ne me ferait que tomber entre les mains d'un autre vampire, moins améne avec ses captifs et qui me saignerait sans hésitation ... peut être même que ce serait ton pére. Non. Tuer Corran de Monfort n'est en aucun cas un service à me rendre ... ni même à toi; et crois moi: du peu que j'ai pu observer de toi et de ce que tu m'as dit, tu tiens plus de Corran de Monfort que de ton pére, tu partages plus ses valeurs que celles de celui qui t'a élevé, bien que tu lui voues une reconnaissance sans limite. Fais attention ou cela pourrait te mener ... et peut être que je t'aime bien aussi et que je n'ai pas envie que mon nouvel ami se transforme en poussière.
termina-t-elle avec un clin d'oeil complice.


Dernière édition par Aya Snowtiger le Jeu 20 Aoû - 12:55, édité 1 fois (Raison : Que de fautes... pardon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Jeu 20 Aoû - 23:57

Konrad souffla et regarda aya toujours l’air pensif et triste

Je ne sais pas, je ne sais pas se que je dois faire je ferais vraiment tous père et la famille du même coup comme a toujours dit père je ne suis qu’un incarné de sa volonté je dois servir la famille et père…Père ne ma jamais regardé avec douceur je voudrais temps qu’il m’aime comme un fils...

Konrad semblait tiraillé entre ce qu’il ressentait et se pourquoi son père l’avait conditionné, il semblait avoir été conditionné a obéir et comme si il n’avait pas jamais put montré qu’il aimait son père…

Konrad la regarda avec un sourire quand elle le parla de se qu’elle avait ressentit avec sa mère …

Ton maître est peut être bien mais je ne peux quand même pas désobéir a père je ne l’ai jamais fait…et tu as raison pour le renégat il a tous perdu mais si père choisit la voix de la trahison mon devoir est de suivre et de lui obéir…Je ne suis pas faible non je ne suis pas faible s’est pour sa que j’ai été choisi pour la tache de supprimé coran….
Mais je n’ai jamais vraiment de décision par moi-même tu pense que je ne devrais pas tué corran…C'est vrai qu'il est petit pas si mal corran et il ne ta jamais mal traité enfin pas que je sache ... Et il ne semble pas être un de ces nobles profiteurs et barbare comme beaucoup... comme père...


il l'avait murmuré tous bas sa dernire phrase comem si cella lu ifaisiat mal de le dire et comme si il venait de se rnecontre que son père etait comme beacoup de vampire qu'il détestait...

Konrad semblait perturbé tous cella aller l’encontre de se qu’il avait apprit et il ne savait pas quoi faire…

Konrad sourit un peu quand elle lui dit qu’elle n’avait pas envie qu’il se fasse tué, car il était un ami pour elle...On ne lui disait pas souvent qu’il était un ami il comptais rarement pour les personnes sauf ses conquêtes mais sa n’était pas vraiment pareil…

Vraiment merci….je ne sais pas quoi te dire mais tous s’embrouille pour moi… tu es la deuxième vrai ami que j’ai…l’autre es une petite fille qui sert Père…Enfin elle servait Père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Jeu 27 Aoû - 14:52

Et il ne semble pas être un de ces nobles profiteurs et barbare comme beaucoup... comme père.

Il avait murmuré cette phrase d'une voix à peine audible ... Il avait conscience de ce qu'était réellement son pére vampirique ... et il en souffrait manifestement en secret.

- Non il ne l'est pas en effet ... Corran est tout sauf un barbare profiteur, la seule chose qui lui importe c'est la suprématie de son peuple et de l'y conduire avec brio. Il ne partage pas les gouts de luxure de touts les vampires certes, mais pourtant il leur fournit tout ce dont ils ont besoin, et il les laisse faire, tant qu'ils ne dépassent pas les limites. Il est dur avec les renégats, mais n'est-ce pas le cas de tout roi ? Mieux encore, combien connais-tu de rois qui s'amuseraient à torturer et humilier le coupable allant même jusqu'à humilier sa famille ? Corran n'est pas de ceux là à mon sens et tu en as pour exemple celui qui m'a enlevée. Si ta famille, est innocente des actes de ton père, alors ta famille ne subira rien ... peut-être même que si toi tu essayes de l'en empêcher et que tu est fidèle à Corran, te nommera-t-il à la tête de ta famille pour te récompenser ? Ce n'est qu'une idée bien sur, pas de certitudes.


Konrad semblait pensif et un air attristé s'était peint sur son visage pâle, elle en savait pas à quoi il pensait, mais ses traits semblaient se tendre au fur et à mesure qu'elle parlait, et une note de désespoir semblait l'envahir peu à peu. Elle l'observait attentivement, guettant le moindre changement d'humeur, ne connaissant pas ses réaction en cas de contrariété, elle se devait de rester sur ses gardes, bien qu'elle n'ai ressenti aucun danger émaner de lui ... plutôt, un sentiment d'abandon et de perturbations extrêmes. Peut être se remettait-il en question ?

Elle soupira, se rendant compte avec quel entrain elle venait de défendre le roi des vampires. Sa colère et ses doutes le concernant s'étaient évanouis et les souvenirs des derniers jours revenaient à la charge, lui ôtant un peu plus l'envie de partir du manoir. Mais elle ne pouvait pas rester ici, sa sœur menaçait de venir la délivrer ce qui était plus un danger pour la jeune elfe que pour Aya elle-même. Et Falcon qui ne revenait toujours pas !
Reportant son attention sur le jeune prédateur lorsqu'il parla de son autre amie, elle demanda intriguée :


- Pourquoi parles-tu au passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Jeu 27 Aoû - 15:37

Oui mais si père tombe toute la famille aussi nous avons tous fait des actes de trahison tous…comment croit tu que ma famille a réussit avoir du l’influence on a toujours été mauvais….Je ne vos pas beaucoup mieux que le reste de ma famille… J’ai toujours servit père j’ai commis déjà temps de crime…

Konrad l’avait écouté toujours avec la même tristesse…Tous se que lui disait aya le poussait a trahir mais ne même temps le faisait se snetir encore plus coupable si il trahissait son père.Il esperait touuors que son père l'emmerait a un moment ou a un autre ...

Si je trahis père je trahis toute ma famille et je trahis se pourquoi j’ai été élevé…Mais je dois le faire ou je devrais parlé a père… oui lui parlé de tous sa… de se que je pense…Père est bon avec la famille il m’écoutera il a toujours été bon avec moi... oui toujours été bon avec moi ....Il répétait que son père était bon avec lui comme si il essayait de se convaincre de sa .

Si coran fait tué mon père ,il devra sûrement tué toute ma famille et sa ne veu pas car je tiens a ma soeur…

Konrad n’avait pas répondu a la question de aya comme si il cherchait a éviter de dire la réponse comme si il avait peur de cette réponse.Il semblait que la question avait touché un poin sensible et il répéta encore une fois : Père a toujours été bon avec moi.

Corran ne doit même pas se souvenir que j’ai été avec lui le jour ou tu as été libéré de l’autre renégat… Et Corran a la mort de père ne s’intéressera plus a moi mais les vampires n’oublieront pas que au départ que je suis un Manfred….Et je serais toujours aussi seul…


Konrad souffla il regardait droit devant lui les yeux vides :

Je suis heureux pour toi que ton maître te traite bien je crois que tu as beaucoup de chance…Des vampires sont beaucoup plus malheureux que toi ... tu peu me croire...Tu as beaucoup d'ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Ven 28 Aoû - 2:43

Aya écoutait Konrad ressasser son passé et se confondre dans ses pensées, qu'il savait illogiques et insensées. Il semblait vouloir se convaincre lui-même qu'il devait cette fidélité à son père, alors qu'il savait pertinemment que ce n'était pas le cas ... comme un scorpion qui savait qu'il se dirigeait vers un feu qui allait l'achever mais qui ne changeait cependant pas de direction, alors qu'il en avait l'opportunité, c'était dommage car elle avait beaucoup de sympathie pour le jeune prédateur et son empathie naturelle fonctionnait aussi avec lui, elle sentait en lui très peu de cette cruauté qu'il laissait entendre.
Quelle ironie et quelle sort cruel que de devoir agir en totale contradiction que ses propres principes par reconnaissance envers quelqu'un ! C'était une des raisons qui l'avaient poussée à s'exiler des siècles plus tôt, elle n'était réapparue dans le monde humain qu'à très peu d'occasion en dehors des excursions annuelles avec son père et sa sœur dans le village humain de sa mère et cet aspect là de la vie humaine ne lui avait en aucun cas manqué.


- Konrad, tu sembles torturé et en proie à des démons que tu es le seul à connaitre, mais tu es maintenant face à tes propres décisions, veux tu plaire à tout prix à ton père qui ne t'as en réalité jamais considéré que comme le produit de sa volonté ? Pardonne moi prédateur mais, t'envoyer tuer Corran de Monfort avec l'entourage qu'il a et connaissant sa puissance physique et nécromancienne, c'est envoyer un appât dans la gueule d'un lion ... Je ne vois aucunement de l'amour pour une personne à l'envoyer à une mort certaine.
Dis-moi ? T'a-t-il déjà présenté comme son fils à quelqu'un ? Comment parle-t-il de toi aux autres ? Si jamais tu te fais attraper lors de cette tentative, es-tu réellement sur que ta famille en pâtira ? Ne se lavera-t-il pas plus tôt les mains, arguant que tu aura agit de ton propre chef tel un fou arrogant ??
Souviens-toi de ce qui s'est passé quand tu m'as suivie dans les jardins. Crois moi que même moi je ne me frotterai pas à votre Roi même s'il était seul et endormi alors ne te surestime pas ... et ne compte pas sur moi pour t'aider.


Voyant un sursaut agiter le jeune vampire, elle ajouta :

- Ne crains rien, je ne te donnerai pas ... mais en échange tu m'aideras à repartir chez moi.

Voilà le moment qu'elle attendait depuis qu'il s'était vendu. Oh, non pas par esprit de manipulation, mais parce qu'elle était éprise de liberté, elle était une rebelle à toute les lois ... Elle se souvint du baiser échangé deux jours plus tôt avec Corran et de la promesse qu'il avait tenté de lui arracher et à laquelle sa seule réponse fut: " Ne me demande pas de choisir entre mon amour pour toi et ma liberté " avant de replonger dans l'ivresse de leur tendre baiser. Elle s'émerveillait encore de la douceur dont il faisait preuve avec elle, quand elle était dans ses bras, elle trouvait sa place, comme la pièce d'un puzzle et elle sentait que c'était là qu'elle devait être et nulle part ailleurs.
Elle le regarda droit dans les yeux, attendant de voir ce qu'il allait faire ou dire. Elle se concentrait sur le vampire s'efforçant de ne pas penser à la vive brulure qui venait de marquer son cœur. Il lui manquerait certainement.


- Réfléchis à tout ce que je viens de te dire et si tu te sens trop sous pression ici et que tu as besoin de prendre du recul, viens avec moi, sors du manoir vois le monde en dehors du monde nécromancien. Grandis en dehors de l'influence de ton père et quand tu reviendras, tu pourras affronter le désaccord de ton père adoptif.


Elle se leva, épousseta son habit et se retourna pour rejoindre la salle de bal. Gravissant la dernière marche du grand escalier, elle s'arrêta un moment, puis tourna la tête vers son nouvel ami.

- Une dernière chose, mon jeune ami, détrompes toi si tu penses que Corran de Monfort ne se souvient plus de ceux qui ont participé au raid chez le seigneur renégat. Il vous avait choisis avec soins ... et encore aujourd'hui il suit vos faits et gestes régulièrement.
Je te laisse, j'espère te revoir bientôt. Je t'aurais bien invité à boire un verre chez moi, mais ma chambre se situe dans les appartement du roi. Mais s'il y a une bibliothèque ici, on pourrait s'y retrouver régulièrement si tu le veux.


Elle attendait sa réponse espérant bientôt pouvoir à nouveau satisfaire sa soif de lecture ainsi que sa curiosité naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Ven 28 Aoû - 11:18

Je ne sais pas s’est vrai que je devrais peut être un peu prendre l’air voyagé, Je me sentirais peut être plus clair après…Je crois que je vais voyager un peu dans la campagne humaine cella me détendra je pourrais a autre chose que Père…Mais si j’informe Corran de se qui se trame dans ma famille je ne veux pas que ma sœur soit mêlé a sa…Elle na jamais rien faite de mal …

Skinner souffla et la regarda avec un sourire comme si il commençait a voir le bout d’un tunnel qui semblait sens fin…

Tu as raison j’aurais été tué et père n’aurait même pas réagis, il m’aurait remplacé ….Mais je ne sais pas, le devoir de tous fils est d’obéir son père non ? Enfin je me trompe peut être je devrais faire un voyage de quelque jour, pour me détendre et me reposé et pensé a toussé au calme…Quand je reviendrais je te dirais se que je fais mais avant mon voyage j’irais parlé a Père…IL m’avait envoyé une lettre comme quoi je devais venir le voir comme quoi s’était important…

Je t’aiderais à t’échapper s’est décidé et en échange tu me feras voir le monde un ?

Il l’avait regardé avec un mélange de peur et d’espoir dans ses yeux mais il semblait calme…

Mais avant tous sa je veux donc voyager un peu seul voir une personne que je n’ai pas vu depuis un certains temps… je me souviendrais pour la bibliothèque … Je viendrais te voir au retour de mon voyage…

Il se leva près pour partir

Merci aya…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Snowtiger
Paladine Exilée
avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 46
Localisation : Dans le coeur sans vie de Corran De Monfort
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Ven 28 Aoû - 13:39

Elle lui sourit d'un air doux, soulagée à l'idée de l'avoir poussé à réfléchir à deux fois à la folie qu'il s'apprêtait à faire au nom d'une reconnaissance aveugle et d'un pseudo amour paternel inexistant.
Malgré ce soulagement, elle était triste pour lui : il venait de comprendre et de se rendre à une évidence bien douloureuse et elle ne pouvait lui promettre la vie sauve pour sa famille, ne connaissant pas encore très bien les limites de son amant ... qu'elle s'apprêtait à quitter sous quelques jours. Une vague de tristesse l'envahit quand il accepta de l'aider à s'en aller, elle écouta son nouvel ami d'une oreille distraite et répondit d'un air un peu absent:


- Corran ne fera pas de mal à un vampire innocent et si tu le préviens de ce qui se trame, il serait plus magnanime envers toi. Mais sans être obligé d'en arriver là, contente toi de ne pas faire ce que ton père adoptif te demande et imposes toi, et tes idées, tu n'es pas obligé de t'écraser devant lui pour gagner son amour, d'ailleurs, si ce que tu en dit est vrai, en t'aplatissant à ce point tu gagnera plus son mépris qu'autre chose. N'oublie pas que toi aussi tu peux devenir plus fort et gagner le respect des autres à la force de ton propre travail est jouissif, crois en mon expérience.


Elle lui posa sa main sur son épaule en signe de réconfort, devant le mélange de peur et d'espoir qui s'était peint sur son visage, quand il émettait sa requête.


- Si je te le propose c'est bien pour le faire, ne t'inquiète pas je ne t'abandonnerai pas. Par contre je ne veux pas de tueries ni de massacre en ma présence, tu t'arrangera pour te nourrir ... discrètement. Si je te vois faire du mal à des humains, ce sera la fin de notre voyage commun.
Bon voyage mais ne tarde pas à revenir et n'oublie pas ta promesse. Prends soin de toi. Et ... si ta discussion tourne au vinaigre avec ta famille et avec ton père, n'oublie pas que tu trouveras refuge auprès du roi.


Elle déposa un baiser furtif sur son front, en signe d'affection, puis après un dernier salut, elle tourna les talons et commença à s'éloigner lentement, afin de rejoindre les appartements du roi ... elle ferait tout pour profiter de ces derniers instants avec lui. Pourquoi fallait-il que le seul avec qui elle ai jamais gouté au bonheur, soit précisément l'ennemi mortel des elfes ... Celui avec qui elle ne pourrait précisément jamais vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/
Konrad Manfred
Prédateur
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : je dirais pas ^^
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   Ven 28 Aoû - 21:46

Konrad la regarda avec un grand sourire quand elle lui annonça que Coran ne lui ferait aucun mal…
Il se sentit vraiment mieux quand elle lui assura qu’elle ne le laisserait pas et qu’elle ne l’abandonnerait pas… et il ferma les yeux au moment ou elle posa un léger baiser sur son front.

Je n’oublierais pas se que tu mas dis je ne m’écraserais plus devant père…Et ne crains rien se n’est pas dans mes habitudes les tueries j’ai l’habitude d’être doux avec mes victimes… Mais même si je préfère humaine qui ai gentille avec moi elle ne me dit jamais rien quand je la mords…Je crois qu’elle s’est un peut trop attaché a moi et je ne sais pas si s’est bon signe pour elle . Je tiens aussi a elle malgré tous et cella me fait bizarre…J’irais la voir pendant le voyage…

konrad regarda ne l'air penssant a cette petite humaine qu'il allait voir.

Je n’oublierais pas ma promesse mais je ferais de mon mieux niveau rapidité je ne traînerais pas trop sur ma route je ne veux pas t'obliger a compter les jurs avant que je t'aide a partir d'ici mais je ne sais pas encore comment je le fairais mais s'est sur je le fairias pour toi…merci pour tous ….Je ne trahirais pas sois enn sur ...

Il partit quelque instant après elle avec un sourire il passerait une dernière nuit chez sa famille puis il partirais au retour il parlerais a son père…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conquête, victime, ou autre ?[PV Konrad Manfred, Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Une victime de l'insecurite dont on en parle pas
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» HAITI EST VICTIME D UNE CONSPIRATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cendres d'Alésia :: Salle de Bal-
Sauter vers: